Ouverture d'une licence professionnelle "Industrie du cuir et de la mode" en septembre à Montbéliard

Publié le 05/05/2021 - 10:30
Mis à jour le 04/05/2021 - 19:52

Le Lycée Professionnel Les Huisselets à Montbéliard ouvre en septembre 2021 pour répondre aux besoins économiques du secteur une licence Industrie du cuir et de la mode

 © DR
© DR
  • Durée : Septembre 2021 – Août 2022
  • Nombre d’heures de formation : 450h,
  • en alternance sur 12 semaines

Rythme de l’alternance : 3 semaines en entreprise / 1 semaine en centre de formation

Lieu de formation :
Lycée Les Huisselets – 8 avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny à Montbéliard

Pour candidater : licence.cuir-mode@leshuisselets.com

Cette licence a pour but de former des managers en méthode et production dans le domaine du cuir et de la mode.

La licence se déroulera en alternance sur une année scolaire. Elle a vocation à accueillir des jeunes sortant des BTS Métiers de la Mode et du Vêtement, Métiers de la Mode, de la chaussure et de la maroquinerie, dominante chaussure et dominante maroquinerie. Il est anticipé que cette formation spécifique puisse attirer des jeunes de la France entière.

Le campus des métiers et qualification Maroquinerie et métiers d’arts, porté conjointement par l’Académie de Besançon et le Conseil Régional de Bourgogne Franche-Comté œuvre à la bonne adéquation entre l’appareil de formation et le développement de l’activité économique de ce secteur.

Après plusieurs réflexions exploratoires (Bachelor, création d’une licence ex nihilo, etc.), la piste de la création d’un parcours dans une licence professionnelle du Cnam existante a semblé la plus pertinente et rapidement opérationnelle.

Répondre aux besoins

Le conseil de perfectionnement de ce campus en décembre 2019 a été l’occasion pour les professionnels d’exprimer un besoin face auquel les difficultés de recrutement sont persistantes : quoi qu’associée au domaine du luxe, la production dans le domaine de la mode et du cuir relève souvent de procédés et d’organisations de type industriel.

L’accroissement de la taille des unités de production génère un besoin de cadres techniques disposant de connaissances solides sur cet environnement : organisation, pilotage du process, perception des opportunités de l’industrialisation, etc.

L’appareil de formation actuel dans le secteur des métiers et de la mode est très orienté sur les compétences « métiers », et moins sur l’industrialisation. Les professionnels sont amenés à recruter des cadres techniques d’autres secteurs d’activité (agroalimentaire par exemple) pour lesquels l’absence de culture « métier » est regrettée.

Dès lors apparaissait la piste d’une formation qui, en complément de la formation « métier », viendrait former des cadres techniques de production industrielle. Le niveau Bac+3 a semblé rapidement pertinent.

Ce besoin pressenti a été vérifié par une prise de contact avec des professionnels (essentiellement régionaux) et les instances de la branche (Fédération Française de la Maroquinerie notamment) qui ont confirmé par écrit le besoin et la pertinence de la réflexion.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Bourgogne Franche-Comté : un dispositif d’accueil personnalisé à destination des étudiants ukrainiens 

Les étudiants ukrainiens bénéficiaires de la protection temporaire, dispositif mis en place par l’Union européenne, sont accueillis au sein des résidences du Crous Bourgogne-Franche-Comté qui a mis en place un accompagnement personnalisé de ces étudiants, a-t-on appris dans un communiqué du 5 mai 2022. A ce jour, 14 étudiants ukrainiens sont accueillis à Dijon.

Inclusion professionnelle par le sport : le Crédit Agricole Franche-Comté signe un partenariat avec l’Apels

Ce jeudi 28 avril, le directeur général du Crédit Agricole Franche-Comté, Franck Bertrand a signé officiellement un partenariat avec l’Agence pour l’éducation par le sport (APELS) afin de mettre en place un programme qui permettra “d’accompagner les jeunes, par le sport, jusqu’au monde du travail et leur donner des portes d’entrées vers des entreprises du territoire franc-comtois”.

UBFC : 4 présidents d’agglomérations de Franche-Comté exigent « le respect des accords politiques »

Dans un communiqué commun du 26 avril 2022, Anne Vignot, présidente de Grand Besançon Métropole, Damien Meslot, président de Grand Belfort, Charles Demouge, président de Pays de Montbéliard et Alain Chrétien, président de Vesoul Agglo s’unissent pour exiger du président de l’Université de Bourgogne et du président de Grand Dijon "le respect des accords politiques en matière d’enseignement supérieur et de recherche". Explications.
Offre d'emploi

Foire Comtoise 2022

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 23.62
nuageux
le 21/05 à 18h00
Vent
2.07 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
43 %

Sondage