Parc des Glacis : le nouveau lieu de mémoire dédié aux combattants

Publié le 19/06/2013 - 14:36
Mis à jour le 19/06/2013 - 16:00

L’artiste sénégalais Ousmane Sow, nommé citoyen d’honneur de la ville de Besançon, a procédé ce mardi 18 juin à l’installation d’une nouvelle statue, baptisée « L’homme et l’enfant » au sein du parc des Glacis. Le sculpteur a ainsi participé au projet du nouveau monument aux morts, inauguré le même jour.

Et de 2

On s’en souvient, Ousmane Sow avait déjà réalisé une sculpture de Victor Hugo en 2002, pour la journée du refus de la misère et à la demande de Médecins du Monde. Celle-ci orne l’esplanade des droits de l’homme à Besançon. Et c’est non sans fierté, qu’il a donc inauguré hier la mise en place d’une deuxième de ses statues dans la capitale comtoise.

"Avoir deux sculptures dans une même ville est très rare", a t-il reconnu. "Seul Rodin en a fait de même à Paris je crois." Mais une longue amitié semble lier l’artiste à la ville. Il a été accueilli par la galerie de l’Espace dès 1994 pour une de ses premières expositions en France. Ousmane Sow ne cache pas d’ailleurs son attrait pour Besançon.

"La patte Ousmane Sow"

Or, cette fois, contrairement à la première sculpture, il s’agit plutôt d’un heureux destin. L’artiste qui ne répond généralement pas aux concours, préférant se consacrer à des commandes, a en effet choisi de participer au concours initié et remporté par le cabinet d’architecture parisien Faubourg 2/3/4, destiné à compléter un ensemble de trois sculptures déjà existantes pour le nouveau monument aux morts de Besançon. À l’insu du maire et de la ville.

Le jury a finalement sélectionné l’artiste. Et le maire de reconnaître une fois le choix fait : "j’ai fait remarquer que cela ressemblait à la patte d’Ousmane Sow." L’artiste dit, lui, avoir fait cette statue "pour Besançon".

Grande cérémonie d’inauguration

Installée sous un soleil de plomb, "à l’Africaine" d’après le maire, "cette statue est là pour les générations à venir. Elle marque la volonté de la ville de faire de ce lieu, un lieu de mémoire."

Le transfert du monument aux morts de Maurice Boutterin, de la gare au parc des Glacis, a été célébré comme il se doit. Un orchestre accompagnait la cérémonie d’inauguration. On a dévoilé les statues et procédé notamment à un lâcher de colombes. "Déplacer un monument aux morts est toujours compliqué mais ce projet a été voté à l’unanimité", a rappelé finalement Jean-Louis Fousseret.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Vie locale

N’oubliez pas de protéger votre compteur d’eau du froid…

Le froid peut entraîner d’importants dégâts sur les réseaux d’eau potable, ruptures de canalisations ou gel des compteurs. Pour éviter ces désagréments et des frais importants, il est donc nécessaire de garantir une isolation efficace des appareils, en particulier quand ils sont placés dans des regards extérieurs.

"Nous Autrement" : une nouvelle marque de producteurs made in Bourgogne Franche-Comté

L'Alliance Bourgogne Franche-Comté qui fédère 12.000 agriculteurs adhérents à travers les coopératives Bourgogne du Sud, Dijon Céréales et Terre Comtoise lance une marque "Nous Autrement" pour porter ses valeurs auprès des consommateurs et rétribuer "au juste prix" l’acte de production.

« Fantastique galette » : « C’est incroyable comme des gens oublient de réfléchir ! » – A. Vignot

Le 2 janvier 2022, le média satirique bisontin L'écho de la boucle, a publié une information sur Facebook faisant croire que la maire de Besançon avait demandé à tous les boulangers d'utiliser les termes "Fantastique galette" pour remplacer la galette des Rois… Nombreux sont celles et ceux, politiques ou pas, à être tombés dans le panneau, à la surprise de Anne Vignot, qui réagit...
Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.37
peu nuageux
le 18/01 à 6h00
Vent
4.24 m/s
Pression
1034 hPa
Humidité
100 %

Sondage