Particules fines : la qualité de l’air se dégrade

Publié le 15/02/2017 - 15:51
Mis à jour le 17/04/2019 - 10:13

Un nouvel épisode de pollution de l’air touche le département du Doubs et l’Aire urbaine Belfort-Montbéliard. Le dépassement du seuil d’information et de recommandation en poussières PM10 est prévu demain sur les deux secteurs. Les limitations de vitesse devront être réduites de 20km/h sur l’A36.

atmo_15_fevrier_2017.jpg
©ATMO Franche-Comté
PUBLICITÉ

Depuis la fin de la semaine dernière, la situation est propice à l’accumulation dans l’atmosphère de poussières fines, responsables de la dégradation progressive de la qualité de l’air en Franche-Comté, selon l’ATMO Franche-Comté. Si dans le Jura, Lons-le-Saunier voit sa qualité de l’air rester encore bonne aujourd’hui (4), elle se dégradera légèrement demain avec un niveau moyen (5) pendant que le reste de la région sera au niveau médiocre (7) pour Besançon, Dole et Vesoul, et à un niveau mauvais (8) pour Belfort et Montbéliard.

Le niveau de 50 µg/m3 en moyenne journalière, correspondant à un indice mauvais (8), a en effet été atteint hier et est prévu pour aujourd’hui et demain pour la zone de l’Aire urbaine Belfort-Montbéliard-Héricourt-Delle. Ces prévisions déclenchent la procédure d’information et recommandation sur l’Aire urbaine et le département du Doubs.

À noter l’application à partir de demain, 16 février, à 00h00 de la réduction des limitations de vitesse de 20 km/h sur l’autoroute A36 pour les tronçons traversant la zone.

Plus d’informations : site internet de l’ATMO Franche-Comté

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Dans le cadre du plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques, la Ville de Besançon organise cette année encore, une campagne d’information et de prévention pour le grand public sur les morsures de tiques pour sensibiliser les Bisontins aux bonnes pratiques à adopter lors d’activités dans la nature.

Inondations de janvier 2018 : reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour Besançon

Inondations de janvier 2018 : reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour Besançon

Rappel • L’état de catastrophe naturelle vient d'être reconnu pour la commune de Besançon au titre des inondations par remontée de nappe phréatique survenues entre le 22 janvier 2018 et le 28 janvier 2018. Les assurés victimes de ces inondations ont dix jours pour reprendre contact avec leur assurance.

Des élus demandent un arrêté anti-pesticides à Besançon

Des élus demandent un arrêté anti-pesticides à Besançon

L'intergroupe EELV- PC  Société civile de l'ancienne majorité plurielle demande au maire de Besançon de prendre  un arrêté interdisant les pesticides à Besançon, à l'instar de la décision du maire de Boussières dans le Grand Besançon. Jean-Louis Fousseret réaffirme ce mercredi matin qu'il est contre les pesticides, mais estime qu'il ne faut pas confondre "courage et démagogie".

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 22.73
partiellement nuageux
le 17/09 à 12h00
Vent
3.01 m/s
Pression
1019.08 hPa
Humidité
48 %

Sondage