Pauline a arrêté de fumer il y a un an : "J'en ai encore envie lors d'apéros entre amis"

Publié le 25/11/2018 - 13:27
Mis à jour le 25/11/2018 - 13:29

Témoignage - Moi(s) sans tabac •

Il y a un an, Pauline, une Franc-Comtoise de 23 ans, décide d'en finir avec la cigarette. Elle nous livre son témoignage avec ses obstacles et les bons côtés de l'arrêt de la cigarette. Cette ancienne fumeuse nous parle également du rôle de l'opération Moi(s) sans tabac dans son parcours...

©Alexane Alfaro ©
©Alexane Alfaro ©

maCommune.info : Quand avez-vous décidé d'arrêter de fumer ?

Pauline : "J'ai décidé d'arrêter l'année dernière le 22 novembre 2017 précisément. On se rappelle la date de sa dernière cigarette".

mC : Qu'est-ce qui vous a donné envie d'en finir avec ça ?

Pauline : "J'avais des bronchites chroniques et j'ai perdu quelqu'un dans mon entourage d'un cancer des poumons à l'âge de 60 ans".

mC : L'opération Moi(s) sans tabac a-t-elle joué un rôle dans votre envie d'arrêter ?

Pauline : "Oui bien sûr ! Cela a été un véritable soutien notamment grâce au groupe mis en place sur Facebook. Chacun donne des conseils, remonte le moral de ceux qui ont peur de craquer. L'application est aussi une bonne aide. Elle permet de voir le nombre de cigarettes que l'on a évité de fumer et surtout l'agent que l'on a gagné".

mC : Aviez-vous déjà essayé d'arrêter avant ?

Pauline : "Non, je n'avais jamais essayé, car je n'en avais pas envie".

mC : Combien de cigarettes fumiez-vous et depuis quel âge ?

Pauline : "J'ai commencé à fumer vers l'âge de 16 ans. Les derniers temps, je fumais plus de dix cigarettes par jour".

mC : Quand fumiez-vous dans la journée ?

Pauline : "Dès que j'avais une minute à vrai dire. Les cigarettes les plus importantes étaient celles qui suivaient les repas".

mC : Était-ce plutôt une sorte de rituel, de rythme de la journée ou aviez-vous vraiment envie de chaque cigarette ?

Pauline : "Quand je fumais, je pensais que c'était une réelle envie. Avec le temps, je me suis rendue compte que c'était finalement des rituels difficiles à éliminer".

mC : Vous souvenez-vous de votre dernière cigarette ?

Pauline : "Oui, c'était avec une de mes collègues et j'ai eu une quinte de toux. J'ai regretté de l'avoir fumée et l'ai jetée de rage. Depuis, je n'ai plus fumé".

mC : Qu'est-ce qui a été le plus dur à traverser sans cigarette pendant cette année ?

Pauline : "La première semaine après l'arrêt a été difficile, mais finalement les envies passent petit à petit. Mon médecin m'a même dit qu'au bout de trois jours, la dépendance à la nicotine diminuait. Et c'est vrai. Pour ce qui est du plus dur à traverser, c'est sans aucun doute les moments festifs".

mC : Avez-vous eu un suivi médical ou autre pour arrêter ?

Pauline : "Je suis allée voir mon médecin pour savoir comment faire pour ne pas craquer. Il m'a conseillé les pastilles à la nicotine. Cela m'a aidé à tenir. À chaque envie, j'en prenais une".

mC : En un an, avez-vous craqué pour une cigarette ou ne serait-ce qu'une bouffée ?

Pauline : "Non pas une seule fois, car j'aurais repris".

mC : Avez-vous compensé avec d'autres choses ?

Pauline : "Peut-être la nourriture, mais sans m'en rendre compte".

mC : Comment vous sentez-vous aujourd'hui ? Avez-vous observer des changements dans votre santé ?

Pauline : "Oui et cela se remarque assez vite. J'ai vu mon souffle revenir au bout d'une semaine (C'est d'ailleurs effrayant de voir que j'avais réduit mon souffle alors que je suis jeune ! je ne pensais pas). Pour ce qui est du mental, je suis plus libre dans le sens où je ne pense plus à fumer "impérativement ma cigarette". Au niveau physique, j'ai beaucoup moins la peau irritée et sèche. Comme quoi, la cigarette joue vraiment sur tout..."

mC : Aujourd'hui, quel est votre rapport à la cigarette ? En avez-vous encore envie de temps en temps ?

Pauline : "Je crois que je suis nostalgique. J'aimais vraiment prendre le temps de me fumer une cigarette. J'aurais pensé avoir envie de fumer lors de période de stress et finalement j'en ai parfois envie lorsque je suis en train de prendre un apéritif avec des amis."

mC : Pensez-vous "craquer" un jour ?

Pauline : "Je n'espère pas".

mC : Quel conseil donneriez-vous à des personnes qui ont envie d'arrêter de fumer, mais qui ne s'en sentent pas capables ?

Pauline : "Si j'ai pu le faire, vous le pouvez. Il faut vraiment le vouloir sinon ça ne fonctionnera pas. Après bien sûr, c'est toujours mieux d'être soutenu par son entourage".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Elections départementales 2021 : les candidats doivent s’inscrire du 26 avril au 5 mai

Les élections départementales se dérouleront le 20 et 27 juin 2021 en France, en même temps que les élections régionales, afin de renouveler les 95 conseils départementaux de la France. Les candidats et leurs suppléant souhaitant se présenter à cette élection doivent se faire connaître en binôme (composé d’une femme et d’un homme) en préfecture entre le 26 avril et le 5 mai 2021.

Sécurité : 43 policiers supplémentaires dans le Doubs d’ici fin 2021

Dans le cadre de son déplacement sur le thème de la sécurité ce lundi 19 avril à Montpellier, le président de la République Emmanuel Macron a confirmé le déploiement de 10 000 policiers et gendarmes supplémentaires sur la durée du quinquennat. Dans le Doubs, 43 postes de policiers seront créés sur l'année 2021.

« Meilleure boulangerie de France » : des boulangers de Franche-Comté en finale !

Après avoir rencontré 130 boulangers dans 13 régions de France, Bruno Cormerais et Norbert Tarayre de l'émission "La meilleure boulangerie de France" sur M6 vont devoir, pour la finale qui commence ce lundi 16 avril à 18h35, faire un choix parmi 13 boulangeries dont une située en Bourgogne Franche-Comté.

« Mon métier dans l’armée de Terre » : l’armée de Terre, c’est un métier parmi plus de 117 spécialités

PUBLI-INFO • Chaque année de nombreux jeunes s’engagent pour vivre cette aventure personnelle et professionnelle riche et atypique. Pour vous, le centre d’information et de recrutement des forces armées de Besançon (Armée de Terre) est allé à la rencontre de deux d’entre eux, puisqu’ils sont finalement les mieux placés pour nous raconter leur quotidien !

Covid: Macron s’entretient avec une quinzaine de maires par visio jeudi

Emmanuel Macron réunit ce jeudi 15 avril 2021 vers 16h en visioconférence une quinzaine de maires "représentatifs des territoires et des sensibilités politiques" pour faire un point sur la crise sanitaire et l'épidémie du Covid-19. Il  présidera ensuite une réunion avec une dizaine de ministres pour examiner les protocoles de réouverture. 

Ce que vous devez savoir sur les élections régionales et départementales 2021

Initialement prévues en mars 2021, les élections régionales et départementales seront programmées les 20 et 27 juin 2021, avec des aménagements (campagnes dématérialisées encouragées, vote par procuration facilité, accélération de la vaccination pour les assesseurs, généralisation de l'ouverture des bureaux jusqu'à 20 heures). Ce qu'il faut savoir…  
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.11
partiellement nuageux
le 20/04 à 3h00
Vent
1.21 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
100 %

Sondage