Alerte Témoin

Péage d’autoroute: une hausse de 2,58 % pour APRR

Publié le 01/02/2012 - 18:57
Mis à jour le 02/02/2012 - 08:09

Les nouveaux tarifs des péages des autoroutes françaises, qui entrent en vigueur le 1erfévrier, sont en augmentation moyenne de 2,5% avec un minimum de 2,05% et un maximum de +3% selon les réseaux, d'après les chiffres du ministère des Transports. 

peage_autoroute_015.jpg
@carvy

A 36

Cette augmentation moyenne est légèrement supérieure au niveau de l'inflation qui s'établit à 2,1% en 2011. Outre l'indice des prix à la consommation (hors tabac), elle prend en compte les contrats de plan passés avec l'État qui fixent pour plusieurs années le montant des investissements prévus sur le réseau, ainsi que la hausse de la taxe d'aménagement du territoire (TAT). La TAT est destinée à financer les lignes déficitaires de la SNCF.

Les Autoroutes Paris-Rhin-Rhône (APRR) appliqueront une hausse de 2,58%. "L'autoroute concédée est une infrastructure payée par l'usager. Le péage couvre le remboursement des emprunts souscrits pour financer notamment la construction, les investissements nouveaux et les charges d'exploitation", précise le ministère des Transports.

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

SNCF : les abonnements du mois d’avril ne seront pas prélevés

90% des trains à l'arrêt • Avec la prolongation du confinement jusqu'au 15 avril 2020, la SNCF a décidé de "prendre des mesures exceptionnelles pour ses clients abonnés" qui vont se voir "offrir l'abonnement du mois d'avril" et dont le prélèvement intervient entre le 20 mars et le 19 avril. En raison de la crise sanitaire de Covid-19, 90 % des trains de la SNCF ont été mis à l'arrêt.

Confinement à Besançon : « Il devrait toujours y avoir des transports Ginko en circulation »

INTERVIEW • Les Tram' et bus du réseau Ginko sont toujours en activité à Besançon depuis le début du confinement le 17 mars 2020. Si le niveau de l'offre se réduit ou se modifie après les annonces gouvernementales qui se succèdent, Carol Ambrosini, directeur marketing, clients et mobilités pour Kéolis, exploitant du réseau Ginko, affirme qu'"il devrait toujours y avoir des transports en commun en circulation".

Besançon : il faut désormais monter à bord des bus Ginko par les portes arrière

Le réseau Ginko met en place des mesures spécifiques pour faire face à la propagation du coronavirus et assurer la continuité de ses services en préservant la santé de ses collaborateurs et celle des voyageurs. A partir du 24 mars 2020, la montée à bord des bus s’effectuera obligatoirement par les portes situées à l’arrière et ce, jusqu’à nouvel ordre. La validation des titres de transport reste obligatoire.
Offre d'emploi
 0.39
ciel dégagé
le 02/04 à 0h00
Vent
1.21 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
74 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune