Photovoltaïque : le seuil pour les appels d'offres relevé à 300 kWc

Publié le 25/02/2020 - 09:04
Mis à jour le 25/02/2020 - 09:13

Le seuil des appels d'offres pour un projet d'installation de panneaux photovoltaïques sera relevé de de 100 à 300 kWc. L'annonce d' Élisabeth Borne, la ministre de la transition écologique, lors de sa visite au salon de l’agriculture dimanche a été saluée par la profession et par la présidente de la région Bourgogne Franche-Comté.

port douvot besancon station photovoltaïque
© d poirier

Le seuil pour lequel un appel d’offres est obligatoire pour l'installation de panneaux photovoltaïques sera relevé à 300 kWc. une mesure qui ne concerne pas uniquement les projets agricoles, mais qui devrait largement contribuer à l'essor de l'énergie solaire

"Un premier combat gagné en faveur notre agriculture et de notre environnement" Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté.

Marie-Guite Dufay s'est félicité de l’annonce de la ministre de la transition écologique et solidaire dans la lutte contre le changement climatique et pour apporter un complément de revenu aux agriculteurs.  "La production d’électricité solaire à partir des toitures des bâtiments agricoles se révèle comme l’une des pistes de diversification les plus pertinentes, parce qu’elle participe à davantage d’autonomie des exploitations et des territoires sans impacter ni les surfaces ni les rendements agricoles...." indique la présidente de région en précisant qu'elle avait interpellé le gouvernement "pour lever les freins" et permettre de relever le seuil des appels d’offres nationaux, auprès de la commission de régulation de l’énergie (CRE), pour les installations de panneaux solaires sur les bâtiments agricoles. Mon appel a été entendu.

Le relèvement du seuil d’une puissance de 100 à 300 kWc devrait permettre l'augmentation du nombre de projets qui étaient en suspens estime pour sa part Christiane Lambert, la présidente de la FNSEA.

Jusqu’à 300 kWc, les procédures d’instruction se décideront à l'échelle locale ce qui devrait permettre d'aller plus vite. "C’est un premier combat gagné en faveur notre agriculture et de notre environnement" estime Marie Guite Dufay. "L’objectif pour notre région est bien de développer et diversifier les énergies renouvelables et de lutter contre les gaz à effet de serre et l’artificialisation des terres..."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Randonneurs, randonneuse, votez pour votre « GR Préféré »…

Pour la quatrième année consécutive, la Fédération française de la randonnée pédestre lance son concours national pour l’élection du "GR préféré des Français". Parmi les huit GR (Grande Randonnée) sélectionnés cette année, l'emblématique GR®509 - Grande Traversée du Jura ! Il est possible de voter jusqu'au 25 novembre 2020 sur le site MonGR.fr.

Le Groupe des Epouvantails en Colère (Geec) s’est installé aux Vaîtes à Besançon

Ce mardi 17 novembre, jour de l'appel à une deuxième vague d'action contre la réintoxication du monde, l'association Les Jardins des Vaîtes, a appelé jardinièr·es et ami·es des Jardins des Vaîtes à déposer banderoles et épouvantails aux Vaîtes. L'occasion de réaffirmer leur volonté de "préserver ce poumon vert en coeur de ville, avec ses jardins, ses zones humides, ses habitant·es humains et non humains."

« Le temps de la forêt est plus long que le temps de la relance » (Jacques Grosperrin)

Jeudi 19 novembre 2020 dans la matinée, le sénateur LR Jacques Grosperrina interpellé le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation sur le thème de "La forêt française face aux défis climatiques, économiques et sociétaux" . Il a attiré l’attention du ministre sur la situation préoccupante de la forêt du Doubs.

Inondations et coulées de boue : une commune supplémentaire du Doubs reconnue en état de catastrophe naturelle

Par arrêté du Ministère de l’Intérieur du 19 octobre 2020, paru au Journal officiel du 14 novembre 2020, la commune de Dasle a été reconnue en état de catastrophe naturelle au titre des dommages causés par les inondations et coulées de boue survenues les 3, 11, 12 et 17 juin 2020.

Feuilles mortes : le ramassage se poursuit jusqu’à la mi-décembre à Besançon

Cette année encore, la Ville de Besançon mobilise les agents de la Voirie-Propreté et de la Biodiversité et Espaces Verts pour ramasser près de 535 tonnes de feuilles mortes jusqu’à la mi- décembre, annonce-t-elle ce jeudi 12 novembre dans un communiqué. Pas moins de 450 kilomètres sont ainsi parcourus et déblayés afin de limiter les amas qui se transforment en tapis glissants pour les passants et les véhicules en circulation.

Retour de la grippe aviaire : les volailles confinées dans 46 départements

Les autorités ont placé jeudi 45 départements en risque "élevé" d'introduction de la grippe aviaire par les oiseaux migrateurs, obligeant notamment à confiner les volailles, dans l'espoir d'éviter un retour de cette maladie redoutable pour l'élevage français. En Fc, les départements du Jura et de la Haute-Saône sont concernés par ce "confinement volaille".
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 3.88
partiellement nuageux
le 27/11 à 3h00
Vent
1.32 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
84 %

Sondage