Photovoltaïque : le seuil pour les appels d'offres relevé à 300 kWc

Publié le 25/02/2020 - 09:04
Mis à jour le 25/02/2020 - 09:13

Le seuil des appels d'offres pour un projet d'installation de panneaux photovoltaïques sera relevé de de 100 à 300 kWc. L'annonce d' Élisabeth Borne, la ministre de la transition écologique, lors de sa visite au salon de l’agriculture dimanche a été saluée par la profession et par la présidente de la région Bourgogne Franche-Comté.

© d poirier ©
© d poirier ©

Le seuil pour lequel un appel d’offres est obligatoire pour l'installation de panneaux photovoltaïques sera relevé à 300 kWc. une mesure qui ne concerne pas uniquement les projets agricoles, mais qui devrait largement contribuer à l'essor de l'énergie solaire

"Un premier combat gagné en faveur notre agriculture et de notre environnement" Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté.

Marie-Guite Dufay s'est félicité de l’annonce de la ministre de la transition écologique et solidaire dans la lutte contre le changement climatique et pour apporter un complément de revenu aux agriculteurs.  "La production d’électricité solaire à partir des toitures des bâtiments agricoles se révèle comme l’une des pistes de diversification les plus pertinentes, parce qu’elle participe à davantage d’autonomie des exploitations et des territoires sans impacter ni les surfaces ni les rendements agricoles...." indique la présidente de région en précisant qu'elle avait interpellé le gouvernement "pour lever les freins" et permettre de relever le seuil des appels d’offres nationaux, auprès de la commission de régulation de l’énergie (CRE), pour les installations de panneaux solaires sur les bâtiments agricoles. Mon appel a été entendu.

Le relèvement du seuil d’une puissance de 100 à 300 kWc devrait permettre l'augmentation du nombre de projets qui étaient en suspens estime pour sa part Christiane Lambert, la présidente de la FNSEA.

Jusqu’à 300 kWc, les procédures d’instruction se décideront à l'échelle locale ce qui devrait permettre d'aller plus vite. "C’est un premier combat gagné en faveur notre agriculture et de notre environnement" estime Marie Guite Dufay. "L’objectif pour notre région est bien de développer et diversifier les énergies renouvelables et de lutter contre les gaz à effet de serre et l’artificialisation des terres..."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Xavier Thévenard : « Il est temps pour nous de choisir le bon chemin »

Urgence climatique • Le traileur, triple vainqueur de l'UTBM (ultra trail Mont Blanc en 2013 -2015 et 2018)  s'engage dans la sensibilisation de nos comportements face au changement climatique. Avec son projet "À la croisée des chemins" mené avec son sponsor - la marque On-  il invite à une véritable prise de conscience via 12 totems installés dans les montagnes du Jura.

L'avenir de l'écologie se joue (aussi) en Bourgogne Franche-Comté

"Vers une écologie de territoires ?" Temps fort du festival des solutions écologiques porté par la région Bourgogne-Franche-Comté, un débat a réuni une petite centaine de personnes mercredi 8 septembre 2021 à la Citadelle de Besançon : des élus, des partenaires de la Région et de Ville de Besançon mais aussi une trentaine de citoyens.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.97
couvert
le 20/09 à 3h00
Vent
0.53 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
98 %

Sondage