Plainte d’Anne Vignot après la découverte d’une croix gammée sur le passage piéton arc-en-ciel LGBTQI +

Publié le 26/06/2021 - 18:13
Mis à jour le 27/06/2021 - 09:24

La maire de la Ville de Besançon a porté plainte ce samedi 26 juin 2021 à 18h00 suite au vandalisme du symbole LGBTQI + de la rue Mégevand. Les faits sont survenus dans la nuit de vendredi à samedi.

 © Ville de Besançon
© Ville de Besançon

Lundi dernier, Anne Vignot, la maire de Besançon, inaugurait la mise en place de plusieurs passages piétons aux couleurs de l’arc-en-ciel LGBTQI +. Ces derniers ont été repensés rue Mégevand, rue de la République ou encore devant la cité des Beaux-Arts.

Ce dispositif éphémère a été mis en place afin de lutte contre les discriminations à l’encontre des personnes LGBTQI+.

Dans la nuit de vendredi à samedi, une croix gammée a été taguée sur l’un des symboles se trouvant rue Mégevand. Une plainte a été déposée par la maire de Besançon :

"J’ai porté plainte au nom de la Ville de Besançon en tant que pour que cet acte grave ne reste pas impuni. Tout sera fait pour appréhender les auteurs qui ont peint une croix gammée symbole du nazisme et de l’intolérance, en plein coeur de la Ville de Besançon.

Je tiens à rappeler que la communauté homosexuelle a été la cible du régime nazi, envoyée en camp de concentration pour plusieurs milliers d’entre eux. Cet acte innommable est une insulte à toutes les victimes. En ce jour de Marche des fiertés, je tiens à redire tout le soutien de la Ville à celles et ceux qui sont encore aujourd’hui victimes de discriminations et de violences", conclut la maire de Besançon.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 17.25
couvert
le 20/09 à 15h00
Vent
1.61 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
90 %

Sondage