Plusieurs milliers de personnes pour le mariage pour tous en Suisse

Publié le 05/09/2021 - 09:28
Mis à jour le 05/09/2021 - 09:09

Plusieurs milliers de personnes (20.000 selon les organisateurs) ont marché ce samedi 4 septembre 2021 à Zurich en faveur des droits de la communauté LGBTQ, revendiquant haut et fort un oui au "mariage pour tous", objet d'un référendum national en Suisse le 26 septembre.

Sous un soleil ardent et avec force drapeaux arc-en-ciel frappés d'un "Ja" (oui) en faveur du "mariage pour tous", les participants à la Zurich Pride ont défilé en musique dans l'après-midi à l'appel de plus de 70 organisations issues des communautés lesbienne, gay, bisexuelle, transgenre et queer, a constaté un photographe de l'AFP.

Le "mariage pour tous" était au coeur des slogans et des banderoles du cortège, justement emmené par un char du comité national en faveur du "oui au mariage civil pour toutes et tous", selon l'agence suisse Keystone-ATS.

Le slogan du rassemblement était "Fais-toi confiance. Mariage pour tous maintenant". La Zurich Pride, habituellement organisée en juin, avait cette année été déplacée en septembre pour cause de pandémie.

Selon un sondage publié le 20 août, les Suisses sont largement favorables (69%) au principe du mariage pour tous, 55% se disant absolument pour et 14% "plutôt pour" selon l'institut de recherche gfs.bern. Après plusieurs années de procédure, le Parlement a fini par adopter, en décembre, un projet de loi autorisant le mariage pour les couples homosexuels, comme dans d'autres pays européens.

Mais les milieux conservateurs ont immédiatement annoncé qu'ils allaient lancer un référendum, grâce au système de démocratie directe qui prévaut en Suisse. Le gouvernement et le Parlement ont appelé à soutenir le mariage pour tous afin d'éliminer "l'inégalité de traitement qui existe aujourd'hui" entre les couples de même sexe et ceux de sexe différent.

Si elle est validée par le peuple suisse, la modification de la loi permettra aux couples de même sexe de conclure un mariage civil. Ces derniers seront placés sur un pied d'égalité avec les autres couples, tant sur le plan institutionnel que sur le plan juridique.

(SOURCE AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Rachat de Flowbird (ex-Parkeon) : la maire de Besançon à la rencontre des salariés bisontins

Pour la cinquième fois en moins de 20 ans, la société française Flowbird (ex-Parkeon) va être rachetée pour plusieurs millions d'euros. A Besançon, il s'agit du premier employeur privé. Les salariés, inquiets, ne savent pas encore les conditions de ce rachat. Ils se sont rassemblés une nouvelle fois devant l'entreprise ce jeudi matin. La maire Anne Vignot a rencontré les représentants syndicaux.

Les accompagnants des élèves en situation de handicap en grève le 19 octobre à Besançon

L'intersyndicale nationale appelle les AESH à faire grève mardi 19 octobre 2021. Pourquoi ? Les syndicats dénoncent des conditions de travail précaires et demandent notamment une augmentation des salaires et la garantie de la possibilité de contrat à temps complet. Un rassemblement est prévu devant le rectorat de Besançon.

Manifestation des étudiants de la filière Staps à Besançon 

#StapsOubliés •

150 étudiants en Staps (sciences et techniques des activités physiques et sportives) se sont mobilisés ce mercredi après-midi à l'appel d'un mouvement national pour dénoncer les mauvaises conditions d'accueil et le manque de moyen préjudiciables selon à la filière et à leur avenir...

Salaires et questions sociales : entre 500 et 600 manifestants à Besançon

Salariés et chômeurs sont appelés à faire grève et à manifester mardi dans toute la France, pour exiger des "réponses urgentes", notamment sur la question des salaires, et remettre les questions sociales au cœur du débat, à un peu plus de six mois de la présidentielle. A Besançon, entre 500 et 600 manifestants se sont réunis à 10h30 place de la Révolution.

Augmentation des prix de l’électricité et du gaz : le syndicat CGT Energie Franche-Comté monte au créneau

Dans le cadre de la mobilisation interprofessionnelle des retraites, la CGT Energie Franche-Comté SUD a voulu faire entendre sa voix ce 1er octobre 2021 devant les locaux d’Enedis à Besançon suite à l’augmentation des prix de l’électricité et du gaz ainsi que sur la problématique de l’ouverture des marchés à la concurrence.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.95
couvert
le 26/10 à 6h00
Vent
1.55 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
98 %

Sondage