Alerte Témoin

Pub pour le Jura : les Chiennes de garde obtiennent gain de cause...

Publié le 15/07/2012 - 18:18
Mis à jour le 16/07/2012 - 07:22

Selon le site internet www.elle.fr, l’association Les Chiennes de garde, qui avaient soulevé le caractère « sexiste » de la publicité diffusée sur France Info en faveur du Jura, ont obtenu gain de cause devant le Jury de déontologie publicitaire (JDP).

dsc_0428.jpg
© carvy

OUI, mais…

Le jury en question aurait donné raison aux féministes vendredi dernier en reconnaissant la validité de la plainte. Dans sa décision, il explique que le spot radio « décline, par son texte et par le ton de la voix qui le prononce, les codes adoptés, il y a quelques années, par certains clubs de rencontres ou autres messages à contenu érotique ».

Le JDP a demandé que « cette publicité qui a cessé ne soit pas renouvelée ». Selon www.elle.fr, c’est  la première fois que l’association obtient gain de cause auprès de l’instance de contrôle.

« Mes rivières sont généreuses, mes courbes engageantes, mon vignoble gourmand ! Viens randonner sur moi (…) » Diffusées sur les ondes de France Info en avril dernier, les paroles de la publicité énoncées par une femme à la voix suave avaient choqué des auditeurs.

L’intervention des Chiennes de garde a sans aucun doute eu un effet pervers... L'agence Dartagnan de Besançon, qui a imaginé la campagne, est convaincue que les féministes ont contribué au succès des spots qui ont fait un carton. Selon elle, 81,2% des personnes consultées ont estimé que la publicité leur avait donné envie de passer leurs vacances dans le Jura.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Attaques contre des chevaux : le conseil du cheval appelle à la vigilance

Alors qu'un cheval a été retrouvé mort à Cortembert en Saône-et-Loire près de Cluny et après la multiplication des actes des barbaries auprès de chevaux, le conseil du cheval de Bourgogne Franche-Comté appelle les professionnels de la filière et les agriculteurs à la vigilance face à des comportements suspects.

16 % des ménages de Bourgogne-Franche-Comté se chauffent au fioul

Alors que le gouvernement vient d'annoncer qu'à partir de 2022, les Français ne pourraient plus installer chez eux de chaudière à fioul ou charbon, l'Insee Bourgogne Franche-Comté explique que 206.300 ménages se chauffent au fioul, soit 16,1% des ménages de la région. La Bourgogne Franche-Comté se place devant les régions Grand-Est et Bretagne (15 %) bien loin devant l'île-de-France (6%) et la Corse (3%).

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Sécurité à Planoise : le préfet du Doubs saisit l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     21.33
    ciel dégagé
    le 12/08 à 6h00
    Vent
    1 m/s
    Pression
    1014 hPa
    Humidité
    74 %

    Sondage