"Quand on est élu, on doit être tout à fait irréprochable"

Publié le 26/01/2014 - 10:22
Mis à jour le 17/04/2019 - 11:27

Dans une déclaration à l'AFP, le maire de Besançon, Jean-Louis Fousseret, revient sur l'affaire d'exhibitionnisme de l'un de ses élus et précise qu'il lui retirera sa délégation dès lundi.

Après les aveux

PUBLICITÉ

« C’est une triste affaire, qui n’a rien à voir avec la politique. À partir du moment où il a reconnu les faits, il n’a plus du tout ma confiance, il n’a plus sa place à mes côtés », a t-il déclaré à l’AFP. Et d’ajouter : « Quand on est élu, on doit être tout à fait irréprochable ».

Le suspect, qui avait d’abord réfuté ces accusations, a finalement reconnu les faits. Il a été remis en liberté samedi à l’issue de sa garde à vue et sera jugé le 19 juin. L’homme, sans étiquette, connu pour son implication associative, ne siège que depuis quelques mois au conseil municipal, dans la majorité.

Le conseiller municipal était « très connu, très apprécié », a commenté le maire. « Je suis tombé des nues, j’étais à mille lieues de penser qu’il pourrait faire ça », a conclu M. Fousseret.

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Jonathann Daval a admis qu’il avait « procédé à la crémation partielle du corps » d’Alexia

Jonathann Daval a admis qu’il avait « procédé à la crémation partielle du corps » d’Alexia

Lundi 17 juin 2019, Jonathann Daval a livré des aveux complets lors d'une reconstitution qui s'est déroulée pendant sept  heures à Gray en Haute-Saône, reconnaissant avoir lui-même "procédé à la crémation du corps" de sa femme Alexia et lui avoir porté des coups violents, a déclaré le procureur de Besançon Etienne Manteaux.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 27.69
couvert
le 18/06 à 12h00
Vent
1.74 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
52 %

Sondage