Que fait le Grand Besançon pour améliorer la circulation ?

Publié le 03/03/2016 - 09:45
Mis à jour le 03/03/2016 - 15:07

Le tramway est en service depuis bientôt un an et demi et affiche 40.000 voyages par jour. Les travaux sont derrière nous, mais ils reviennent ! En effet, un nouveau projet de TCSP (transport en commun en site propre) sur la ligne 3 des bus Ginko est en cours avec la fermeture du pont de la Gibelotte. Pascal Gudefin, directeur du Département Mobilités au Grand Besançon, revient sur les travaux, mais aussi sur la circulation automobile et les projets pour l’améliorer…

Pascal Gudefin, la circulation à Besançon #LPV 35 from maCommune.info on Vimeo.

 ©
©

Pourquoi ça bouchonne ?

Pascal Gudefin explique dans cette émission tournée à bord de la rame Louis Pasteur, dans le tramway de Besançon, pourquoi l'agglomération a décidé d'entamer ce chantier sur la ligne 3 des bus Ginko (voir articles ci-dessous). "Il y a une vie après le tramway. Les améliorations pour les transports en commun ne s'arrêtent pas là (…) et la ligne 3 qui dessert la Bouloie en heure de pointe peut être engluée dans les bouchons. Nous réalisons des travaux pour que le bus soit sur un site propre sur une voie dédiée. "

Au-delà des gros travaux jusqu'à fin mai et notamment la fermeture du pont de la Gibelotte sur lequel jusqu'à 15.000 pouvaient passer chaque jour, le Grand Besançon travaille actuellement sur un projet de revisite complète des carrefours à feux de Besançon dans les trois prochaines années, à commencer par celui de la Gare Viotte.

Mais globalement, circule-t-on mieux en voiture qu'avant les travaux du tramway ? "Aujourd'hui, compte tenu d'avoir enlevé 6 km de voies à la circulation automobile du fait de l'arrivée du tramway, on ne circule pas mieux, mais ce n'est pas pire qu'avant".

Pascal Gudeffn revient également sur la fréquentation des Parkings Relais (P+R), sur le programme d'investissement du parc de bus et l'étude énergie menée actuellement. Regardez…

  • Ce week-end sur maCommune.info le directeur du Département Mobilités parlera du  programme d'investissement du Grand Besançon en faveur de l'accessibilité 

La Petite Virgule "Transports"

LPV #35 Pascal Gudefin : Directeur du département Mobilités au Grand Besançon 

LPV #36  Romain Walger : Magasin Proxy Cycle – Besançon

 LPV #37 Estelle Méléard : Directrice marketing et commerciale Besançon Mobilités (Ginko)

 LPV #38 Régis Honoré : Sécurité routière (DDT du Doubs)

Remerciements

Martine Ménigoz, Grand Besançon, Anne Henry (sécurité routière du Doubs), Dominique Mendel, Cédric Louvet, Anne-Lyse, POE, FJ, Ginko, le conducteur du tramway. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

Véhicules électriques : 50 points de recharge publics dans le Grand Besançon

Marie Zéhaf, vice-présidente de Grand Besançon Métropole chargée des mobilités, Catherine Barthelet, vice-présidente en charge des projets de territoire, Marie-Jeanne Bernabeu, maire d’Avanne-Aveney et conseillère communautaire déléguée à la commande publique ainsi que Nicolas Bardou, directeur général de la société Easy Charge Services, ont inauguré mercredi 17 juillet 2024, l’un des 50 points de recharge électrique actuellement disponibles dans le réseau public dans le Grand Besançon.

Le radar de la rue de Dole flashe-t-il dans les deux sens ?

Un nouveau panneau de signalisation indiquant un contrôle radar a fait son apparition rue de Dole il y a de cela quelques semaines en direction de Châteaufarine à Besançon. Non loin justement du radar tourelle implanté sur la D673 au niveau de la station essence Total et flashant les excès de vitesse par l’arrière en direction de Besançon. Cela signifie-t-il que le radar routier relève désormais les infractions dans les deux sens de circulation ? Nous avons posé la question à la préfecture du Doubs. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 18.51
nuageux
le 20/07 à 00h00
Vent
1.31 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
91 %