Qu'est-ce que l’arÊTE, manufacture de proximité à Besançon ?

Publié le 29/11/2022 - 10:03
Mis à jour le 28/11/2022 - 18:04

L’arÊTE est une structure de création artistique et de diffusion culturelle bisontine, dont l’intention est "de rendre lisible et visible une certaine pratique de l’art, de médiatiser la création et d’apporter des outils à des artistes". Elle œuvre au sein d’un tiers-lieu culturel initié par le café des pratiques en 2011, dans le quartier des Chaprais à Besançon.

 © L’arÊTE
© L’arÊTE

L’arÊTE gère un atelier partagé équipé pour le travail du bois, de la céramique, la mosaïque, la gravure, le textile, la photographie argentique ainsi qu’une matériauthèque qui propose des ressources issues de déchets à prix libre. Elle compose un consortium avec le café des pratiques, espace de convivialité et de jeux ouvert à tous et l’école des pratiques, organisme de formation certifié.

Elle est également labellisée "Manufacture de proximité" par l'État, avec son atelier-usine se développant sur deux champs : la production d’objets et la production alimentaire. Plusieurs axes sont développés :

  • Faire de l’atelier un lieu de ressources pour les artistes et les artisans à travers des temps d’échanges conviviaux, conférences, accompagnement de projet, formations, résidences, …
  • Une petite unité de production locale en économie circulaire, incluant un dispositif d’insertion par les pratiques, principalement à partir de matériaux récupérés. Il s’agit de produire des objets culturels signés l’arÊTE ou bien des petites séries d’objets sur commande locale. L’arÊTE souhaite s’ouvrir à d’autres partenariats avec des collectivités, des entreprises ou des structures du territoire désireuses de favoriser une production locale, éthique et en économie circulaire.
  • Une conserverie, prolongeant la démarche d’antigaspi dans laquelle s’inscrit la restauration du café des pratiques. Il s’agit d’un laboratoire permettant de stériliser des bocaux pour les fruits et légumes et de déshydrater des végétaux ou des champignons frais.

Qui peut participer ?

Chacun peut venir donner un coup de main pour les tâches productives ou de conception lors de la "petite usine" tous les jeudis après-midi au café des pratiques. Entreprises et industriels du territoire peuvent fournir à l’arÊTE un type de déchet de façon régulière et ainsi s’inscrire dans une démarche d’écologie industrielle et territoriale, en participant à l’économie circulaire.

Les collectivités et les entreprises peuvent commander à l’arÊTE leurs matériels internes, supports de communications ou cadeaux d’entreprise.

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Vie locale

Bouge ton coQ recherche de nouvelles épiceries participatives en Bourgogne-Franche-Comté

Après l'ouverture de six premières épiceries participatives en région Bourgogne-Franche-Comté, le mouvement citoyen Bouge ton coQ lance du 1er au 28 février un troisième appel à candidatures. Une phase de réunions publiques sera organisée dans chaque commune du 15 mars au 15 mai 2023.

Besançon et Grand Besançon : les habitants invités à reporter leurs démarches administratives

GRÈVE • En raison d’un nouveau mouvement de grève contre la réforme des retraites, les services à la population seront fortement impactés ce mardi 31 janvier. La mairie de Besançon et Grand Besançon Métropole appellent les habitants à reporter leur démarches administratives.

Projet urbain Grette-Brulard-Polygone : les habitants invités à s’exprimer de janvier à avril 2023

Dans le cadre de la volonté de la ville de Besançon de reconstruire la ville sur la ville pour favoriser sa "régénérescence", un projet s’étendant sur d’anciens sites militaires et sur l’ancien site des 408 dans le quartier Grette-Brulard-Polygone se dessine. Après de premiers échanges à l’automne 2022, les habitants de ces secteurs sont de nouveau invités à s’exprimer sur le projet de janvier à avril 2023.

La Ville de Besançon dévoile les grands projets d’aménagement 2023

Parmi les diverses réalisations prévues, la Ville de Besançon a mis l’accent sur la rénovation des écoles et des crèches et la gestion de l’espace publique "pour qu’il soit plus attractif". Cela implique une "transformation profonde de notre ville sur une transition qui doit répondre aux enjeux écologiques et sociaux actuels" a indiqué la maire de Besançon. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.98
nuageux
le 04/02 à 21h00
Vent
2.39 m/s
Pression
1037 hPa
Humidité
94 %