Alerte Témoin

Rallye dans le désert marocain : deux gendarmes franc-comtoises se lancent le défi...

Publié le 07/11/2019 - 15:00
Mis à jour le 08/11/2019 - 11:13

Deux gendarmes franc-comtoises ont décidé de participer au Rallye des Gazelles en mars 2020 prochain. Cet événement réunit plusieurs centaines de femmes du monde entier, pour un rallye en hors-piste dans le désert marocain... 

L’Adjudante Nadège R. et l’Adjudante Delphine S. retournent en mars prochain (du 14 au 18) dans le désert marocain.

Les deux gendarmes franc-comtoises avaient déjà participé à ce raid en 2018, se classant 69e (au classement première participation) et 101e au classement général sur 174 équipages.

Fortes de leur expérience, elles comptent désormais "porter haut les valeurs de la Gendarmerie Nationale" à travers ce défi sportif.

Le Rallye Aïsha des Gazelles, parcours hors-piste sans gps

Le rallye des Gazelles est le seul rallye-raid hors-piste qui soit 100% féminin dans le monde.

Son autre spécificité ? Pas de gps, mais une navigation "à l'ancienne", pour un retour aux sources de l'aventure.

Les participantes, appelées "Gazelles", doivent alors suivre un parcours de plusieurs balises au volant de leur bolide en parcourant la plus courte distance possible (et non pas le plus rapidement possible).

Courage à nos Franc-Comtoises ! Vous pouvez suivre leurs aventures sur leur page Facebook ! 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

16 % des ménages de Bourgogne-Franche-Comté se chauffent au fioul

Alors que le gouvernement vient d'annoncer qu'à partir de 2022, les Français ne pourraient plus installer chez eux de chaudière à fioul ou charbon, l'Insee Bourgogne Franche-Comté explique que 206.300 ménages se chauffent au fioul, soit 16,1% des ménages de la région. La Bourgogne Franche-Comté se place devant les régions Grand-Est et Bretagne (15 %) bien loin devant l'île-de-France (6%) et la Corse (3%).

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Sécurité à Planoise : le préfet du Doubs saisit l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     27.39
    ciel dégagé
    le 07/08 à 12h00
    Vent
    1.17 m/s
    Pression
    1018 hPa
    Humidité
    27 %

    Sondage