Rave party illégale en Haute-Saône : 188 personnes interpellées

Publié le 18/04/2023 - 17:29
Mis à jour le 18/04/2023 - 17:55

Malgré une interdiction préfectorale datée du mardi 11 avril, une rave-party a rassemblé plus de 500 personnes les 15 et 16 avril dans la commune de Pin. 

 © Élodie R.
© Élodie R.

Intervenus rapidement, les policiers ont saisi dix enceintes, une table de mixage, plusieurs amplis et un groupe électrogène. Près de 188 personnes ont été interpellées dont dix sous l'emprise de stupéfiants, deux sous l'emprise d'alcool, supérieur à 0,80 g/l. Les policiers ont également distribué 14 amendes à 200 euros pour usage de stupéfiants et 162 PV à 135 euros pour participation à une manifestation interdite sur la voie publique.

L'interdiction de rassemblements festifs jusqu'au 24 avril

"L'organisation d’un tel rassemblement doit obligatoirement faire l’objet d’une déclaration auprès des services de la préfecture" a rappelé le préfet de la Haute-Saône. Compte tenu des risques de troubles à l’ordre public et à la tranquillité des riverains que présente la tenue d’un tel rassemblement, Michel Viblois préfet de la Haute-Saône, a pris la décision par arrêté préfectoral, d'interdire la tenue de rassemblements festifs à caractère musical de type "rave-party", "free-party" ou "Teknival" sur l'ensemble du département à compter du vendredi 21 avril à 18h jusqu’au lundi 24 avril à 6h.

Le transport de matériel de sonorisation ou d’amplification susceptible d’être utilisé pour les manifestations pré-citées, est interdit sur le territoire des deux départements pour ces mêmes dates et horaires. La circulation des poids-lourds de plus de 3,5 tonnes de PTAC et des véhicules utilitaires légers est également interdite sur l’ensemble des réseaux routiers du département pour les véhicules transportant du matériel notamment de sonorisation, sound system, amplificateurs, pour la même période. Le non-respect de ces mesures est passible de sanctions prévues par l’article R. 211-27 du code de la sécurité intérieure et peut donner lieu à la saisie du matériel pour une durée maximale de six mois, en vue de sa confiscation par le tribunal.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Besançon et Montbéliard : 4.500 personnes et 3.500 véhicules contrôlés en 5 jours

Du 8 au 12 avril 2024, une opération "Place Nette" de grande ampleur s’est déroulée dans le département du Doubs. Réalisée en étroite coordination avec les procureurs de Besançon et de Montbéliard, cette action "coup de poing" s’inscrit dans le cadre des actions de lutte contre la délinquance liée aux trafics de stupéfiants, à l’économie souterraine et au proxénétisme voulues par le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer et le Garde des Sceaux. L'heure est au bilan...

Un mot de vocabulaire nazi entendu en plein conseil régional Bourgogne Franche-Comté : l’élu regrette

+ Droit de réponse de Thomas Lutz • Jeudi 11 avril 2024, un membre du groupe Rassemblement national au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, aurait employé une expression empruntée au vocabulaire nazi lors de l’Assemblée plénière qui se tenait à Dijon, est-il dénoncé dans un communiqué de presse de la Région.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 2.27
partiellement nuageux
le 19/04 à 0h00
Vent
1.37 m/s
Pression
1024 hPa
Humidité
94 %