Recherche d'emploi, perfectionner son entretien, partir à l'étranger… De nouveaux services digitaux chez Pôle emploi

Publié le 06/09/2016 - 11:50
Mis à jour le 07/09/2016 - 08:48

Raphaël Bartolt, préfet du Doubs, s’est rendu à l’agence Pôle emploi de Témis à Besançon ce mardi 6 novembre 2016 afin de prendre connaissance des nouveaux services digitaux de Pôle emploi : « Emploi Store ». Mais qu’est-ce que c’est ? 

Plusieurs services digitaux sont mis à disposition des demandeurs d'emploi sur le portail internet "Emploi Store" propulsé par Pôle emploi depuis plus d'un an. Il propose 330 services web et mobiles de l'emploi et de la formation : i-learning, serious game, simulateur d'entretien avec des avatars, etc. Il suffit aux demandeurs d'emploi de se créer un compte gratuitement sur le portail. 

Un outil "qui permet de ne pas se perdre dans la toile" 

Sur Internet, on trouve un peu tout et son contraire notamment dans les outils de recherche d'emploi. Emploi Store "permet de ne pas se perdre sur la toile", précise Michel Roca, conseiller et ambassadeur du digital à l'agence Pôle emploi Témis. Des applications telles que "La bonne formation" propose plusieurs formations, donne des indications sur leurs financements, "elle donne des résultats plus concrets en fonction de la demande, affine la recherche", souligne le conseiller Pôle emploi.

Des astuces pour partir travailler ailleurs… 

Pour celles et ceux qui souhaitent tenter leur chance au-delà des frontières françaises, Emploi Store propose offre des astuces pour notamment chercher un emploi en Suisse, en Allemagne, au Canada, etc. La présentation d'un curriculum vitae étant différente d'un pays à un autre. "Il est également possible de perfectionner son anglais si on le souhaite avant d'effectuer une demande d'emploi dans d'autres pays", précise Michel Roca. 

Un des services "phare" : le simulateur d'entretien 

Avec des personnages virtuels, le demandeur d'emploi peut s'entraîner à passer un entretien d'embauche dans la branche professionnelle qu'il souhaite. Le personnage pose des questions et en fonction de chaque réponse, il dirige ses prochaines interrogations. En fin d'entretien, le simulateur propose des corrections, donne les points positifs et négatifs de l'entretien, etc. "On se rend compte que toutes les questions d'un employeur reflètent son propre intérêt", nous explique Michel Roca, "Ce simulateur permet de se corriger, de savoir ce qu'on a fait de bien, de moins bien et enfin de se perfectionner pour les vrais entretiens", indique-t-il.

De plus, si un demandeur d'emploi se sent gêné de parler de salaire, le simulateur peut également le diriger pour réussir à aborder cette question. "C'est une dispositif très complet", souligne Michel Roca. 

  • Le premier atelier "Services digitaux" se déroule ce mardi. D'autres rendez-vous sont prévus à l'agence Pôle emploi Témis à consulter sur le site.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Le collectif Hop hop hop retire sa banderole appelant à aller voter

À la suite du résultat des élections européennes, le collectif Hop Hop Hop avait affiché une banderole appelant à aller voter sur la façade de l’Arsenal, bâtiment qu’il occupe à Besançon. Le collectif a été sommé de retirer la banderole par le chef de file de l'opposition Ludovic Fagaut qui en avait fait la demande expresse lors du conseil municipal du jeudi 20 juin 2024. 

3677 : le nouveau numéro vert pour signaler les maltraitances animales

Le Conseil nationale de la protection animale (CNPA) a lancé ce lundi 24 juin 2024, un nouveau service téléphonique permettant de simplifier les signalements de maltraitance animale. Celui-ci devrait permettre de venir en aide aux personnes souhaitant signaler un cas de maltraitance animale mais ne sachant pas comment s’y prendre, en les orientant rapidement vers le bon interlocuteur.

Faites le choix de l’armée !

Avec 117 spécialités dans 16 domaines d’activité, l'armée de terre offre de nombreuses opportunités de formation et de métier dans l’aérocombat, l’artillerie, le combat blindé, les forces spéciales, le génie, le BTP ou les risques nucléaire, radiologique, biologique et chimique, l’infanterie, l’informatique, la logistique et le transport, la maintenance, le renseignement, la restauration, la santé, la sécurité et la prévention, l’administration et les services, l’enseignement, la recherche, ou encore la musique.

Passage de la flamme : la préfecture recommande d’anticiper ses déplacements

Du 26 juillet au 11 août, la France accueillera les Jeux Olympiques d’été pour la première fois depuis un siècle. Avant cela, le relais de la flamme fera étape dans le Doubs le 25 juin 2024. Afin de garantir un bon déroulement de l’événement tout en limitant les perturbations que celui-ci est susceptible d’engendrer, la préfecture du Doubs incite d’ores et déjà la population à prendre quelques précautions.

À Besançon, une haie d’honneur pour accompagner le dernier relais de la flamme olympique

Pour le grand final de la journée olympique dans le Doubs et l’arrivée de la flamme dans le Parc de la gare d’eau à Besançon le 25 juin 2024, le Département a annoncé la constitution d’une haie d’honneur composée de plusieurs personnalités locales.   

Qui sont les personnalités qui porteront la flamme olympique dans le Doubs ?

Un mois avant le début des Jeux olympiques, ce mardi 25 juin, la flamme olympique traversera sept communes du Doubs, avant de rejoindre le site de célébration au parc de la Gare d’Eau à Besançon. Parmi la centaine de porteurs, cinq personnalités participeront au relais de la flamme à Pontarlier, Chaux-Neuve, Baume-les-Dames et Besançon. Qui sont-ils ?

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.03
ciel dégagé
le 25/06 à 0h00
Vent
2.21 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
92 %