Recrutement d’animateurs périscolaires : des postes restent à pourvoir à Besançon

Publié le 20/08/2018 - 15:07
Mis à jour le 20/08/2018 - 15:07

Il y a quelques semaines, la Ville de Besançon a lancé sa campagne de recrutement d’animateurs périscolaires pour l’année scolaire 2018-2019. Il reste quelques postes à pourvoir. Il est encore possible de faire acte de candidature ce 20 août 2018.

©Alexane Alfaro ©
©Alexane Alfaro ©

Un animateur travaillant les 3 temps d’accueil gagne environ 500€ par mois.

La Ville emploie chaque année environ 400 animateurs. Ils encadrent des groupes d’enfants avant et après l’école (matin, midi, après-midi) et leur proposent des activités à caractère éducatif favorisant le bien-être et le développement de l’enfant.

Les accueils périscolaires sont déclarés en accueil de loisirs sans hébergement. Ainsi, à partir de septembre 2018, les effectifs comprendront 50% d’animateurs qualifiés BAFA (ou équivalent), 30% d’animateurs en cours de qualification et au maximum 20% d’animateurs sans qualification.

Les personnes titulaires du BAFA ou équivalent seront recrutées en priorité. Pour les personnes qui seraient recrutées sans qualification, la Ville continue à offrir la possibilité de se former au BAFA gratuitement.

Infos +

L’offre de recrutement et les modalités pour postuler sont visibles sur www.besancon.fr,  rubrique Mairie de Besançon, La Ville recrute.

Soyez le premier à commenter...

Un commentaire

Laisser un commentaire

Société

Large oui des Suisses au pass Covid

En pleine cinquième vague et alors qu'un cas probable du variant omicron aurait été détecté, une large majorité de Suisses ont approuvé dimanche la loi ayant permis d'instaurer le pass Covid, lors d'un vote marqué par une Alors que la police craignait des manifestations, seuls quelques dizaines d'opposants à la loi Covid se sont rassemblés devant le siège du gouvernement et du parlement à Berne, placé sous haute sécurité et entouré d'une clôture grillagée. au terme d'une campagne électorale houleuse.

Castex annonce de nouvelles mesures contre les violences faites aux femmes : les actions déclinées dans le Doubs

Le Premier ministre, Jean Castex, a arrêté jeudi 25 novembre de nouvelles mesures "afin de renforcer la protection des victimes et la lutte contre les violences" à l'occasion de la Journée pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, notamment l'ouverture de nouvelles places d'hébergement. Dans le Doubs, Jean-François Colombet, préfet du Doubs, a réuni en préfecture le groupe de travail départemental sur les violences faites aux femmes du conseil départemental de prévention de la délinquance, d’aide aux victimes, de lutte contre les drogues, les dérivés sectaires et les violences faites aux femmes.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 3.66
chutes de neige
le 02/12 à 12h00
Vent
3.08 m/s
Pression
1005 hPa
Humidité
98 %

Sondage