Recyclage : la région Bourgogne-Franche-Comté bonne élève

Publié le 28/10/2022 - 14:54
Mis à jour le 28/10/2022 - 14:51

En 2021, chaque habitant de la région Bourgogne-Franche-Comté a trié en moyenne 86.5 kg d’emballages ménagers et de papiers, un chiffre bien supérieur à la moyenne nationale (69kg). Les performances globales du tri, à l’échelle nationale, ont progressé de 3 points pour atteindre 72% pour les emballages et 62% pour les papiers. 

 © D Poirier
© D Poirier

Des résultats qui s’expliquent "par les efforts continus des consommateurs et par la simplification du geste de tri, permettant de trier tous les emballages, sans distinction" précise Citéo, entreprise créée par les entreprises du secteur de la grande consommation et de la distribution pour réduire l’impact environnemental de leurs emballages et papiers.

Augmentation des performances de tri des emballages légers

En 2021, le geste de tri des 2.8 millions d’habitants de la région Bourgogne-Franche-Comté a permis de recycler 186 290 tonnes d’emballages ménagers et 56 666 tonnes de papiers. Ces chiffres positionnent la région au deuxième rang national des régions pour les papiers et au 3e rang pour les emballages.

Progression du tri dans le département du Doubs

  • Dans le Doubs, chaque habitant a trié en moyenne 87.3kg d’emballages ménagers et de papiers, soit +6,85 % par rapport à 2020.
  • Le Jura et la Haute-Saône sont ex aequo avec plus de 102kg par habitant triés. Leurs performances de tri des emballages légers les classent respectivement 5ème et 4ème département de France.
  • Dans le territoire de Belfort, chaque habitant a trié en moyenne 86.2 kg d’emballages et papiers, même performance qu’en 2020
  • En Côte-d’Or, chaque habitant a trié en moyenne 81.6 kg d’emballages ménagers et papiers, soit -5.55 % qu’en 2020.

Simplification du geste de tri pour 100% des habitants au 1er janvier 2023

Après l'entreprise, la simplification du geste de tri, qui permet de collecter l’ensemble des emballages ménagers y compris ceux en plastique, permet de systématiser le geste de tri et de collecter davantage d’emballages. Dans les communes où le tri est simplifié, on recycle 3 kg d’emballages légers (papier- carton, acier, aluminium, plastique) de plus par habitant que dans d’autres villes, dont 2,5 kg d’emballages en plastique supplémentaire. Ainsi, la simplification du geste de tri permet de collecter de nouveaux emballages plastiques afin de développer des filières de recyclage à grande échelle pour les matériaux peu ou pas encore recyclés aujourd’hui (PS, PET opaque, ...). En 2023, 100% du territoire sera couvert par ces nouvelles consignes de tri.

Les chiffres clés du tri

Au niveau national

En 2021, en France, chaque habitant a trié en moyenne 69 kg d’emballages ménagers et papiers :

  • 20 kg/habitant d’emballages en papier-carton, acier, aluminium et plastique
  • 34 kg/habitant d’emballages en verre
  • 15 kg de papiers triés par habitant et par an en moyenne

Région Bourgogne-Franche-Comté

En 2021, en Bourgogne-Franche-Comté, chaque habitant a trié en moyenne 86,5 kg d’emballages ménagers et papiers :

  • 25,5 kg/habitant d’emballages en papier-carton, acier, aluminium et plastique
  • 40,9 kg/habitant d’emballages en verre
  • 20,1 kg de papiers triés par habitant et par an en moyenne
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Amancey : la remise des prix du concours des prairies fleuries aura lieu le 3 décembre

Les prairies fleuries sont des herbages non semés, riches en espèces, qui sont fauchés ou pâturés à destination de l’alimentation du bétail. Le concours des prairies fleuries récompense le meilleur équilibre agro-écologique des prairies. La cérémonie aura lieu le samedi 3 décembre à partir de 9 h 45 à la fruitière du Pays de Courbet - Zone artisanale du Grand Bois - à Amancey.

Action des Jeunes Écologistes de Franche-Comté en forêt de Chaux concernant la COP 27

Le dimanche 6 novembre 2022, Les Jeunes Écologistes de Franche-Comté se sont retrouvés au cœur de la forêt de Chaux de Dole pour exprimer leur mécontentement face à l’organisation de la COP 27 sous sa forme actuelle et afin de dénoncer la décision du gouvernement relative au vote du  projet de loi de finances pour 2023 qui encourage la privatisation de l’ONF. 

Grand Besançon : le ruisseau de la Mouillère fait l’objet d’une étude de restauration

L'avenir du ruisseau de la Mouillère, situé près de l'avenue Foch à Besançon, sera débattu ce mercredi 9 novembre par les élus de Grand Besançon Métropole en conseil communautaire. La veille, en amont, la présidente Anne Vignot et le conseiller communautaire Gilles Ory ont présenté ce projet à la presse.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6.04
légère pluie
le 29/11 à 3h00
Vent
1.09 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
98 %