Réforme bancaire : six grandes banques inquiètes

Publié le 16/02/2013 - 19:56
Mis à jour le 16/02/2013 - 19:58

Les patrons de six grandes banques françaises ont écrit au gouvernement pour alerter sur les conséquences de la loi bancaire que les députés devraient adopter mardi 19 février, a indiqué samedi la Fédération bancaire française (FBF). Ils rappellent notamment que la banque de détail emploie plus de 300.000 personnes en France.

lettre aux ministres

PUBLICITÉ

Dans une lettre adressée au Premier ministre Jean-Marc Ayrault et au ministre de l’Economie Pierre Moscovici, a précisé la FBF, les patrons de Crédit Agricole, BPCE, La Banque postale, Société Générale et BNP Paribas s’inquiètent notamment du coût du plafonnement de certains frais bancaires.

« Une telle mesure coûterait des sommes considérables pour les principales banques« , « or la banque de détail, une industrie qui emploie plus de 300.000 personnes en France, doit affronter une conjoncture historiquement difficile« , écrivent les patrons, selon un extrait publié par Le Figaro samedi 16 février 2013. « Déjà en 2012, le nombre de recrutements a fléchi passant de 30.000 à 23.000, chiffre qui fait encore de la banque l’un des plus grands recruteurs privés« , poursuivent-ils.

Les députés, qui ont achevé cette semaine l’examen du projet de loi bancaire, ont élargi à tous les particuliers le plafonnement de certains frais liés aux découverts bancaires (commissions d’intervention), qui ciblait initialement les clients les plus fragiles et les plus endettés. Selon le député PS Christian Paul, « ces commissions ne devraient pas être plafonnées au-delà de cinq euros par opération et de 40 euros par mois« .

Dans leur lettre, les banques proposent d’introduire deux plafonds, « l’un pour la clientèle plus fragile, l’autre pour le reste de la clientèle« , ajoute Le Figaro.

Samedi, Matignon a confirmé la réception de cette lettre et a précisé que le montant du seuil des plafonds « sera fixé par décret » par le gouvernement. « Le souci du gouvernement est de protéger les particuliers » tout en ayant conscience que le secteur de la banque de détail « représente 300.000 salariés« , explique-t-on à Matignon où l’on souhaite « préserver l’équilibre ».

La FBF s’était déjà inquiétée en début de semaine des effets de certains amendements de la loi sur le financement de l’économie, son président Jean-Paul Chifflet parlant de « dérapage très fort« .

« Si on réduit les frais, les banques doivent rééquilibrer avec plus de marges sur les crédits« , avait alors souligné Jean-Paul Chifflet, par ailleurs directeur général de Crédit Agricole SA.

(source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Le site Alstom à Ornans produira les moteurs des bus électriques de la RATP

Le site Alstom à Ornans produira les moteurs des bus électriques de la RATP

Alstom est l’un des trois attributaires du plus important appel d’offres européen de bus électriques lancé par la RATP et financé à 100 % par Île-de-France Mobilités. Ce 20 mai 2019, il est officiellement choisi pour créer les moteurs. La première tranche ferme porte sur 50 bus. Le montant du contrat cadre pourra aller jusqu’à 133 millions d’euros. 

Abéo : une progression du chiffre d’affaires de 22,7%

Abéo : une progression du chiffre d’affaires de 22,7%

L'année 2018/19 aura été une belle année pour l'équipementier sportif franc-comtois Abéo qui a noté une croissance de son chiffre d'affaires de 22,7%. Un nouveau directeur administratif et financier a également été nommé. Il s'agit de Mathieu Baiardi.

El Internationale à Besançon : nouvelle vente exceptionnelle en entrepôt les 23, 24 et 25 mai 2019 !

El Internationale à Besançon : nouvelle vente exceptionnelle en entrepôt les 23, 24 et 25 mai 2019 !

publi-info • L’entreprise de prêt-à-porter EL Internationale, implantée à Besançon depuis 1973, organise dans ses entrepôts la quatrième édition de ses ventes exceptionnelles de vêtements hommes et femmes. Cet événement se déroulera durant trois jours : les jeudi 23, vendredi 24 et samedi 25 mai 2019 !

Écoquartier Vauban : les premiers habitants sont arrivés…

Écoquartier Vauban : les premiers habitants sont arrivés…

Depuis fin mars, les premiers résidents se sont installés dans les 11 logements de l'ancienne infirmerie de la caserne Vauban et 80 nouveaux logements neufs seront prochainement habités. La livraison ce vendredi 17 mai 2019 des premiers logements de l'écoquartier était une belle occasion pour le maire Jean-Louis Fousseret de répondre à la polémique au conseil municipal jeudi soir sur le nombre de logements à Besançon...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.35
ciel dégagé
le 23/05 à 0h00
Vent
1.56 m/s
Pression
1021.16 hPa
Humidité
92 %

Sondage