Réforme des retraites : encore des actions et des manifs en prévision à Besançon

Publié le 25/02/2020 - 14:06
Mis à jour le 25/02/2020 - 14:06

Alors qu'au huitième jour d'examen, l'Assemblée nationale n'avait adopté lundi que  le premier des 65 articles du projet de loi de réforme des retraites, la mobilisation se poursuit. Dans le Doubs, à Besançon,  l'intersyndicale a déjà prévu neuf rendez-vous et actions d'ici la fin du mois de mars 2020.

Manifestation du 9 janvier 2020 © Alexane Alfaro ©
Manifestation du 9 janvier 2020 © Alexane Alfaro ©

Réunies mardi  24 février 2019, les organisations syndicales CGT, FO, FSU et Solidaires  du Doubs ont souligné "la détermination encore affichée ce 20 février dans les manifestations" et appellent à poursuivre la lutte.

Réforme des retraites : les actions à Besançon

Mercredi 26 février à 8h

  • Rassemblement devant Pôle Emploi à Planoise 8 rue Marc Bloch contre les nouvelles règles de l’assurance chômage et le contrôle accru des demandeurs d’emploi

Samedi 7 mars à 14h30

  • rassemblement esplanade de droits à Besançon. Manifestation pour les droits des Femmes, doublement perdantes avec la réforme des retraites

Lundi 9 mars à 12h30 

  • Esplanade des droits de l’Homme, en soutien à deux journalistes et un manifestant injustement accusés de violence sur une personne qui les a agressés lors d’une manifestation

Jeudi 12 mars à 16h30

  • Goûter devant le collège Diderot à Planoise pour informer et alerter la population des conséquences de la politique gouvernementale dans l’Éducation nationale

Samedi 14 mars, 10h30 

  • Fin de mois, fin du monde, même combat, nous appelons à la manifestation Climat parc Micaud.

Jeudi 19 mars de 16h30 à 18h

  • Action d’information des usagers au péage d’Ecole Valentin

Jour du 49.3 

  • en cas d’annonce par le gouvernement de la mise en œuvre du 49.3, rendez-vous à 17h devant la préfecture pour dénoncer le déni de démocratie

Mardi 24 mars, 6h gare Viotte, 7h Feux de Beure

  • Tractage d’appel à la mobilisation du 31 mars

Mardi 31 mars à 10h30 

  • Place de la révolution, toutes et tous ensemble organisons une forte journée de grève et une manifestation unitaire interprofessionnelle contre la réforme des retraites à point.

Vers le 49.3 ?

Le Premier ministre a demandé mardi 25 février 2020aux députés LREM de "tenir encore" face à "l'obstruction" de la gauche de la gauche sur la réforme des retraites, tout en assurant que si besoin, il prendra ses "responsabilités" en recourant au 49-3, selon des propos rapportés. "Quand il faut prendre mes responsabilités, je n'ai pas pris l'habitude de me défausser. (...) Le 49-3 est une responsabilité du Premier ministre. Si je considère que c'est comme cela qu'il faut avancer, je prendrai mes responsabilités", a déclaré Edouard Philippe lors de la réunion à huis clos du groupe majoritaire.

"Notre objectif" est d'"adopter la réforme avant l'été", a-t-il rappelé, soulignant qu'à cette fin, une adoption en première lecture est nécessaire en mars à l'Assemblée nationale.

L'article 49-3 de la Constitution permet au Premier ministre d'engager la responsabilité du gouvernement devant l'Assemblée nationale sur un texte de loi, pour le faire adopter sans vote. "Je n'ai jamais critiqué son utilisation. Je suis à l'aise avec la Constitution (...), pas dans une querelle ontologique", a ajouté le chef du gouvernement.

Mais "nous avons besoin que vous teniez encore, que vous continuiez à être dans la discussion, pour une raison simple: je trouve compliqué et difficilement compréhensible pour l'opinion de prendre acte trop tôt", a poursuivi M. Philippe, toujours selon un participant. "J'ai besoin que pendant quelques jours vous montriez le même degré de présence, d'implication, qui a prévalu jusqu'à présent", a-t-il ajouté, suscitant l'approbation de la plupart des présents.

"L'obstruction", "vous la vivez, la subissez", a-t-il lancé aux "marcheurs", estimant le climat à l'"enlisement". "On voit un temps infini passé à examiner des amendements dérisoires. Ça pourrait être comique, si ça n'était pas tragique", et il y aura certainement un "impact sur la façon dont est perçu le parlementarisme" par les Français, selon lui.

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Les accompagnants des élèves en situation de handicap en grève le 19 octobre à Besançon

L'intersyndicale nationale appelle les AESH à faire grève mardi 19 octobre 2021. Pourquoi ? Les syndicats dénoncent des conditions de travail précaires et demandent notamment une augmentation des salaires et la garantie de la possibilité de contrat à temps complet. Un rassemblement est prévu devant le rectorat de Besançon.

Manifestation des étudiants de la filière Staps à Besançon 

#StapsOubliés •

150 étudiants en Staps (sciences et techniques des activités physiques et sportives) se sont mobilisés ce mercredi après-midi à l'appel d'un mouvement national pour dénoncer les mauvaises conditions d'accueil et le manque de moyen préjudiciables selon à la filière et à leur avenir...

Salaires et questions sociales : entre 500 et 600 manifestants à Besançon

Salariés et chômeurs sont appelés à faire grève et à manifester mardi dans toute la France, pour exiger des "réponses urgentes", notamment sur la question des salaires, et remettre les questions sociales au cœur du débat, à un peu plus de six mois de la présidentielle. A Besançon, entre 500 et 600 manifestants se sont réunis à 10h30 place de la Révolution.

Augmentation des prix de l’électricité et du gaz : le syndicat CGT Energie Franche-Comté monte au créneau

Dans le cadre de la mobilisation interprofessionnelle des retraites, la CGT Energie Franche-Comté SUD a voulu faire entendre sa voix ce 1er octobre 2021 devant les locaux d’Enedis à Besançon suite à l’augmentation des prix de l’électricité et du gaz ainsi que sur la problématique de l’ouverture des marchés à la concurrence.

Manifestation contre le projet d’écoquartier des Vaîtes : une centaine de personnes devant l’Hôtel de ville

Plusieurs collectifs dont l'association Les jardins des Vaîtes vont se rassembler Place du 8 Septembre ce jeudi 30 septembre à 17h alors que les élus du conseil municipal vont se prononcer sur le projet revisité de l'écoquartier des Vaîtes.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 17.39
couvert
le 19/10 à 12h00
Vent
2.48 m/s
Pression
1025 hPa
Humidité
62 %

Sondage