Transports routiers : de nombreuses infractions depuis la reprise des contrôles

Publié le 16/07/2020 - 11:36
Mis à jour le 17/07/2020 - 11:00

Suite à la lutte contre la pandémie de coronavirus, les activités de contrôle des transports routiers ont été suspendues pour la DREAL du 16 mars au 11 mai 2020. Depuis la reprise des contrôles, de nombreuses infractions ont été relevées…

Entre le 14 mai et le 3 juillet 2020, 134 opérations de contrôles routiers ont été menées sur l’ensemble du territoire de la Bourgogne – Franche-Comté, avec 595 véhicules contrôlés. Afin de vérifier le respect des règles régissant le cabotage (s’entend de tout transport de marchandises) et selon les préconisations ministérielles, les véhicules étrangers ont fait l’objet d’une attention particulière.

Ces contrôles ont mis en évidence une recrudescence des infractions : plus d’un quart (26 %) des véhicules contrôlés se sont avérés être en situation d’infraction, alors qu’habituellement ce taux avoisine les 20 %. Au total, 187 infractions ont été relevées : 138 contraventions et 49 délits. L’ensemble des amendes forfaites et de consignation prélevées représentent un montant total de 75 000 €.

Une reprise qui cible particulièrement les situations de cabotage illégal

La priorité a été donnée, dans un premier temps, au transport routier de marchandises. Par ailleurs, le contrôle des entreprises étrangères est essentiel pour vérifier le respect des règles régissant tout particulièrement les opérations de cabotage (voir focus sur le cabotage ci-après).
Ainsi, les contrôles sur route ont porté prioritairement sur :

  • le respect des règles permettant d’assurer une saine concurrence : les règles de cabotage, les documents de transport, la régularité de l’inscription au registre des transporteurs, les interdictions de circulation, le détachement, etc. ;
  • le respect de la Réglementation Sociale Européenne (temps de conduite, de repos, manipulation du tachygraphe, conduites sans carte...) ;
  • les Véhicules Utilitaires Légers, étrangers et français ;
  • les surcharges dans le cadre de la lutte contre l’insécurité routière et la concurrence déloyale.

Par ailleurs, certains contrôles se sont focalisés sur le contrôle des véhicules utilitaires légers, qui ne sont pas astreints à la réglementation européenne en matière de temps de conduite et de temps de repos. Ces véhicules, dont l’intérêt principal est de permettre une certaine flexibilité aux chargeurs, circulent souvent en surcharge, avec des conducteurs vivant la plupart du temps dans des conditions de vie très difficiles. Certaines entreprises les utilisent comme un moyen de contourner la réglementation en matière de transports.

Deux opérations de contrôles sur quais de chargement et déchargement ont également été menées les 30 juin et 2 juillet dernier, conjointement avec la Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi (DIRECCTE), la Caisse d’assurance retraite et de la santé au travail (CARSAT) et l’Union de recouvrement des cotisations de Sécurité Sociale et d’Allocations Familiales (URSSAF).

28 véhicules dont 18 étrangers ont été contrôlés lors de ces deux opérations. Ces contrôles ont fait l’objet d’un total de 23 infractions, dues à la non-conformité ou à l’absence de licence de transport, de livret individuel de contrôle ou de lettre de voiture, ou encore au non-respect du Code de la route.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

Ligne des horologers : un hélicoptère pour sécuriser les falaises

Des travaux liés à la sécurisation des falaises situées le long de la voix ferrée sont programmés jeudi 20 juin à Besançon en contrebas de la Citadelle, côté Rivotte. Le site étant difficile d’accès par voie terrestre, un hélicoptère sera affrété afin de transporter le matériel nécessaire au chantier prévient Grand Besançon Métropole.

Bornes Battant : un compromis compliqué entre la Ville et les commerçants

Le compromis semble compliqué. D’un côté, plusieurs commerçants notent une perte sèche de leur chiffre d’affaires depuis l’installation en avril dernier des bornes dans le quartier Battant à Besançon et de l’autre, la maire qui ne semble pas vouloir déroger à ces dernières même si elle affirme rester ouverte à la discussion. On fait le point ce mois de juin 2024…

Passage de la flamme à Besançon : fermeture complète du pont Charles de Gaulle le 25 juin

La Ville de Besançon vient d’annoncer dans un communiqué que pour des raisons de sécurité, les services de l’État ont décidé de modifier le dispositif de circulation de la journée du passage de la flamme olympique le 25 juin 2024. Le pont Charles de Gaulle sera ainsi fermé à tous les usagers (voitures, bus, tramway, cyclistes, piétons) de 18h15 à 19h30.

Recharger son véhicule électrique en moins de 30 minutes, c’est possible dans la station de super-chargeurs Electra à côté de Peugeot Besançon

QUOI DE NEUF ? • Le Groupe Chopard a inauguré le 6 Juin 2024 la station de bornes de super-chargeurs Electra en contre-bas de la concession Peugeot de Besançon. La proximité du boulevard favorise la facilité de recharge.

Premier Forum Climat de SNCF Réseau à Besançon : ”Le ferroviaire n’est peut-être pas une solution unique, mais ça peut très fortement contribuer à réduire notre empreinte carbone”

Le premier Forum Climat de France porté par SNCF Réseau s’est tenu jeudi 13 juin 2024 à Besançon en présence de 150 élu(e)s régionaux et locaux, d’industriels, de représentants d’associations et d’experts en climat. Objectif : mobiliser la filière ferroviaire et partager une vision commune dans un monde où le train est une manière d’agir face au dérèglement climatique, tandis que le réseau ferroviaire est déjà impacté par le dérèglement climatique…

Circulation place Leclerc : c’est quoi cette pagaille ?

Cela fait quelques jours maintenant que la circulation au niveau de la place Leclerc à Besançon est devenue un enfer pour la plupart des conducteurs contraints d’emprunter cet axe aux heures de pointe. Alors quelles peuvent bien être les raisons d’une saturation aussi soudaine ? On a posé la question à Marie Zehaf, conseillère municipale de la Ville de Besançon déléguée à la voirie.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 19.48
légère pluie
le 23/06 à 15h00
Vent
4.43 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
70 %