Revalorisation du "minimum vieillesse" : les retraités se rassembleront mardi 30 septembre

Publié le 26/09/2014 - 15:52
Mis à jour le 16/04/2019 - 16:01

Le premier Ministre, Manuel Valls, a annoncé deux mesures pour les petites pensions, la revalorisation du "minimum vieillesse" et une prime pour les pensions inférieures à 1200 euros, "qui ne mettent pas fin à la paupérisation d’une partie importante des retraités" selon les syndicats des retraités. C'est pourquoi une manifestation est organisée mardi 30 septembre 2014 à 10h sur la place Pasteur à Besançon.

1300198337.jpg
©archives carvy
PUBLICITÉ

Le FSU, la CGT retraités et Solidaires retraités-retraitées indiquent que :

  • Le minimum vieillesse (Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées) augmente de 8 € en passant de 791.99 à 800 €. "Ce n’est pas négligeable pour les personnes concernées, mais elles ne sortent pas de la détresse en restant sous le seuil de pauvreté de 993 €".
  • La prime de 40 € pour les retraité(e)s touchant moins de 1200 € par mois constitue "une maigre aide financière, mais très momentanée : elle est perdue l’année suivante et n’enraye pas le décrochage des pensions, non revalorisées depuis avril 2013 sur l’inflation.

Pour les syndicats des retraités, "ces mesures n’empêchent pas le pouvoir d’achat des retraité(e)s de baisser pour celles et ceux qui cumulent les mesures d’austérité auxquelles s’ajoutent les mesures subies par l’ensemble de la population" :

  • Augmentation de la TVA de 19,6 % à 20 %
  • "« Économies» pour payer le cadeau du pacte de responsabilité au patronat : 10 milliards pris sur l’assurance maladie, 18 milliards sur le fonctionnement de l’État et 11 milliards aux collectivités locales et à leurs services publics : services sociaux, services de proximité et d’aide à la personne".

Les retraité(e)s et leurs organisations syndicales appellent à se retrouver le 30 septembre à 10 h, Place Pasteur pour "exiger le maintien du pouvoir d’achat et le rattrapage des sommes perdues permettant de vivre au niveau du SMIC revendiqué"

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Entre 50 et 70 tracteurs dans Besançon et devant la préfecture

Entre 50 et 70 tracteurs dans Besançon et devant la préfecture

[Mis à jour] • La FDSEA et les JA du Doubs ont décidé de répondre à l’appel à mobilisation national lancé par leurs réseaux FNSEA et JA Nat. Trois convois de tracteurs se sont mis devant la Préfecture de Besançon ce 22 octobre 2019. Selon le FDSEA du Doubs, 150 agriculteurs sont mobilisés. Ils ont ensuite déambulé, en tracteur, dans Besançon, avant de partir vers 15h.

« Macron, réponds-nous » : trois convois de tracteurs à Besançon mardi 22 octobre

« Macron, réponds-nous » : trois convois de tracteurs à Besançon mardi 22 octobre

La Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles et les Jeunes agriculteurs appellent à une mobilisation nationale mardi 22 octobre 2019. Trois convois de tracteurs circuleront à Besançon pour arriver devant la préfecture du Doubs à 11 heures. Objectif : interpeller      le président de la République Emmanuel Macron.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.1
couvert
le 24/10 à 0h00
Vent
2.51 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
89 %

Sondage