Rien ne va plus pour les transports ferroviaires en région

Publié le 04/07/2013 - 16:11
Mis à jour le 16/04/2019 - 17:04

Le report de la seconde phase de la branche Est de la LGV Rhin-Rhône à l’horizon 2030, n’est pas la seule ombre au tableau dans la stratégie ferroviaire régionale. Des liaisons TGV prévoient aussi d’être supprimées, notamment depuis Paris. La présidente de Région, Marie-Guite Dufay, rencontrera le 8 juillet, Frédéric Cuvillier, ministre délégué chargé des transports, pour en discuter.

Ca déraille

Dans un communiqué, la Région dresse ainsi un bilan plutôt morose. "En 2014, il y aura un départ en moins comptabilisé au départ de Paris et à destination de la Franche-Comté. Le TGV Paris 6h15 – Besançon Franche-Comté TGV 8h17 – Belfort-Montbéliard TGV 8h41 – Zürich est supprimé" ; ce qui implique que l'accès à cette ville Suisse voisine ne sera plus possible depuis les gares de Franche-Comté. Le TGV au départ de Paris à 7h23 sera, lui, avancé d'une heure.

Concernant les autres liaisons TGV, il y aura aussi du changement, jugé peu favorable aux utilisateurs. "En 2014, le TGV Montpellier 17h02 – Besançon Franche-Comté TGV 21h08 – Belfort-Montbéliard TGV 21h33 – Strasbourg 22h50 est avancé de 7 heures avec un départ à 10h02." Or, il n'existe pas actuellement de navettes de correspondance à cet horaire.

L'engagement pris autour de la création d'un aller-retour TGV "bolide"  entre Marseille, Lyon et Strasbourg ne serait aussi "pas tenu". "Si un deuxième aller-retour TGV bolide est bien proposé entre Lyon et Strasbourg, ce n’est toutefois pas une création. Il s’agit d’un TGV caboteur qui voit son nombre d’arrêts diminué et transformé en TGV "bolide"."

Reste la question de la liaison Belfort-Delle qui s'avèrera, enfin, coûteuse. Le coût global du projet a été acté à 116,51 M€ (provisions pour risques comprises) par le Conseil d'administration de RFF, qui s'est réuni le 28 mars dernier. L'enquête d'utilité publique sera lancée à l'été 2014. Le calendrier prévisionnel de réalisation prévoit un démarrage des travaux début 2015.

Des points que soulèvera la présidente de Région lors de son entretien le 8 juillet prochain.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

À Besançon, un irréductible horodateur perdure rue Gambetta malgré l’absence de places de stationnement pour les voitures

Après de longs mois de travaux, la partie supérieure de la rue Gambetta est désormais terminée. Toutefois, un horodateur est toujours en place ce vendredi 1er mars 2024 malgré l'absence de place de parking pour les automobilistes et donc de coût de stationnement à s'acquitter. Désormais au chômage technique, le dispositif interroge quant à sa présence dans la rue.  

La ligne TGV Paris-Lyon sera fermée quatre jours pour travaux du 9 au 12 novembre (SNCF Réseau)

La ligne TGV Paris-Lyon, la plus fréquentée en Europe, sera fermée pendant quatre jours entre le samedi 9 et le mardi 12 novembre 2024 inclus, pour préparer la mise en service d'un nouveau système de signalisation, a indiqué jeudi SNCF Réseau. Les train de Bourgogne-Franche-Comté sont concernés.

Effondrement à Besançon : la rue de Vesoul sera fermée plusieurs semaines à la circulation…

Anne Vignot, la maire de Besançon, a tenu à faire un point mercredi 28 février 2024 suite à l’effondrement de la rue de Vesoul à Besançon. De nombreux services sont mobilisés afin de traiter au mieux ce gouffre de 4 à 5 mètres de profondeur… Du côté du calendrier, aucune date de réouverture de la rue ne peut être communiquée pour l’instant, nous précise-t-on.

À Besançon, une brigade de police intervient désormais dans les transports en commun

À l’occasion du lancement du dispositif de Force d’action républicaine (FAR) le mardi 26 février 2024 à Besançon, la police nationale a présenté la nouvelle Brigade de sécurité des transports en commun (BSTC) mise en place depuis janvier 2024 dans la capitale comtoise. Les agents affectés à cette brigade auront pour principales missions de sécuriser les transports et rassurer la population.

6 M€ d’euros pour moderniser la voie en gare d’Andelot-en-Montagne et des Longevilles-Mont-d’Or 

Du 26 février au 15 juin 2024, SNCF Réseau, gestionnaire du réseau ferré national, réalise des travaux de modernisation de la voie en gare d’Andelot-en-Montagne (39) et des Longevilles-Mont-d’Or (25). Cette opération vise à contribuer à la performance du réseau en garantissant des conditions optimales de régularité et de sécurité des circulations ferroviaires.

Les aides à l’achat d’un vélo prolongées jusqu’en 2027

Vélo classique, à assistance électrique ou encore cargo… Tous sont éligibles au bonus vélo dont la prolongation vient d'être étendue jusqu'en 2027 par le gouvernement. Alors qu'il ne concernait jusque-là que les vélos neufs, le bonus vélo s’ouvre à présent aussi aux vélos d’occasion. On fait le point avec le site du service-public sur les aides disponibles pour l’achat d’un vélo électrique.

Lutte contre les ilots de chaleur : la végétalisation des arrêts de bus et tram’ a commencé à Besançon

Afin d’améliorer le confort des usagers des bus et des tramways à Besançon, notamment en cas de fortes chaleurs, la Ville de Besançon et Grand Besançon Métropole a décidé de planter des arbres à proximité des arrêts les plus exposés. Le premier arbre a été planté à la station Léo Lagrange vendredi 23 février 2024 en fin de matinée par Anne Vignot, maire de Besançon et présidente de Grand Besançon Métropole, et Fabienne Brauchli, adjointe à la maire, déléguée à la Transition écologique, aux Espaces verts et à la Biodiversité.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.46
couvert
le 02/03 à 0h00
Vent
1.89 m/s
Pression
1006 hPa
Humidité
75 %