Risque d'inondation à Besançon : un barrage flottant testé sur le pont de la République

Publié le 21/11/2019 - 14:59
Mis à jour le 21/11/2019 - 14:59

Mercredi 20 novembre 2019 vers 22 heures, la ville de Besançon et les sapeurs-pompiers du Doubs ont testé un barrage flottant anti-inondation au niveau du pont de la République. Ce dispositif, qui n’a encore jamais servi en cas d’urgence, est testé chaque année.

Le barrage flottant testé à Besançon est un dispositif permettant de retenir l'eau en cas de crue et plus précisément en cas de crue décennale, c'est-à-dire au-dessus de 8,20 mètres. Cette protection contre une inondation d'urgence se remplit, se déploie puis se stabilise automatiquement avec l'eau d'inondation qui s'engouffre dans le barrage et plaque la toile au sol.

Pour rappel, le centre-ville de Besançon s'était retrouvé sous les eaux les 20 et 21 janvier 1910. Le niveau du Doubs avait atteint les 9,57 mètres. (Voir vidéo de la Dreal Franche-Comté publiée en 2010) Si une crue d'une telle ampleur se produisait, les habitants du cœur de ville devraient quitter les lieux…

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Vie locale

Au régal de chouchou, nouveau salon de thé bisontin

Christine Demange habite Pouilley les Vignes et vient d’ouvrir un nouveau salon de thé, Au régal de Chouchou situé au 128 grande rue à Besançon. Issue de la finance, cette mère de famille de quatre enfants a décidé de changer de voie professionnelle durant le confinement et a désormais troqué son tailleur pour un tablier… sans regrets !

Qu’est-ce que l’arÊTE, manufacture de proximité à Besançon ?

L’arÊTE est une structure de création artistique et de diffusion culturelle bisontine, dont l’intention est "de rendre lisible et visible une certaine pratique de l’art, de médiatiser la création et d’apporter des outils à des artistes". Elle œuvre au sein d’un tiers-lieu culturel initié par le café des pratiques en 2011, dans le quartier des Chaprais à Besançon.

Extinction de l’éclairage public : Besançon Maintenant craint une recrudescence de faits divers…

À partir du 30 novembre, plusieurs quartiers de Besançon vont voit leur éclairage s’éteindre à certains horaires pour permettre à la Ville de Besançon de faire des économies d’énergie. Pour le groupe de la droite et du centre au conseil municipal Besançon maintenant, cette mesure pourrait « renforcer le sentiment d’insécurité » chez les habitants et créer un regain de faits divers nocturnes.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.61
nuageux
le 01/12 à 15h00
Vent
3.83 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
77 %