RN 57 : des aménagements contre le stationnement illicite des poids lourds à Micropolis

Publié le 04/06/2021 - 18:40
Mis à jour le 04/06/2021 - 17:38

Phase de test • En raison du stationnement régulier de poids lourds sur les bandes d’arrêt d’urgence de la RN 57 au niveau du diffuseur de Planoise, Grand Besançon métropole a décidé de réduire la largeur de l’accotement. 250 mètres de glissières de chantier seront mises en place pour une phase de test jusqu’en octobre.

 © D Poirier
© D Poirier

Grand Besançon s'est concerté avec la Dir Est en charge de la gestion de la RN 57 et avec les pompiers du Doubs (Sdis25) pour lutter contre le stationnement illicite des poids lourds au détriment de la sécurité des chauffeurs eux- mêmes et des autres usagers, rendant les  manœuvres d’arrêt ou d’évitement rendues impossibles.

"Cette aire de stationnement sauvage s’accompagne de son lot de déchets en tous genres qui jonchent les accotements et les talus. Cette situation est insupportable en termes de salubrité et d’image de la ville et du quartier. La lutte contre les « routes-poubelles » prend ici tout son sens" indique le Grand Besançon Métropole.

"En agglomération, le stationnement relève du pouvoir de police du Maire"   

Les actions de la police, trop ponctuelles, n'ont pu résoudre le problème. Afin de supprimer la possibilité de stationnement illicite, il est proposé de réduire la largeur de l’accotement par la pose d’obstacles à une côte inférieure à la largeur d’un camion. La complexité réside toutefois dans la nécessité de maintenir une bande d’arrêt urgence minimum et d’offrir une largeur globale -voie de circulation + bande d’arrêt d’urgence-  permettant en permanence la remontée de file des véhicules de secours en intervention.

La surlargeur le long de la bretelle en direction de Beure est actuellement neutralisée pour un chantier de confortement de falaise au pied de la colline de Planoise.

Dans la continuité de ces travaux dont l’achèvement est prévu au cours de la semaine du 7 au 11 juin 2021, 250 mètres de glissières de chantier seront mises en place pour une phase de test jusqu’en octobre.

Si l’essai s’avère concluant, les glissières provisoires pourront ensuite être remplacées par un dispositif fixe.

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

Accès immédiat à la formation ”boîte manuelle” pour un titulaire du permis ”boîte automatique” à partir du 1er mars 2024 

L’arrêté du 15 février 2024 publié au Journal officiel du 18 février 2024, supprime le délai de trois mois jusque-là nécessaire aux conducteurs titulaires du permis de conduire boîte automatique (code B78) pour des raisons non médicales, pour pouvoir suivre la formation de 7 heures permettant de conduire un véhicule équipé en boîte manuelle. Cette mesure annoncée le 17 juillet 2023 dans la mesure n°3 du Comité interministériel de la Sécurité routière, ajoute une nouvelle brique à l’évolution du permis de conduire.

Sondage – Êtes-vous pour ou contre une visite médicale tous les 15 ans pour garder votre permis de conduire ?

L’eurodéputée des Verts Karima Delli a présenté une proposition de loi en décembre dernier afin de mettre en place une visite médicale obligatoire permettant de renouveler son permis de conduire tous les 15 ans. Le 19 février 2024, l’association "40 millions d’automobilistes" a lancé une pétition pour s’opposer à l’adoption de ce nouveau règlement. Et vous, qu’en pensez-vous ? C’est notre sondage de la semaine…

Autoroutes : une hausse moyenne des prix de 3% en 2024

Les tarifs des péages sont revus chaque année au 1er février. Le ministère des Transports avait annoncé en novembre 2023 une augmentation inférieure à 3 % en moyenne en 2024, après 4,75 % en 2023 et 2 % en 2022. Plusieurs arrêtés publiés au Journal officiel du 31 janvier confirment une hausse autour de 3 % sur les principaux réseaux autoroutiers, selon service-public.fr.

Olivier Rietmann souhaite prolonger jusqu’à Jussey et Culmont-Chalindrey le service ferroviaire TER

Le sénateurs et des élus du département de la Haute-Saône ont adressé une lettre à Marie Guite-Dufay, la présidente de la Région, le 12 février 2024 afin de lui exposer la "nécessité d’étudier, de manière approfondie", la faisabilité d’une relation ferroviaire TER quotidienne entre les bassins de Vesoul et des Hauts du Val de Saône, au titre des liaison domicile- études, domicile-travail mais aussi domicile-services (hospitaliers tout particulièrement).

Les prévisions de Bison futé pour ce premier week-end de vacances d’hiver

Ce week-end du 16 au 18 février 2024 marque le début des vacances scolaires pour la zone A et la deuxième semaine de la zone C. Il s’agit également du début des vacances d’hiver des zones Nord et Centre des Pays-Bas et la fin pour la zone Sud des Pays-Bas et du Luxembourg. Ainsi, la circulation sera dense entre les frontières du nord et les stations de sports d’hiver des Alpes.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 11.99
pluie modérée
le 22/02 à 18h00
Vent
8.74 m/s
Pression
996 hPa
Humidité
73 %