RN 57 : des aménagements contre le stationnement illicite des poids lourds à Micropolis

Publié le 04/06/2021 - 18:40
Mis à jour le 04/06/2021 - 17:38

Phase de test • En raison du stationnement régulier de poids lourds sur les bandes d’arrêt d’urgence de la RN 57 au niveau du diffuseur de Planoise, Grand Besançon métropole a décidé de réduire la largeur de l’accotement. 250 mètres de glissières de chantier seront mises en place pour une phase de test jusqu’en octobre.

 © D Poirier
© D Poirier

Grand Besançon s'est concerté avec la Dir Est en charge de la gestion de la RN 57 et avec les pompiers du Doubs (Sdis25) pour lutter contre le stationnement illicite des poids lourds au détriment de la sécurité des chauffeurs eux- mêmes et des autres usagers, rendant les  manœuvres d’arrêt ou d’évitement rendues impossibles.

"Cette aire de stationnement sauvage s’accompagne de son lot de déchets en tous genres qui jonchent les accotements et les talus. Cette situation est insupportable en termes de salubrité et d’image de la ville et du quartier. La lutte contre les « routes-poubelles » prend ici tout son sens" indique le Grand Besançon Métropole.

"En agglomération, le stationnement relève du pouvoir de police du Maire"   

Les actions de la police, trop ponctuelles, n'ont pu résoudre le problème. Afin de supprimer la possibilité de stationnement illicite, il est proposé de réduire la largeur de l’accotement par la pose d’obstacles à une côte inférieure à la largeur d’un camion. La complexité réside toutefois dans la nécessité de maintenir une bande d’arrêt urgence minimum et d’offrir une largeur globale -voie de circulation + bande d’arrêt d’urgence-  permettant en permanence la remontée de file des véhicules de secours en intervention.

La surlargeur le long de la bretelle en direction de Beure est actuellement neutralisée pour un chantier de confortement de falaise au pied de la colline de Planoise.

Dans la continuité de ces travaux dont l’achèvement est prévu au cours de la semaine du 7 au 11 juin 2021, 250 mètres de glissières de chantier seront mises en place pour une phase de test jusqu’en octobre.

Si l’essai s’avère concluant, les glissières provisoires pourront ensuite être remplacées par un dispositif fixe.

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

Bruit ferroviaire : la SNCF et l’État ont établi un vaste programme de résorption

Afin d’améliorer la situation des riverains concernés par le bruit ferroviaire, un vaste programme de résorption des points noirs a été engagé par SNCF Réseau et les services de l’État. Ensemble, ils ont recensé les actions à mener en Bourgogne-Franche-Comté et établi un programme d’opérations.

Grand Besançon : un manque de chauffeurs pour les transports périurbains

Face aux difficultés de recrutement de conducteurs et à la reprise de l’épidémie de Covid, les entreprises de transport qui assurent les services Ginko dans les communes périurbaines de Grand Besançon Métropole se trouvent aujourd’hui en difficulté pour réaliser certains circuits, ce qui impacte la qualité du service de transport, a-t-on appris ce vendredi 16 septembre.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.23
nuageux
le 04/10 à 3h00
Vent
1.05 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
94 %

Sondage