Alerte Témoin

Rodho dessine la liberté d'expression à des collégiens de Besançon

Publié le 11/01/2016 - 19:03
Mis à jour le 17/01/2016 - 21:06

Ce lundi 11 janvier 2016, un an après les marches républicaines suite aux attentats des 7,8 et 9 janvier 2015, le ministère de l'Éducation nationale organisait en lien avec le Clémi (Centre de Liaison de l’Enseignement et des Médias d’Information) une opération de mobilisation autour de l'éducation aux médias et à l'information. Rodho, le dessinateur de maCommune.info est allé en début d'après-midi au-devant de deux classes de 3° au collège Lumière à Besançon. Rencontre.

"J'ai plus l'habitude de m'exprimer avec mes crayons…" Devant 44 collégiens de 3e du collège Lumière à Besançon, Rodho explique son métier. Il a échangé durant plus d'une heure et demie avec les élèves autour de ses dessins avant que les collégiens eux-mêmes ne produisent textes et dessins destinés à enrichir "le mur de la liberté d'expression" sur le blog Tumblr créé pour l'occasion. Une quinzaine d'établissements de l'académie de Besançon ont participé chacun à leur manière à cet événement.

"Un dessin doit d'abord être drôle"

Dessins à l'appui, projetés sur grand écran, Rodho a entamé une discussion avec humour et naturel avec les adolescents sur leur manière de s'informer sur la liberté d'expression qui selon lui n'est pas un vain mot, même dans l'actualité locale, et qui doit se construire jour après jour, dessin après dessin, tout en soulignant qu'il avait la chance de vivre et de pouvoir exercer son métier en France. Rodho connaissait Tignous. Cabu, qui a bercé son enfance, lui avait écrit une lettre d'encouragement lorsqu'il a démarré sa carrière en 2007.

"Les attentats de Charlie Hebdo ont mis un coup de projecteur sur notre métier de dessinateur de presse qui n'était pas vraiment mis en avant " a-t-il expliqué. "Pour moi, un dessin doit d'abord être drôle. Il permet de parler de choses très graves, mais d'en rire aussi et de faire prendre conscience avec humour des problèmes de notre société. C'est ancré dans notre culture ici en France, c'est aussi pour cela que les attentats de Charlie ont suscité cette vague d'émotion…"

"J'ai arrêté de dessiner des djihadistes. Ça ne sert plus à rien"

Faut-il être très bon en dessin lui demande un collégien ?  "Et bien pas forcément ! Il faut avoir un coup de crayon, c'est sûr, mais il faut surtout avoir un certain état d'esprit et être branché sur l'actu. Lorsque j'entends une info, parfois, j'ai une idée qu'il faut que je griffonne même si ce n'est pas toujours bon (…) J'ai des limites que je ne dépasse pas. Chez Charlie, c'est une autre forme d'humour. C'est différente de ce que je fais.  Chacun son style…  " 

À la question de savoir si les attentats ont changé son métier ou sa manière de dessiner, Rodho répond immédiatement par la négative. Il avoue cependant avoir arrêté de dessiner des djihadistes. "On leur a fait dire toutes les bêtises. On a tout vu et ça ne sert plus à rien. Ce n'est plus drôle finalement. En fait ce sont eux les cibles, mais, justement, ils deviennent trop des cibles. Il faut trouver d'autres moyens détournés pour rigoler de ça et lâcher le sujet pour parler d'autres choses. Trop en parler c'est leur faire de la pub et cela peut être détourné  et servir d'autres idées qui ne sont pas les miennes…

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Le Club lecture : « L’appel de la Forêt » (dernier chapitre)

La lecture du soir... • Durant le confinement, l'Académie de Besançon et maCommune.info vous invite à une lecture tous les soirs. Après le chapitre 5 de L'appel de la forêt de Jack London, la lecture se poursuit aujourd'hui, avec le dernier chapitre de l'histoire...        

Places dans les cantines scolaires de Besançon : des parents d’élèves inquiets pour la rentrée 2020

Dans un communiqué du 26 mai, la Fédération des Conseils de Parents d'Elèves (FCPE) et le collectif "Cantines en colère" à Besançon s'inquiètent des capacité d'accueils des enfants dans les cantines de Besançon pour la rentrée 2020. Ils demandent notamment la mise en place à la rentrée d’un double service dans les écoles maternelles, de tout mettre en œuvre pour augmenter la capacité d’accueil dès la rentrée prochaine ou encore une communication transparente avec les parents pour évoquer les problématiques et trouver des solutions adaptées au cas par cas dans les écoles.

« La réussite de la prochaine rentrée de l’apprentissage dépendra de la capacité des entreprises à proposer des contrats aux jeunes alors qu’elles n’auront pas encore surmonté la crise »

Face à la crise du Coronavirus, le secteur de la métallurgie a subi un violent coup d’arrêt en Franche-Comté, région très industrielle dans laquelle l’interdépendance entre les différents secteurs d’activité est forte. Pour le président de l’UIMM Franche-Comté, Jean-Luc Quivogne, "la réussite de la reprise de l’activité dans cette nouvelle période de sortie progressive du confinement est donc vitale pour toutes nos entreprises et c’est par l’engrangement des commandes qu’elles pourront se relever. Le futur plan national de relance du Gouvernement sera déterminant".

Bourgogne Franche-Comté : ouverture des inscriptions aux transports scolaires à partir du 2 juin 2020

La Région Bourgogne-Franche-Comté, en charge des transports scolaires sur les territoires de la Côte-d’Or, du Doubs, du Jura, de la Nièvre, de la Haute-Saône, de la Saône-et-Loire et de l’Yonne, informe que l’inscription aux transports scolaires pour l’année 2020-2021 débutera le 2 juin 2020 sur le site internet de la Région. Les villes couvertes par un réseau urbain (autorités organisatrices de la mobilité) ainsi que le Territoire de Belfort ne sont pas concernés par ce dispositif.

Les concours enseignants reprogrammés à partir du 16 juin prochain

La crise sanitaire a nécessité d’interrompre l’organisation des concours du ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, comme cela a été précisé dans un communiqué du 15 avril dernier et dans le courrier adressé à cette même date à chacun des candidats inscrits à ces concours. Ils seront reprogrammés à partir du 16 juin 2020.

"L'appel de la forêt"

Chapitre 3 • Après les passeurs d'histoire, l'Académie de Besançon et maCommune.info vous invite à rejoindre le club lecture des collégiens. Au programme aujourd'hui, le troisième chapitre d'un livre que l'on découvre souvent en classe de 6e : "L'appel de la forêt" de Jack London.        

"L'appel de la forêt"

Chapitre 2 • Après les passeurs d'histoire, l'Académie de Besançon et maCommune.info vous invite à rejoindre le club lecture des collégiens. Au programme aujourd'hui, le second chapitre d'un livre que l'on découvre souvent en classe de 6e : "L'appel de la forêt" de Jack London.        

Parcoursup : premières réponses ce soir

  Les premières réponses aux voeux d’études supérieures sont attendues ce mardi soir sur Parcoursup, qui a continué à fonctionner malgré la fermeture des établissements pour des Terminales toujours privés de lycées et, redoutent certains, d’aide à l’orientation.

"L'appel de la forêt"

Chapitre 1 • Après les passeurs d'histoire, l'Académie de Besançon et maCommune.info vous invite à rejoindre le club lecture des collégiens. Au programme aujourd'hui, le premier chapitre d'un livre que l'on découvre souvent en classe de 6e : "L'appel de la forêt" de Jack London.      

Déconfinement : 35 % des élèves de grande section, CP et CM2 et de retour en classe à Besançon

C'est la rentrée ! Ou presque. Une reprise très calme après deux mois sans école en raison de l'épidémie de Covid-19. Sur plus de 3.200 élèves de grande section, CP et CM2 concernés, 1.250 étaient de retour dans les classes de Besançon, mais selon un protocole sanitaire  strict. Le maire, Jean-Louis Fousseret, était présent à l'école Granvelle ce lundi 18 mai, où 70 % des élèves étaient présents...
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.45
ciel dégagé
le 29/05 à 0h00
Vent
3.77 m/s
Pression
1024 hPa
Humidité
56 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune