Sans démériter, l’ESBF s’incline face à Metz

Publié le 11/01/2024 - 09:26
Mis à jour le 11/01/2024 - 10:17

Avec une combativité à toute épreuve, elles ne sont pas passées loins d’accrocher un match nul, mais les Bisontines ont finalement subi la dure loi du leader incontesté de Ligue Butagaz Énergie mercredi 10 janvier 2024 au palais des sports de Besançon. 

 © Élodie R.
© Élodie R.

ESBF Metz : 27-31 12-18

Durant les 15 premières minutes de la rencontre les Bisontines ont en tout point rivalisé avec les Messines. À l’image de cette belle interception défensive de Wajoka qui remontait tout le terrain à la 14e pour aller marquer face à la gardienne (7-8). 

Mais il aura encore manqué de régularité et de précision à l’ESBF pour espérer tenir sur la longueur car derrière les deux occasions de revenir au score se soldaient par une balle perdue et un tir non cadré sur l’aile. Tandis que de son côté Metz redoublait d’efficacité et enchaînait (9-14).

Le jeu bisontin devenu plus brouillon en attaque obligeait même Sébastien Mizoule à poser un temps mort pour remettre de l’ordre dans les rangs bisontins. À la mi-temps, l’écart de six buts (12-18) laissait entrevoir une seconde période compliquée.

Une belle rivalité dans une ambiance extraordinaire

Et effectivement au retour des vestiaires, le jeu huilé de Metz laissait parler la foudre (16-23). Mais contre toute attente, l’ESBF se retroussait les manches et grappillait petit à petit son retard sour les acclamations d’un palais des sports qui se remettait à vibrer et même à exulter à l’issue du but de Tchimanga à la 44e (22-25). À ce moment précis, tous les spectateurs en sont certains, l’ESBF est en mesure de rattraper cette équipe messine mais le temps-mort messin vient finalement stopper cette euphorie et remontada bisontine. Metz remettait alors un coup d’accélérateur (25-29) et douchait les espoirs locaux. 

Plus rugueuse en fin de match, la défense bisontine resserrait les rangs et causait davantage de difficulté à Metz mais les efforts n’étaient pas récompensés en attaque à l’image de la balle du -3 manqué par Wajoka à la 48e. 

Les 13 arrêts de Lerstad dans cette rencontre ont également permis de limiter la casse mais n’auront pas suffi à enrayer la machine messine qui s’est finalement imposée 31-27. 

Un score honorable qui aurait pu être encore moins sévère mais qui prouve également qu’il reste encore une marge de progression à l’ESBF pour rectifier les quelques imperfections et être tout à fait en mesure d’inquiéter Metz. Au classement, les Bisontines sont toujours 7e à trois points du top 5 européen. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

Sports : réaction attendue pour le FCSM, le Racing reçoit le leader et l’ESBF accueille du lourd

Au menu de ce week-end sportif des 23 et 24 février 2024, le FCSM doit réagir et afficher ses ambitions face à Martigues, tandis que le Racing reçoit le leader pour tenter un coup d'éclat. En handball, le GBDH et l'ESBF auront affronteront chacun un gros morceau. 

Une nouvelle pivot pour l’ESBF

Le club bisontin vient d’officialiser l’arrivée de Camille Mandret en provenance du club danois de Sønderjyske Håndbold. La pivot a signé un contrat qui la lie à l’ESBF jusqu’en 2026.

Le Norvégienne Céline Solstad débarque à l’ESBF pour 2 ans

Une joueuse norvégienne posera ses valises en France et dans la capitale du temps en juillet 2024. Céline Solstad, passée par Øygarden, Gneist et Fana en Norvège, quittera pour la première fois son pays natal pour se lancer dans une nouvelle aventure. L’arrière droite paraphe un contrat sous les couleurs de l’ESBF jusqu’en 2026.

Il met K.O son adversaire en un seul round au Mexique : qui est Islem Merabet, boxeur professionnel bisontin ?

Islem Merabet, boxeur bisontin, s’est rendu à Tijuana au Mexique pour préparer son combat qu’il remporte le 28 janvier 2024 en un seul round. Installé depuis 5 ans dans la capitale de la Franche-Comté, le boxeur professionnel nous partage son expérience et son quotidien de sportif.

Classic Grand Besançon, Tour du Jura et Tour du Doubs : le triptyque franc-comtois de retour les 12, 13 et 14 avril

Lancé en 2023 à l’initiative des organisateurs de la Classic Grand Besançon Doubs, du Tour du Jura et du Tour du Doubs, le triptyque franc-comtois persiste et signe pour une deuxième année consécutive de rapprochement temporel des courses qui se dérouleront les 12, 13 et 14 avril 2024.

Handball : les 8 départements de Bourgogne Franche-Comté vont s’affronter à Lons-le-Saunier

Les 24 et 25 février 2024 à Lons-le-Saunier, les huit sélections départementales de la région Bourgogne Franche-Comté s’affronteront pour tenter de remporter leur ticket qualificatif pour le tour national. 196 athlètes, 42 entraineurs, plus de 40 bénévoles et près de 200 spectateurs seront attendus au complexe du Solvan pour une compétition de haut niveau.

FC Sochaux-Montbéliard : le match des Socios aura lieu le samedi 9 mars 2024

La direction du FCSM a annoncé ce 16 février 2024 que la venue du Mans au stade Bonal le samedi 9 mars à 15h sera l’occasion de "célébrer notre football" lors du match destiné à rendre hommage aux 10.000 Sociochaux ayant contribué à la cagnotte visant à sauver le club l’été dernier. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6.56
couvert
le 26/02 à 9h00
Vent
1.2 m/s
Pression
998 hPa
Humidité
93 %