Alerte Témoin

Sécheresse : ?les restrictions d'eau levées pour une partie du Doubs

Publié le 16/07/2014 - 08:44
Mis à jour le 16/07/2014 - 14:55

En raison des fortes pluies du début du mois de juillet 2014, le préfet du Doubs a levé les arrêtés de restriction d'eau de niveau 1 sur le plateau calcaire du Jura, la haute chaîne et les moyennes vallées du Doubs et de l’Ognon. La restriction passe du niveau 2 au niveau 1 pour le bassin versant de l’Allan.

1302798542.jpg
Image d'illustration ©roman

Depuis le début du mois de juillet, une succession d’averses abondantes a permis d’obtenir des cumuls compris entre 35 et 70 mm au nord du Lomont, sur le territoire de Belfort, le pays de Montbéliard et la Haute Saône, et de 80 à 120 mm sur les reliefs du Doubs. Ces dernières pluies représentent deux à trois fois la normale de la période, a indiqué la préfecture du Doubs dans un communiqué.

Les réserves hydriques des sols, encore bien basses en début de période, ont pu se reconstituer au moins partiellement et en laisser une bonne partie au réseau hydrologique.

Si l’on considère les précipitations exceptionnelles du début de mois accumulées jusqu’au 8 juillet 2014, le déficit pluviométrique demeure mais a été réduit de moitié (voire plus selon les secteurs).

Suite aux pluies de la semaine passée, la situation hydrologique s'est donc globalement améliorée. Le Préfet a donc décidé de lever les arrêtés de restriction de niveau 1 sur les unités plateaux calcaires du Jura, de la haute chaîne et des moyennes vallées du Doubs et de l’Ognon.

Pour l’unité du bassin versant de l’Allan, la montée des rivières n’est pas aussi significative. Compte tenu du risque de retour rapide à un étiage sévère, le niveau de restriction est abaissé d’un niveau (passage du niveau 2 au niveau 1).

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Attaques contre des chevaux : le conseil du cheval appelle à la vigilance

Alors qu'un cheval a été retrouvé mort à Cortembert en Saône-et-Loire près de Cluny et après la multiplication des actes des barbaries auprès de chevaux, le conseil du cheval de Bourgogne Franche-Comté appelle les professionnels de la filière et les agriculteurs à la vigilance face à des comportements suspects.

Interdiction de l’emploi du feu dans le Jura

La sécheresse et les conditions météorologiques actuelles renforcent le risque d'incendie à un niveau sévère selon l'indice "feu météo" mis à jour par le service départemental d’incendie et de secours du Jura (Sdis 39). La préfecture du Jura a donc décidé d’interdire l’usage du feu dans tout le département.

Les accidents de noyade en baisse en France, mais pas en Bourgogne Franche-Comté

Les incidents de noyade, débouchant ou non sur un décès, ont baissé de 22% en juin et juillet par rapport aux années précédentes, rapporte mardi Santé publique France, qui explique cette diminution par la fermeture des piscines en raison du Covid-19 et la moindre fréquentation des plages et lieux de baignade. En Bourgogne Franche-Comté du 1er juin au 4 août 2020, 16 passages aux aux urgences ont été enregistrés contre 13 sur la même période l'an dernier

Risques élevés d’incendie de forêt ou de végétaux et interdiction des barbecues en plein air à Besançon

conseils • En raison de la sécheresse actuelle des sols et des fortes chaleurs, le préfet du Doubs et les sapeurs-pompiers invitent à la prudence face au risque élevé d’incendie de forêt, de récolte ou de végétaux. Occasion de rappeler que la ville de Besançon a pris fin juillet un arrêté interdisant les feux de plein air et les barbecues sur le domaine public.

Où se baigner en toute sécurité en Bourgogne Franche-Comté ?

carte de baignade • L'Agence Régionale de la Santé de Bourgogne-Franche-Comté appelle les habitants de la région à la plus grande prudence en privilégiant les points de baignade surveillées pour se rafraichir durant les fortes chaleurs. Voici la liste de près de 80 points de baignade naturelle classées en fonction de la qualité de l'eau. 

Été et risque de noyade : les conseils pour votre baignade

Le ministère des Sports a lancé un appel à la vigilance pour sensibiliser les baigneurs aux risques de noyades et d'hydrocution. Les noyades accidentelles sont responsables chaque année d’environ 1.000 décès et constituent la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les moins de 25 ans.Voici tous les conseils utiles et pratiques pour éviter les accidents de baignades.   
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     28
    nuageux
    le 13/08 à 12h00
    Vent
    4.52 m/s
    Pression
    1015 hPa
    Humidité
    41 %

    Sondage