Secteurs médico-sociaux : une manifestation ce jeudi "pour plus d'équité salariale"

Publié le 03/12/2020 - 14:50
Mis à jour le 03/12/2020 - 14:52

L'intersyndicale (CGT/SUD/FO/UNSA) avait appelé à la grève et à la manifestation ce jeudi 3 décembre 2020 afin de faire valoir le droit à l’égalité salariale pour tous/toutes dans la fonction publique hospitalière et dans les établissements médico- sociaux privés et associatifs. Les manifestants se sont retrouvés à 14h00 devant le CLS Bellevaux,  29 Quai de Strasbourg à Besançon. Le cortège va rejoindre l'ARS. Quelques perturbations ont été relevées sur la ligne 1 et 2 du tramway et la ligne 8 de bus.

Pour rappel, une mobilisation s’était déroulée le 8 octobre dernier afin que le Ségur continue à se décliner et que les mesures socles se généralisent à tous les acteurs mobilisés sur le terrain…

Une nouvelle fois, la colère et la lassitude se font ressentir du côté des établissements médico- sociaux privés et associatifs(foyer d'accueil médicalisé, les services de soins à domicile) qui ne sont pas logés à la même enseigne que les unités rattachées au côté sanitaire...

"Le Décret n° 2020-1152 du 19 septembre 2020, relatif la revalorisation salariale, suite au « Ségur de la santé », exclut tous les professionnels du secteur social et médico-social du secteur privé et associatif, hors EHPAD et plus de 40 000 agents de la Fonction publique Hospitalière issus des établissements sociaux, médico-sociaux et des Services de Soins infirmiers à Domicile (SSIAD) !", s'insurgent les syndicats ce mois de novembre.

Ils poursuivent : "Les oublié.e.s sont pourtant soumis.e.s à des prises en charge plus complexes, des conditions de travail dégradées, une perte de sens du travail, des logiques budgétaires et de contrôle social au détriment des besoins des personnes accompagnées et malgré cela, tous/toutes répondent à leurs missions de service public".

Ce que les syndicats demandent :

  • Une revalorisation salariale à hauteur de 300 euros nets
  • L’embauche de personnels qualifiés à la hauteur des besoins
  • L’accès à des formations qualifiantes et l’embauche de jeunes en apprentissage,
  • La Semaine à 32 h et la retraite à 60 ans,
  • l’Amélioration de nos conditions de travail et le maintien de nos garanties collectives (statut, CCNT 66..)
  • La reconnaissance du travail par le versement de l’intégralité de la prime "Covid" et "le rattrapage du Pouvoir d’Achat", un 13e mois dès le 31 décembre est demandé.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Éducation : pas de rassemblement prévu dans le Doubs ce jeudi

Plusieurs syndicats ont lancé un appel à la grève pour la journée ce jeudi 20 janvier 2022 dans les écoles, collèges et lycées après le mouvement d'ampleur de jeudi dernier, pour demander "des réponses fortes" face au "chaos" engendré par la crise sanitaire, et des investissements massifs dans l’éducation. Aucun rassemblement n’est organisé dans l’Académie excepté à Belfort où une manifestation est prévue à 17h00 Place Corbis.

Des accueils périscolaires et cantines fermés dans les écoles à Besançon

Grève du 13 janvier • En préparation à la journée de grève nationale des enseignants du premier degré contre le protocole Covid-19 mis en œuvre dans les établissements scolaires, voici les accueils périscolaires qui resteront ouverts et ceux qui seront fermés à Besançon jeudi 13 janvier 2022.

Ras-le-bol de la valse des protocoles : la grève des profs s'annonce très suivie

Grève du 13 janvier •

Le SNUipp-FSU, premier syndicat du primaire, a prévu mardi que 75 % des enseignants du premier degré seraient grévistes et que la moitié des écoles seraient fermées jeudi, dans le cadre d’une mobilisation nationale contre le protocole Covid-19 mis en œuvre dans les établissements scolaires.

Manifestation à Besançon : 1.400 personnes mobilisées contre le pass vaccinal

Un regain de mobilisation a été relevé partout en France ce samedi 8 janvier 2022 afin de protester contre l’instauration du pass vaccinal. À Besançon, les manifestants étaient au nombre de 1.400 (105.000 au niveau national). En cause ? L’examen prochain du pass vaccinal par le sénat et les derniers propos du chef de l’Etat…
Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -2.18
ciel dégagé
le 24/01 à 9h00
Vent
0.14 m/s
Pression
1032 hPa
Humidité
100 %

Sondage