Frais d'inscription et sélection à l'université : l'UFC serait "hors la loi"

Publié le 25/07/2013 - 15:47
Mis à jour le 15/04/2019 - 16:44

Le syndicat étudiant UNEF épingle 36 universités dont celle de Franche-Comté dans un rapport sur la sélection l’entrée de certaines licences comme en "géographie et aménagement" et en "biologie". Le syndicat accuse également l'UFC de faire des économies sur les heures complémentaires. 

logo_unef.jpg
logo_unef.jpg

Illégalité

PUBLICITÉ

« De plus en plus d’établissements choisissent de limiter le nombre de places disponibles dans leurs licences par un processus de sélection », déplore l’Unef, premier syndicat étudiant, dans son rapport annuel sur les dérives des universités. Il indique également que « Cette nouvelle tendance » est « en totale contradiction avec la loi, qui stipule que la sélection d’un bachelier pour l’accès aux premiers cycles universitaires est prohibée ».

Des frais de scolarité obligatoires et illégaux

L’Unef dénonce également la pratique de frais obligatoires en plus des frais d’inscription, alors que les diplômes nationaux sont régis par des règles strictes. 24 établissements sont épinglés pour cette dérive, contre 30 l’an dernier et plus de 50 en 2005.

Résultat : des étudiants se tournent vers le privé

Selon l’UNEF, certaines universités s’abritent derrière les « prérequis » que nécessiteraient certaines formations spécialisées, comme par exemple en musique. Mais le syndicat rejette cet argument au motif qu’une formation de licence « est censée être adaptée au niveau baccalauréat ».

La conséquence est de pousser les étudiants « dans les bras du privé », estime le syndicat. Selon son rapport, seuls 32,2 % des bacheliers suivent des cours en faculté aujourd’hui contre 39,1 % en 2005, alors que la progression des étudiants dans le privé a augmenté de 32 % au cours de cette période.

Pour l’heure, l’Université de Franche-Comté dément toute sélection à l’entrée de première année de licence. Le ministère examine le rapport du syndicat avant de possibles rappels à l’ordre.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Un élève de l’Ensmm de Besançon aux olympiades des métiers en Russie au mois d’août

Un élève de l’Ensmm de Besançon aux olympiades des métiers en Russie au mois d’août

À 20 ans, Adrien Mary, a intégré l'équipe de France et participera à la finale mondiale des Olympiades des métiers à Kazan en Russie du 22 au 27 août 2019 dans la catégorie DAO - dessin industriel. Et comme un athlète de haut niveau, il s’entraîne plusieurs fois par semaine, techniquement et physiquement...

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

Cinq mini-entreprises de Bourgogne Franche-Comté ont participé du 3 au 5 juillet 2019 à Lille au championnat national des mini-entreprises organisé par l'association "entreprendre pour apprendre". "Vin Mille Arômes", mini-entreprise de l’ECM de Besançon qui a créé une application d'accord mets-vins, a remporté le prix "champion national du numérique"

Ipad 21 : Notre-Dame Saint-Jean, l’enseignement du XXIe siècle

Ipad 21 : Notre-Dame Saint-Jean, l’enseignement du XXIe siècle

Quand des élèves forment leurs profs • Les derniers résultats des examens sont tombés, les vacances scolaires ont démarré. Pour cette fin d'année scolaire, 170 enseignants, formateurs et personnels pédagogiques de l'institution Notre-Dame Saint-Jean de Besançon ont participé en milieu de semaine dernière au forum "pédagogie active et dynamique". 80 ateliers pratiques ont été proposés autour des thématiques liées à la posture de l'enseignant vis-à-vis des élèves, des aménagements et des outils, notamment numériques.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.86
nuageux
le 18/08 à 0h00
Vent
1.47 m/s
Pression
1012.58 hPa
Humidité
81 %

Sondage