Situation hydrologique des nappes et des rivières critique dans le Doubs : mesures restrictives cette semaine...

Publié le 04/10/2016 - 17:13
Mis à jour le 05/10/2016 - 14:23

Après un début d'année 2016 extrêmement pluvieux, le département du Doubs a connu un été sec et chaud, entrecoupé de quelques rares épisodes pluvieux. Les pre?cipitations cumule?es des mois de juillet et aou?t sont tre?s infe?rieures aux valeurs normales. Ce mois de septembre a été également été déficitaire en pre?cipitations sur la majeure partie du de?partement, a? l’exception du Haut-Doubs qui pre?sente un peu d’exce?dent, suite a? de re?cents orages. Le département passe donc en alerte cette semaine du 3 au 9 octobre 2016. Un arrêté préfectoral est pris par le prefet pour mettre en place de restrictions d'usage...

 ©
©

ALERTE

Les tempe?ratures plus chaudes et le bon ensoleillement de ces trois derniers mois ont aussi contribue? a? faire chuter rapidement l’indice d’humidite? des sols qui n’avait pourtant jamais e?te? aussi e?leve? fin juin.

Les faibles pluies de samedi dernier - entre 5 et 10 mm en ge?ne?ral - n’ont pas ame?liore? les niveaux des nappes et des rivie?res et le retour d’un temps sec est par ailleurs attendu pour toute la semaine. Me?me si les tempe?ratures se rafrai?chissent, la de?gradation de la situation hydrologique, qui avait connu un re?pit apre?s le week- end plus arrose? du 17 et 18 septembre, devrait donc se poursuivre.

Le de?partement passe donc en alerte cette semaine et un arre?te? est pris par le Pre?fet pour mettre en place des restrictions d’usage. A cette pe?riode de l’anne?e, le risque de difficulte?s d’approvisionnement en eau potable est moindre et l’accent est mis sur la pre?servation des milieux aquatiques fragilise?s.

Il est donc rappele? a? chacun, citoyens et collectivite?s, la ne?cessite? de maintenir une grande attention et d’e?viter tout gaspillage d’eau, notamment :

  • en limitant les pre?le?vements d’eau pour pre?server les e?coulements des rivie?res et l’e?cosyste?me qu’elles abritent,
  • en e?vitant les usages non indispensables : fontaines d’agre?ment, arrosages de stades, de pistes ou de voiries, nettoyages de fac?ades ou de toitures, nettoyage de voiture en dehors des stations recyclant l’eau, travaux pouvant e?tre diffe?re?s...
  • en limitant les rejets dans les cours d’eau, qui ont un fort impact compte tenu des faibles de?bits, et en e?vitant les vidanges de plans d’eau.

Dans la mesure ou? cela ne pre?sente pas de risque au titre de la sante? / se?curite? publiques :

  • Piscines publiques : en reportant les e?ventuelles vidanges et remplissage
  • Eau potable : en reportant le lavage des re?servoirs.

et plus ge?ne?ralement en adoptant un comportement responsable et e?conome en eau. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Pollution en BFC : la vitesse réduite de 20 km/h sur l'A36 et les axes secondaire ce vendredi

Atmo Bourgogne Franche-Comté, en charge de la surveillance de la qualité de l'air, a placé la région en alerte rouge aux particules ce 25 février 2021. À compter de ce vendredi à 7h00, la vitesse sera réduite de 20 km/h par rapport aux limitations existantes supérieures ou égales à 90 km/h.

Records de « douceur » en Franche-Comté pour un mois de février

Un petit air avancé de printemps. Les températures maximales relevées ont flirté avec de nombreux records dans les villes de Franche-Comté. On a relevé 22,6C à Arc-et-Senans et 21,5°C à Pontarlier ! Soleil et douceur sont au rendez-vous jusqu'à aujourd'hui avant le retour d'une légère perturbation vendredi et d'un certain rafraîchissement pour ce week-end.

Marie-Guite Dufay interpelle Emmanuel Macron sur les enjeux agricoles et industriels de Bourgogne Franche-Comté.

Après la visite d'Emmanuel Macron d'une ferme à Étaules au nord de Dijon ce mardi 23 février 2021, la présidente de région Marie Guite Dufay (PS) exhorte le président de la République à "agir enfin" sur les enjeux de la Bourgogne Franche-Comté notamment sur les dossiers de Général Electric et Jacob Delafon.

Passionnés d’insectes ? Une nouvelle revue vient de sortir en Bourgogne-Franche-Comté

L’année 2020 a été riche pour les papillons et les libellules de Bourgogne-Franche-Comté... Découvrez le dernier numéro de la lettre d'information du Conservatoire botanique national de Franche-Comté – Observatoire régional des invertébrés (CBNFC-ORI).

Macron à la rencontre d'agriculteurs mardi en l'absence de leur salon

Circuits courts • Le président de la République se rendra ce mardi 23 février 2021 dans une exploitation à Étaules, un village situé à une quinzaine de kilomètres au nord de Dijon. Il sera accompagné par Julien Denormandie. Il s'entretiendra  avec des acteurs de la filière agricole pour démontrer "son intérêt" à ce secteur en l'absence du salon de l'agriculture, annulé cette année à cause de la crise du Covid-19, a annoncé lundi l'Elysée.

Participez au festival des solutions écologiques de BFC !

La deuxième édition du Festival des solutions écologiques de Bourgogne Franche-Comté se déroulera du 6 au 12 septembre 2021. Objectif : promouvoir tous ceux qui participent à la transition écologique (citoyens, associations, entreprises, établissements scolaires, etc.). Les structures souhaitant y participer doivent déposer leur candidature avant le 28 mars.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.52
ciel dégagé
le 25/02 à 18h00
Vent
1.72 m/s
Pression
1029 hPa
Humidité
52 %

Sondage