Sochaux est noir…

Publié le 25/08/2013 - 04:47
Mis à jour le 15/04/2019 - 17:37

Crucifiés au bout des arrêts à Montpellier, après une grosse erreur de Peybernes, les Sochaliens ont concédé un revers (2-1) qui les fait glisser dans la zone des relégables. Une victoire contre Ajaccio sera nécessaire dans une semaine.

 ©
©

Football (Ligue 1)

Il restait quelques secondes à jouer et, dans ce contexte, le FCSM était heureux de revenir de l’Hérault avec un point, chèrement acquis. Et puis le temps s’est arrêté, laissant un homme à terre. Le malheureux Peybernes, entré pour le dernier quart d’heure, se ratait complètement sur le dernier ballon chaud de la rencontre.

En dégageant dans le vide, il voyait Tiené, l’ancien parisien, fusiller Pouplin, livré à lui-même sur le coup (2-1, 90e+3). Sochaux n’avait plus que ses yeux pour pleurer après un match dont il faut espérer qu’il ne laissera pas trop de traces. Dans les intentions en effet, les hommes d’Eric Hély avaient longtemps fait preuve d’opiniâtreté.

Contout, l’espoir s’envole

Après une entame bien négociée, Sochaux, solide, avait surpris son mode avec une ouverture du score, juste avant la pause, d’un Contout qui s’y reprenait à deux fois pour tromper Pionnier, vraiment pas aidé par sa défense sur le coup (0-1, 43e). L’opération juteuse était sabordée. Dans la foulée, Hilton, pas attaqué par Contout, égalisait d’une frappe puissante à l’entrée de la surface (1-1, 45e). Rageant vous avez dit ?

Repartis à la case départ, les Francs-Comtois n’avaient plus les faveurs des pronostics quand Kanté sortait un tacle par derrière dangereux sur Cabella. Expulsé, le défenseur sochalien laissait ses partenaires vivre une fin de match stressante. Elle fut en fait bien plus que cela, avec cette dernière occasion terrible pour Sochaux, qui devra impérativement battre Ajaccio à Bonal samedi prochain. Sinon, il y aura déjà danger.

Les réactions

Jean Fernandez (entraîneur de Montpellier) : " C'est une victoire à l'arraché, une victoire compliquée. On a eu la réussite car c'est une erreur individuelle d'un défenseur de Sochaux qui nous a permis de gagner. Il a manqué un peu de sérénité dans le jeu devant une équipe bien organisée sur le plan défensif et bien regroupée. Pour cela, il aurait fallu jouer plus vite et plus passer sur les côtés. Nous n'avons pas réussi à le faire. Nous avons été mis en difficulté lors de la première période à deux ou trois occasions. Heureusement que nous avons égalisé juste avant la mi-temps sinon cela aurait été très compliqué. Ensuite, on ne s'est pas créé beaucoup d'occasions. Il a fallu l'expulsion d'un joueur de Sochaux et une faute de jeu. On a essayé de pousser mais cela a été laborieux jusqu'à la fin. On a eu beaucoup de réussite. On a la satisfaction d'avoir pris trois points car je sentais un peu de nervosité dans l'équipe qui n'a pas fait toujours les bons choix. J'ai néanmoins une pensée pour l'adversaire, solidaire sur le plan défensif. Il existe une bonne solidarité. L'équipe n'a pas lâché jusqu'au bout."

Eric Hély (entraîneur de Sochaux) : " Le score est cruel, mais le jeu est par moment encourageant. Les joueurs auraient mérité de repartir avec un point mais ce n'est pas le cas. En première période, j'ai regretté que l'on ait pris un but trois minutes après avoir ouvert la marque. On aurait mis Montpellier dans le doute si on avait mené à la mi-temps par 1-0. Ensuite, on était bien organisé, mais on a subi le jeu, faute de maîtrise collective. On a tenu avec du coeur et de la solidarité. Mais, le football est cruel. Une erreur technique peut suffire pour anéantir toute une soirée. On a montré du sérieux sur le plan défensif, par moment des qualités au niveau de la percussion. On travaille collectivement pour avoir des jours meilleurs. Même après l'expulsion, on a longtemps pensé que l'on allait repartir avec le nul. C'est dur pour les joueurs, c'est dur pour nous, mais je sais qu'ils réagiront."






 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

Les tireurs sportifs intègrent le SIA

Après son ouverture aux détenteurs chasseurs puis aux détenteurs sans titre, ce sont les tireurs sportifs qui intègrent le système d'information sur les armes (SIA) du ministère de l'Intérieur et des Outre-mer ce mardi 27 février 2024.

Sports : réaction attendue pour le FCSM, le Racing reçoit le leader et l’ESBF accueille du lourd

Au menu de ce week-end sportif des 23 et 24 février 2024, le FCSM doit réagir et afficher ses ambitions face à Martigues, tandis que le Racing reçoit le leader pour tenter un coup d'éclat. En handball, le GBDH et l'ESBF auront affronteront chacun un gros morceau. 

Une nouvelle pivot pour l’ESBF

Le club bisontin vient d’officialiser l’arrivée de Camille Mandret en provenance du club danois de Sønderjyske Håndbold. La pivot a signé un contrat qui la lie à l’ESBF jusqu’en 2026.

Le Norvégienne Céline Solstad débarque à l’ESBF pour 2 ans

Une joueuse norvégienne posera ses valises en France et dans la capitale du temps en juillet 2024. Céline Solstad, passée par Øygarden, Gneist et Fana en Norvège, quittera pour la première fois son pays natal pour se lancer dans une nouvelle aventure. L’arrière droite paraphe un contrat sous les couleurs de l’ESBF jusqu’en 2026.

Il met K.O son adversaire en un seul round au Mexique : qui est Islem Merabet, boxeur professionnel bisontin ?

Islem Merabet, boxeur bisontin, s’est rendu à Tijuana au Mexique pour préparer son combat qu’il remporte le 28 janvier 2024 en un seul round. Installé depuis 5 ans dans la capitale de la Franche-Comté, le boxeur professionnel nous partage son expérience et son quotidien de sportif.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 12.63
couvert
le 02/03 à 12h00
Vent
3.02 m/s
Pression
1002 hPa
Humidité
60 %