Solidarité : un don de spiruline au CHU de Besançon

Publié le 23/04/2020 - 11:30
Mis à jour le 23/04/2020 - 13:37

La ferme Jeannot, à Villers-Saint-Martin (25), a envoyé aux soignants du CHU de Besançon un colis de spiruline, une algue qui "donne de l'énergie".

 ©
©

"Les applaudissements c'est très sympa, mais depuis notre hameau isolé, personne ne les entend. Alors voici notre contribution à nous" s'amuse Colette Jeannot.

La ferme Jeannot, près de Baume-les-Dames, a envoyé une vingtaine de paquets de l'algue qu'elle produit, la spiruline, au personnel soignant du CHU de Besançon.

"Un soutien physique à la fatigue, musculaire ou morale"

Cette algue est connue pour être un "super aliment, qui donne de l'énergie, aussi bien physique que morale, dont les infirmiers et infirmières pourraient bien avoir besoin en ce moment" explique Colette Jeannot.

Très riche (en fer, en vitamines), la spiruline permettrait également "d'éviter les carences, si le personnel soignant n'a pas le temps de bien manger. En plus, ça renforce le système immunitaire" assure-t-elle.

Les soignants vont donc consommer "une cuillère à café le matin pour la journée - ou le soir pour la nuit -, dans un jus de fruit, un yaourt, une salade..." Qui devrait "les aider à tenir."

Impossible de vendre sur les marchés

Ce geste a également été motivé par la volonté de ne pas gaspiller. Car à la ferme Jeannot, si avec les beaux jours la production de spiruline reprend, impossible de les vendre sur les marchés, désormais fermés.

Et donc impossible aussi d'écouler tout le stock de l'année dernière, qui voit sa date péremptoire se rapprocher. "¨Plutôt que de jeter, autant en faire profiter ceux qui ont en besoin" philosophe Mme Jeannot.

La ferme continue tout de même à livrer depuis son site internet.

Coronavirus COVID-19

Société

Offre d'emploi