SOS Amitié Besançon recherche des bénévoles...

Publié le 25/12/2017 - 13:31
Mis à jour le 15/04/2019 - 17:29

SOS Amitié est une association qui, par sa présence téléphonique quotidienne, quel que soit le jour et l'heure, recueille, en tout anonymat, les mots de ceux qui ne trouvent plus, autour d'eux, l'attention dont ils auraient besoin. 

SOS AMITIE
©Alexane Alfaro ©

"Pour un certain nombre d'entre nous, les fêtes de fin d'année sont annonciatrices de chaleureux rassemblements familiaux ou de joyeuses retrouvailles entre amis, mais pour d'autres, seule la solitude est au rendez-vous !" indique dans un communiqué SOS Amitié Besançon actuellement à la recherche de bénévoles. "Paradoxalement, dans un monde disposant de moyens de communication très performants, beaucoup de personnes n'ont plus droit à la parole... Ni à celle qu'elles pourraient recevoir de leurs proches, les ignorant, ni à celle qu'elles ont à formuler puisqu'elles sont seules !" Venant, à des degrés divers, de personnes de tous âges et de toutes catégories sociales, 700 000 appels ont été reçus sur toute la France pour l'année 2016 et trois appels sur quatre restent encore sans réponse malgré la mise en place d'une plate-forme nationale, destinée à optimiser les écoutes, et de nouvelles possibilités d'accès aux écoutants via la messagerie et le chat.

"Bien que la solitude semble majoritairement motiver les appels que nous recevons, l'isolement n'en est pas l'unique cause. La mise à mal du lien social amène ceux qui ont des soucis de toute nature à ne plus trouver, autour d'eux, une oreille attentive pour exprimer leur mal être, partager leurs soucis, voire leur joie parfois..."

 Le chiffres de SOS Amitié en France

Selon une étude réalisée par le Crédoc pour la Fondation de France, 1,5 millions de Français sont dans une situation d'isolement.

  • 1 français sur 10 en France est seul
  • 26% des Français se sentent parfois ou souvent seuls
  • 34% des personnes isolées ont des revenus inférieurs à 1 200 € par mois
  • 35% n'ont d'échanges réguliers qu'avec leurs voisins 

Infos +

Devant le nombre croissant de personnes qui appelent, SOS Amitié Besançon recherche de nouveaux bénévoles ayant de l'empathie et la capacité d'écouter sans jugement. L'association propose, aux personnes intéressées, une formation initiale et continue pour assurer une écoute de qualité. Pour devenir écoutant, envoyer un mail à sosabesac@wanadoo.fr

Infos pratiques

  • SOS Amitié Besançon
  • Pour joindre un écoutant : 03 81 52 17 17 (numéro local)
  • Numéro national : 09 72 39 40 50
  • Site internet : www.sos-amitie.com
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Violences policières, article 24, formation des forces de l’ordre… Entretien avec Emmanuelle Cordier, policière à Besançon

Après les attentats de 2015 suite auxquels les Françaises et le Français embrassaient les forces de l'ordre, qu'est-ce qui a changé dans leurs relations ? Y a-t-il des brebis galeuses au sein de la police ? Pour ou contre l'article 24 de la proposition de loi de "sécurité globale" ? Nous avons rencontré Emmanuelle Cordier, déléguée interdépartementale unité SGP Police du Doubs à Besançon pour en parler.

Skier à l’étranger ? Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives »

Y’aura-t-il des mesures contraignantes pour empêcher les Français d’aller skier à l’étranger? “S’il y a des pays qui maintiennent des stations ouvertes, il y aura des contrôles pour dissuader les Français” et pour “ne pas créer une situation de déséquilibre avec des stations en France”, a lancé le président Macron ce mardi 1er décembre lors d’une conférence de presse, en marge d’une visite du Premier ministre belge Alexander de Croo.

Missions et enjeux de la 7e brigade blindée de l’armée de Terre. On en parle avec le général Pierre-Yves Rondeau

Envoyés en mission pour 3 à 6 mois à travers le monde (Mali, Côte d'Ivoire, Liban…), les militaires de la 7e brigade blindée, subordonnée à la 1re division dont l'État-major est à Besançon, rentreront en France début 2021 en permission avant de reprendre une année d'entraînement. Le général de brigade Pierre-Yves Rondeau nous parle des missions de ces militaires et des prochains enjeux.

Sondage – En ce moment, soutenez-vous les forces de l’ordre ?

En plein débat sur l'article 24 de la proposition de loi dite de "sécurité globale", des images d'actes de violences de la part de policiers en service ont été rendues publiques ces dernières semaines (évacuation d'un camp de migrants, affaire Michel Zecler, manifestations...). Si certains critiquent les forces de l'ordre et leur hiérarchie, d'autres les défendent et évoquent un "surmenage". Et vous, soutenez-vous les forces de l'ordre malgré l'actualité ? C'est notre sondage de la semaine.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 3.96
couvert
le 03/12 à 18h00
Vent
2.67 m/s
Pression
998 hPa
Humidité
42 %

Sondage