Stationnement avenue de Chardonnet à Besançon : les propriétaires des véhicules risquent 135 euros d'amende...

Publié le 30/11/2016 - 14:32
Mis à jour le 16/04/2019 - 14:11

Selon des usagers, depuis le mois de novembre 2016, la police municipale distribue des procès verbaux sur les voitures stationnées sur l’accotement de l’avenue de Chardonnet à Besançon mais considéré comme « toléré ». Le 7 novembre, 38 véhicules ont reçu une amende de 135 euros.

"Le 7 novembre dernier, j'ai reçu un PV de 135 euros pour stationnement très gênant alors que ma voiture était stationnée avenue de Chardonnet, en face de la Rodia", nous informe Denise, une habituée qui stationne sa voiture "depuis toujours" à cet endroit lorsqu'elle souhaite partir en randonnée dans le secteur. "Ca a toujours été toléré, nous n'avons jamais eu de PV et maintenant, voilà que le stationnement est devenu gênant sans avertir les usagers", s'insurge-t-elle. Denise précise que "je conçois que ça peut être gênant pour les riverains, les passants, mais il aurait été sympathique de prévenir avec des panneaux par exemple"

Réponse de la Ville de Besançon

Nous avons demandé à Danièle Poissenot, adjointe au maire en charge de la sécurité et de la tranquillité publique, pourquoi le stationnement sur l'accotement de cette avenue est-il devenu "intoléré".

"Je n'étais pas au courant que la police avait mis des PV sur les véhicules en stationnement sur l'accotement de l'avenue de Chardonnet, puisque bien évidemment, la police municipale ne me communique pas tout ce qu'elle fait", nous précise-t-elle.

Pour Madame Poissenot, "toléré ne signifie pas qu'il y a une impossibilité de verbalisation : cette avenue est balisée par une ligne blanche discontinue et une piste cyclable est également tracée". Elle ajoute que "d'après les photos que j'ai pu voir de ce secteur, les véhicules stationnés sur l'accotement chevauchent la ligne de la piste cyclable, ce qui est très dangereux".

"Alors peut-être qu'auparavant il y avait moins de PV, mais ce n'est pas parce qu'il y en avait moins que ce stationnement était toléré", indique-t-elle, "Toutefois, je comprends que l'on puisse râler, je serais la première à le faire, et bien sûr 135 euros n'est pas une somme anodine, mais il faut tenir compte de ce qui peut être dangereux pour les cyclistes notamment". 

Par ailleurs, Danièle Poissenot et Marie Zéhaf travaillent actuellement sur des affichages de la Ville de Besançon "plus voyants" notamment lorsque des parkings doivent être vidés avant une manifestation. "La dernière fois, pour accueillir la Jungle Run sur le parking de La Rodia, ça a été très compliqué parce que les propriétaires des véhicules n'ont pas dû voir notre affichage", nous explique-t-elle. Les voitures stationnées dans ce secteur sont, pour la plupart, ce qu'on appelle des "voitures ventouses", c'est-à-dire qui ne bougent que très rarement et appartiennent à des habitants du centre-ville.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

Ligne des horlogers : des travaux d’ampleur jusqu’au mois d’octobre 2024

Depuis le 4 mars 2024, d’importants travaux sont engagés sur la ligne historique des horlogers. Cette dernière, qui s’étend sur 75 km, fête ses 140 ans. Au total, deux enveloppes de 50 millions d’euros ont été allouées pour le projet de modernisation. La fin des travaux est prévue le 31 octobre prochain…

Neutralisations de voies et fermetures de nuit, les Mercureaux bientôt impactés par des travaux…

Du lundi 15 avril au vendredi 14 juin 2024, la Direction interdépartementale des Routes Est (DIR Est), pour le compte de l’État, va procéder au remplacement des caméras DAI (détection automatique d’incident) qui équipent les tunnels de la RN57-Voie des Mercureaux à hauteur de Besançon (25). Ces travaux entraîneront des neutralisations de voies et des fermetures de la voie des Mercureaux dans un ou deux sens de circulation selon les phases de travaux.

Problèmes de stationnement du personnel du CHU : un syndicat ouvre le parking de la direction à tous

À 6 heures du matin mercredi 10 avril 2024, des membres du syndicat Sud Santé Sociaux du CHU de Besançon ont ouvert les parkings de la direction entourant le bâtiment blanc à tous les personnels de l’établissement hospitalier. ”Se garer au CHU, c’est dur pout tout le monde, les privilèges, ça suffit !” selon le syndicat.

Cluse-et-Mijoux : la route dans le sens France-Suisse sera fermée pendant plus de trois mois

Coût total : 3,8 M€ HT • Des travaux seront entrepris à partir du 13 mai 2024 afin de rénover le réseau d'eau potable. Ces derniers engageront donc la neutralisation d’une voie dans le sens France-Suisse au niveau de la Cluse-et-Mijoux… (et les deux voies du 24 juin au 14 juillet). Pour rappel, une pétition avait été lancée afin de demander notamment à ce que les travaux soient effectués de nuit. Une solution "impossible sur la partie terrassement", nous précise-t-on.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.89
légère pluie
le 25/04 à 9h00
Vent
1.77 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
87 %