Stic Image : un séminaire à Besançon pour parler "étiquettes éco-responsables"

Publié le 09/12/2019 - 14:00
Mis à jour le 09/12/2019 - 09:21

Un séminaire s’est déroulé le 28 novembre 2019 à l’Hôtel Mercure de Besançon sur les solutions de recyclage des déchets liés à l’utilisation d’étiquettes adhésives. Il était accompagné par accompagnés par la CCI du Doubs, le Groupe ELISE, et l’Agence de communication ZEBRA.

Imprimeur d’étiquettes adhésives à Lyon, STIC IMAGE (fondé en 1994) a ouvert le secteur géographique Alsace Franche Comté en 2005 avec l’embauche de Benjamin Bauer, d’un attaché commercial originaire de Besançon a qui il a été proposé de relever le défi de créer un secteur vierge de clients.

Cet imprimeur s’adresse exclusivement à des professionnels industriels, en fournissant des étiquettes adhésives en bobines pour petites, moyennes et grandes séries avec différents modes d’impression : typographie, flexographie et numérique. En Franche-Comté, Stic Image traite avec : Amiotte à Avoudrey, Ardea à Roche Lez Beaupré, Brasserie Les 2 Fûts à Besançon, BVB Lagrange à Marnay.

« C’est crucial et maintenant indispensable de ne pas seulement nous interroger, mais il faut agir concrètement dans des actes quotidiens afin de minimiser nos impacts sur l’environnement », rappelle Bruno Thevenon,  directeur commercial.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Violences conjugales : le dépôt de plainte bientôt possible à l’hôpital de Besançon…

Dans le cadre de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes ce 25 novembre 2020, plusieurs acteurs du département ont signé une convention relative à l’accueil, la prise en charge et la prise des plaintes des femmes victimes de violences, dans les locaux du Centre Hospitalier Universitaire de Besançon.

Violences conjugales : le premier bracelet anti-rapprochement testé dès le 8 décembre à Besançon

À l'occasion de la journée de lutte contre les violences faites aux femmes, le procureur de la République de Besançon et le préfet du Doubs entouré de leurs partenaires (France Victime Besançon, Police, Gendarmerie et Service Pénitentiaire d'Insertion et de Probation) ont signé ce mercredi 25 novembre 2020 le protocole de mise en œuvre du "Bracelet anti-rapprochement" au sein du tribunal judicaire de Besançon. Objectif : mieux protéger les victimes de conjoints ou ex-conjoints violents.

Violences conjugales : un signalement possible sur le site internet de l’enseigne Carrefour

Dans le cadre de la mobilisation des forces de l’ordre contre les violences conjugales, Marlène Schiappa, ministre déléguée auprès du ministre de l’Intérieur, chargée de la Citoyenneté, s’est rendue ce 24 novembre 2020 dans le magasin Carrefour de la Ville du Bois afin de lancer officiellement le partenariat entre Carrefour et la Gendarmerie Nationale.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.63
partiellement nuageux
le 27/11 à 15h00
Vent
1.59 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
53 %

Sondage