Tag de "L'Origine du monde" de Gustave Courbet : l'organisatrice de l'action mise en examen...

Publié le 03/06/2024 - 16:00
Mis à jour le 03/06/2024 - 16:22

La performeuse franco-luxembourgeoise Deborah de Robertis, qui avait revendiqué être à l’origine d’une action début mai au Centre Pompidou-Metz où cinq œuvres, dont le tableau "L’origine du monde" de Courbet, ont été taguées et une autre dérobée, a été mise en examen, a-t-on appris lundi 3 juin 2024 auprès du parquet de Metz.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

L’artiste "a été mise en examen le 29 mai", a confirmé à l’AFP le procureur de la République Yves Badorc, confirmant une information du journal Le Monde. Elle a été mise en examen des chefs de "dégradations ou détériorations volontaires de biens culturels" en réunion ainsi que du vol d’un bien culturel en réunion, a précisé le magistrat.

Deborah de Robertis avait notamment revendiqué auprès de l’AFP un geste de "réappropriation" d’une broderie d’Annette Messager, qui était issue de la collection personnelle d’un critique d’art également commissaire de l’exposition "Lacan, quand l’art rencontre la psychanalyse". Une oeuvre de Mme de Robertis était par ailleurs également présentée dans cette exposition.

L’artiste a été placée sous contrôle judiciaire avec notamment interdiction de paraître dans un lieu d’exposition de biens culturels ou interdiction de paraître en Moselle, a précisé M. Badorc.

"Des traces durables même après restauration"

Deux autres femmes, nées en 1986 et 1993, qui avaient tagué de la mention "MeToo" les œuvres, avaient été interpellées le 6 mai, le jour-même de l’action, après avoir été entraînées vers la sortie de l’exposition dédiée au psychanalyste Lacan au Centre Pompidou-Metz. Elles avaient également été mises en examen et placées sous contrôle judiciaire. Les trois femmes ont interdiction d’entrer en contact les unes avec les autres.

"Etre placée en garde à vue et mise en examen pour avoir fait usage de ma liberté artistique et de ma liberté d’expression est complètement disproportionné", a réagi Mme de Robertis auprès de l’AFP.

En marge de son action au musée, celle-ci avait effectué un signalement au parquet de Paris contre plusieurs hommes du monde de l’art contemporain, les qualifiant de "calculateurs""prédateurs" ou "censeurs".

Le 10 mai, le musée d’Orsay avait annoncé avoir déposé plainte après le tag du tableau de Gustave Courbet, « L’origine du monde ». Il avait annoncé que si le tableau était protégé par une vitre, le cadre avait reçu « de nombreuses projections de peinture qui pourraient laisser des traces durables même après restauration ».

Peint en 1866, ce tableau représente un sexe de femme. Entré dans les collections du musée d’Orsay en 1995, il a été prêté au Centre Pompidou-Metz dans le cadre d’une exposition consacrée au psychanalyste Jacques Lacan, qui en a été le dernier propriétaire privé.

L’exposition "Lacan. Quand l’art rencontre la psychanalyse" est désormais terminée.

Condamnée à une amende pour s’être dénudée devant la grotte de Lourdes en 2018, Deborah de Robertis a été relaxée après d’autres actions similaires, notamment en 2017 pour avoir montré son sexe au musée du Louvre devant "La Joconde".

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Monument préféré des Français : la Saline royale d’Arc-et-Senans comme représentant de la Bourgogne-Franche-Comté

Opposée à La Grande Forge de Buffon (Côte d’Or) lors du premier tour, la Saline Royale d’Arc-et-Senans a finalement été sélectionnée comme représentant de Bourgogne-Franche-Comté pour le deuxième tour de l’émission de Stéphane Bern, le Monument préféré des Français. 

En images – Les 140 ans de l’Observatoire de Besançon

VIDÉO • Construit en 1884, l’Observatoire des sciences de l’univers de Besançon a fêté mercredi 10 juillet son 140e anniversaire en présence notamment de Anne Vignot, maire de Besançon, Macha Woronoff, présidente de l’université de Franche-Comté, et Philippe Rousselot, directeur de l’observatoire.

Un bus cabriolet pour découvrir Besançon autrement

Les Vedettes de Besançon passent cette fois à la terre ferme. Déjà connues pour leurs croisières sur le Doubs, elles proposent désormais de visiter la cité comtoise en montant à bord d'un bus cabriolet lors d’un circuit de 45 minutes. Premier départ prévu, le samedi 13 juillet 2024. 

“Encore une chanson d’amour” : Chloé M, la slameuse doloise, sort un nouveau clip

Chloé M, jeune doloise, découvre une nouvelle passion à l’âge de 15 ans : le slam. À 26 ans aujourd’hui, elle peut se targuer d’avoir réalisé les premières parties de Grand Corps Malade, Amel Bent ou encore Benjamin Biolay, des inspirations pour la jeune femme qui rêve de partager ses morceaux avec le grand public. Pleine d’ambition et de projets, découvrons cette franc-comtoise qui manie les mots avec élégance et poésie dans son premier clip, Encore une chanson d'amour sorti en juin 2024.

Le directeur du Fica de Vesoul, président jury du festival du film asiatique au Viêtnam

De retour de Danang où il avait "l’impression d’être à Vesoul" après avoir croisé de nombreux réalisateurs passés par le Festival International des Cinémas d’Asie (FICA) de Vesoul ces dernières années, le codirecteur et cofondateur du FICA Jean-Marc Thérouanne a présidé le Jury Netpac du deuxième festival du film asiatique du 2 au 6 juillet 2024 au Vietnam.

”Inventaire”, une performance artistique pour et par le grand public : envie d’y participer ?

L'arÊTE invite les publics à participer à son nouveau projet : Inventaire, qui se déroulera au parc des Chaprais à Besançon et donnera lieu à une performance le samedi 27 juillet. Financé par la Direction régionale des affaires culturelles dans le cadre de l’été culturel, ce projet propose une immersion artistique combinant gestes dansés, exploration des matériaux et performances.

La plateforme Quizzer fête ses 6 mois

Avec une communauté forte de 5.000 joueurs potentiels, la plateforme spécialisée dans la publication d’articles et la diffusion de quiz interactifs, Quizzer, a déjà fait 450 gagnants heureux depuis son lancement début 2024, il y a six mois.

“Colosses – Lutteurs, culturistes et costaud dans les arts” : la nouvelle exposition d’été au musée Courbet à Ornans !

PUBLI-INFO • Exposition du 1er juin au 13 octobre 2024. À l’occasion des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024, le musée départemental Gustave Courbet présente une exposition inédite, intitulée COLOSSES. Lutteurs, culturistes et costauds dans les arts.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 18.46
couvert
le 14/07 à 21h00
Vent
1.44 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
85 %