Tarifs Diabolo : les parents d’élèves unis pour déposer une proposition

Publié le 13/06/2013 - 18:00
Mis à jour le 14/06/2013 - 12:55

Mercredi 12 juin 20113, les deux fédérations de parents d’élèves, la Peep et la FCPE, ont déposé au siège de la CAGB (communauté d’agglomération du Grand Besançon) une proposition commune demandant la gratuité du transport scolaire pour les collégiens. Une nouvelle étape dans le conflit qui les oppose à l’agglomération depuis la hausse des tarifs Diabolo décidée en juin 2012 et pour lequel un consensus satisfaisant entre les parties n’a pas pu encore être trouvé.

gratuité pour les collégiens

PUBLICITÉ

La chose est suffisamment rare pour être relevée. Bien qu’elles n’aient pas la même vision de l’école et, plus précisément de la gratuité des transports scolaires, la Peep et la FCPE du Doubs ont décidé de faire cause commune pour tenter d’avancer dans le conflit qui les oppose depuis plusieurs mois à la CAGB quant à l’augmentation des abonnements scolaires Diabolo du réseau de bus du Grand Besançon (lire nos articles ci-dessous).

« Nous avons décidé de faire un premier geste et pour que ce soit plus constructif nous faisons une réponse à deux, explique Joël Deleule, secrétaire général adjoint FCPE25. Nous faisons un effort avec une proposition concrète. Nous acceptons l’idée que les lycéens payent le tarif Diabolo entier parce qu’ils ont généralement une pratique plus importante des services de bus, et nous demandons, sur la base d’un principe d’égalité territoriale, la gratuité seulement pour les collégiens, à raison d’un aller-retour journalier. Ou si ce n’est pas possible, un plan B serait que l’on revienne pour ces collégiens aux anciens tarifs. Et cela bien sûr sans que l’on augmente en contrepartie le tarif des lycéens. » Joël Deleule indique en effet que les collégiens du Grand Besançon, hormis certains des jeunes Bisontins qui prennent régulièrement les bus urbains avec leur famille, n’utilisent ce service que matin et soir, uniquement les jours de classe, pour se rendre dans leur établissement scolaire et n’ont nul besoin d’un abonnement illimité.

Mercredi 12 juin, Corinne Benetruy, présidente Peep du Grand Besançon, représentant Frédéric Maille, président de la Peep du Doubs, et Joël Deleule ont déposé cette proposition écrite en mains propres à l’accueil de la CAGB à la City à Besançon. Celle-ci est adressée au président de la CAGB, aux membres de la commission Transports et aux conseillers communautaires. « Nous allons voir ce que ça va donner, si eux aussi font un effort « , déclare Joël Deleule. Une rencontre était par ailleurs déjà programmée entre les parties le 1er juillet 2013.

En attendant, les deux fédérations appellent les parents d’élèves à prendre des abonnements mensuels. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Des ateliers d’aide à la parentalité à Planoise

Des ateliers d’aide à la parentalité à Planoise

La Ville de Besançon, avec le soutien du conseil départemental du Doubs et l''Éducation nationale, expérimente pour la quatrième rentrée scolaire des ateliers d'aide à la parentalité sur le quartier de Planoise. Les parents sont invités dix fois dans l'année à participer à ces réunions d'échanges.

Besançon Planoise et Montbéliard – Bethoncourt labellisées cités éducatives

Besançon Planoise et Montbéliard – Bethoncourt labellisées cités éducatives

Le gouvernement a dévoilé la liste des  80 "cités éducatives", inspirées du rapport Borloo. Ces quartiers vont se partager une enveloppe de 100 millions d’euros de crédits par an sur trois ans dans le but de mieux coordonner les actions au sein et en dehors des établissements scolaires. Le préfet du Doubs, Joël Mathurin, et le recteur de l’académie de Besançon, Jean-François Chanet, se félicitent de l’annonce de cette labellisation pour Besançon et Montbéliard Bethoncourt.

Rentrée 2019 : quelles ouvertures et fermetures de classes dans le Doubs ?

Rentrée 2019 : quelles ouvertures et fermetures de classes dans le Doubs ?

carte scolaire • Après la tenue du CTSD (comité technique spécial départemental) ce mardi suite au recomptage des élèves dans les classes, l'inspecteur d'académie du Doubs a fait le point sur les ouvertures et fermetures de classes dans le département pour cette rentrée 2019. 

Tutorat Santé Besançon : pour prendre un bon départ en première année commune aux études de santé

Tutorat Santé Besançon : pour prendre un bon départ en première année commune aux études de santé

Paces • Plus de 600 étudiants étaient réunis lundi 2 septembre 2019 dans le grand amphithéâtre de la faculté de médecine et pharmacie pour assister à la Tut’rentrée  : un rendez-vous pour rassurer les étudiants dans l'inconnu d'une filière sélective et pour leur donner les clés clés essentielles de la réussite

9.000 élèves ont fait leur rentrée dans les écoles de Besançon

9.000 élèves ont fait leur rentrée dans les écoles de Besançon

8.900 élèves (3.400 en maternelle et 5.500 en école élémentaire) ont fait leur rentrée dans les écoles de Besançon. Des effectifs stables et une rentrée sereine malgré le manque places toujours problématique dans les cantines de la ville. Des études sont en cours pour augmenter la capacité de production et d'accueil...

Lycée Condé à Besançon : une nouvelle formation crémerie-fromager, un restaurant d’application, de la vente directe de fromages…

Lycée Condé à Besançon : une nouvelle formation crémerie-fromager, un restaurant d’application, de la vente directe de fromages…

Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, les vice-présidents et les conseillers régionaux délégués, se sont déplacés dans huit lycées pour marquer le début de la nouvelle année scolaire. Ce lundi 2 septembre 2019, nous nous sommes rendus au lycée professionnel Condé à Besançon.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.56
ciel dégagé
le 20/09 à 9h00
Vent
7.12 m/s
Pression
1023.9 hPa
Humidité
46 %

Sondage