Téléphonie mobile en Haute-Saône : plusieurs communes prioritaires recevront bientôt la 4G

Publié le 21/10/2022 - 14:46
Mis à jour le 21/10/2022 - 14:39

image d'illustration © niekverlaan/Pixabay
image d'illustration © niekverlaan/Pixabay

L’État, le Conseil départemental et les partenaires s’engagent pour une meilleure couverture de téléphonie mobile en Haute-Saône 

Depuis 2018, l’État et le Conseil départemental sont engagés, à travers l’accord historique "New Deal mobile" avec les opérateurs mobiles, à généraliser la couverture de qualité sur le territoire national. Les quatre principaux opérateurs démultiplient les programmes d’amélioration du réseau et particulièrement en milieu rural. 

Un déploiement de 5.000 nouvelles infrastructures (antennes et pylônes) est donc prévu dans le cadre du dispositif de "couverture ciblée". Il repose sur un processus d’identification de 600 à 800 nouveaux sites à couvrir chaque année en y associant étroitement les collectivités territoriales, l’État et les opérateurs dans une logique de co- construction. 

Ce travail se décline au niveau local grâce à une équipe projet départementale rassemblant les services de l’État, le conseil départemental de la Haute-Saône, l’ensemble des collectivités publiques concernées par l’intermédiaire du Syndicat mixte Haute-Saône Numérique (HSN70) et les associations de maires. Il vise l’identification des zones à couvrir et l’optimisation du déploiement des infrastructures. 

Cet accord gouvernemental porte également sur un deuxième axe qui vise à généraliser la 4G sur tous les points hauts actuellement allumés en 2G/3G. Cette généralisation de la 4G doit être achevée à la fin de l’année 2022. Depuis la mise en place de cadre national en 2018, le travail de priorisation de l’équipe départementale a permis la création de 32 nouveaux sites mobiles par les opérateurs, dont 17 sont en service. 

En 2022, les communes de Demangevelle, Adelans-et-le-Val-de-Bithaine, Ovanches, Venisey, Jasney, Vauconcourt-Nervezain, Montcey et Aillevillers-et-Lyaumont (La Chaudeau) ont ainsi été retenues pour bénéficier du dispositif de "couverture ciblée" des zones blanches. 

Pour l’année 2023, les communes identifiées comme prioritaires au regard de leur important déficit de couverture sont : Gézier-et-Fontenelay, Anchenoncourt-et-Chazel, Briaucourt, Aboncourt, Aillevans, Rupt-sur-Saône, Montboillon et Ecuelle. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Bourgogne Franche-Comté : La retraite progressive ou comment se préparer au départ à la retraite

PUBLI-INFO • Le départ en retraite effraye, c’est un fait. Les futurs retraités redoutent de se retrouver sans activités pour occuper leurs journées. Ainsi, la retraite progressive permet, à partir de 60 ans, de recevoir une part de sa re­traite tout en réduisant son temps de travail. À travers, le témoignage de Pierre-Jean, salarié de 62 ans, décou­vrez ce qu’est concrètement la retraite progressive et les motivations qui l’ont poussé à en faire la demande.

Violences faites aux femmes : depuis Dijon, Emmanuel Macron appelle à ne pas " relâcher l’effort "

Le président de la République, qui a rencontré vendredi 25 novembre à Dijon des victimes, a appelé à ne "pas relâcher l'effort" dans la lutte contre les violences faites aux femmes, estimant qu'il fallait améliorer formation et prévention malgré d'importants "progrès collectifs".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6.04
légère pluie
le 29/11 à 3h00
Vent
1.09 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
98 %