Alerte Témoin

Tempête Eléanor : 9.500 foyers privés d'électricité à 9h00 en Franche-Comté

Publié le 03/01/2018 - 10:23
Mis à jour le 03/01/2018 - 13:23

Selon Enedis, fournisseur d'électricité, 9.500 foyers étaient privés d'électricité ce mercredi 3 janvier 2018 en Franche-Comté. En France, ce chiffre s'élèvent à 200.000 foyers...

dsc_1054.jpg
illustration © d poirier
"Dès les premières alertes météo, Enedis a pré-mobilisé l’ensemble de ses moyens humains et techniques pour être prête à rétablir au plus vite les foyers privés d’électricité", précise le fournisseur d'électricité. 

A 9h00, 9.500 foyers n'avaient plus d'électricité en Franche-Comté :

  • 6.400 en Haute-Saône
  • 3.000 sur le Doubs
  • 100 sur le Territoire de Belfort 
Enedis rappelle aux clients que les groupes électrogènes doivent être impérativement installés dans des lieux
ventilés. Par ailleurs, les installations électriques intérieures doivent être séparées du réseau en basculant le disjoncteur principal sur 0.
Enedis renouvelle son message de prudence : les fils électriques même tombés à terre sont dangereux et il ne faut en aucun cas les toucher. Pour signaler toute anomalie contacter le 09 726 750 + n° du département.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

16 % des ménages de Bourgogne-Franche-Comté se chauffent au fioul

Alors que le gouvernement vient d'annoncer qu'à partir de 2022, les Français ne pourraient plus installer chez eux de chaudière à fioul ou charbon, l'Insee Bourgogne Franche-Comté explique que 206.300 ménages se chauffent au fioul, soit 16,1% des ménages de la région. La Bourgogne Franche-Comté se place devant les régions Grand-Est et Bretagne (15 %) bien loin devant l'île-de-France (6%) et la Corse (3%).

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Sécurité à Planoise : le préfet du Doubs saisit l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     17.21
    peu nuageux
    le 09/08 à 3h00
    Vent
    1.03 m/s
    Pression
    1017 hPa
    Humidité
    80 %

    Sondage