TGV: la SNCF sur le pied de guerre pour préparer le 11 décembre

Publié le 04/04/2011 - 17:34
Mis à jour le 04/04/2011 - 17:34

L’heure du TGV Rhin-Rhône approche. Guillaume Pépy, président de la SNCF, commence à mobiliser ses troupes et à attirer l’attention sur les « spécificités » de ce lancement tant attendu à ne pas rater.

 ©
©
L’arrivée du TGV Rhin-Rhône, c’est dans huit mois… Après RFF, qui s’est mobilisé autour de la construction de la ligne, c’est au tour de la SNCF de prendre les choses en main. Pour s’assurer que tous les cheminots sont sur la même longueur d’onde, Guillaume Pépy, patron de la SNCF multiplie les « descentes »  sur le terrain. Il était à Besançon la semaine dernière pour évoquer devant 350 cheminots ce qu’il attendait d’eux.
« Ils doivent bien mesurer toutes les implications de l’arrivée du TGV Rhin-Rhône à partir du 11 décembre », explique le service communication de la SNCF. La mobilisation des agents et des cadres concernés sera l’un des facteurs de réussite commerciale du projet en Franche-Comté. Mais tout ne dépend pas que des hommes...
Les répercussions du froid et de la neige…
Guillaume Pépy a commencé par évoquer une question très terre à terre : « C’est la première fois que nous ouvrons une ligne en décembre et on connait tous les répercussions du froid et de la neige sur notre matériel », a-t-il rappelé en ayant certainement en mémoire les aléas du mois de décembre 2010…
« Ce que vous préparez ici aujourd’hui concernera 70 millions de voyageurs par an sur les lignes TGV et TER impactées, soit plus de 200 000 voyageurs par jour. La mise en service du TGV Rhin-Rhône va faire bouger un tiers de la SNCF », a expliqué Guillaume Pépy car ses effets se feront sentir en amont et en aval des 140 km entre Villers-le-Pots près de Dijon et la nouvelle gare de Belfort-Montbéliard. Entre Mulhouse et Lyon, neuf gares et 600 TER seront concernés par le biais des correspondances.
Recomposition des lignes TER
« L’intermodalité TGV - TER - bus urbains sera un sujet de plus en plus fort dans cet espace Rhin-Rhône », a précisé le patron de la SNCF en prévenant qu’il y aura inévitablement des changements d’horaire. « Le TGV Rhin-Rhône s’accompagne d’une recomposition importante des lignes TER décidées avec les conseils régionaux en Franche-Comté, Bourgogne et dans le Sud Alsace, ce qui va modifier les horaires de nombreux clients pendulaires… et donc parfois certaines habitudes dans l'organisation de leur vie professionnelle et familiale ». 
Avant de reprendre le train pour Paris, Guillaume Pépy a salué « l’investissement » des cheminots. « Ces centaines d’heures que vous allez passer à préparer le 11 décembre dans vos établissements vont faire la différence ! De votre mobilisation et de votre engagement dépendra la réussite du Rhin-Rhône dans son ensemble », a-t-il conclu. Reste à espérer qu’il ne tombera pas 30 centimètres de neige dans la nuit du 10 au 11 décembre en Franche-Comté.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

Lutte contre les ilots de chaleur : la végétalisation des arrêts de bus et tram’ a commencé à Besançon

Afin d’améliorer le confort des usagers des bus et des tramways à Besançon, notamment en cas de fortes chaleurs, la Ville de Besançon et Grand Besançon Métropole a décidé de planter des arbres à proximité des arrêts les plus exposés. Le premier arbre a été planté à la station Léo Lagrange vendredi 23 février 2024 en fin de matinée par Anne Vignot, maire de Besançon et présidente de Grand Besançon Métropole, et Fabienne Brauchli, adjointe à la maire, déléguée à la Transition écologique, aux Espaces verts et à la Biodiversité.

Accès immédiat à la formation ”boîte manuelle” pour un titulaire du permis ”boîte automatique” à partir du 1er mars 2024 

L’arrêté du 15 février 2024 publié au Journal officiel du 18 février 2024, supprime le délai de trois mois jusque-là nécessaire aux conducteurs titulaires du permis de conduire boîte automatique (code B78) pour des raisons non médicales, pour pouvoir suivre la formation de 7 heures permettant de conduire un véhicule équipé en boîte manuelle. Cette mesure annoncée le 17 juillet 2023 dans la mesure n°3 du Comité interministériel de la Sécurité routière, ajoute une nouvelle brique à l’évolution du permis de conduire.

Sondage – Êtes-vous pour ou contre une visite médicale tous les 15 ans pour garder votre permis de conduire ?

L’eurodéputée des Verts Karima Delli a présenté une proposition de loi en décembre dernier afin de mettre en place une visite médicale obligatoire permettant de renouveler son permis de conduire tous les 15 ans. Le 19 février 2024, l’association "40 millions d’automobilistes" a lancé une pétition pour s’opposer à l’adoption de ce nouveau règlement. Et vous, qu’en pensez-vous ? C’est notre sondage de la semaine…

Autoroutes : une hausse moyenne des prix de 3% en 2024

Les tarifs des péages sont revus chaque année au 1er février. Le ministère des Transports avait annoncé en novembre 2023 une augmentation inférieure à 3 % en moyenne en 2024, après 4,75 % en 2023 et 2 % en 2022. Plusieurs arrêtés publiés au Journal officiel du 31 janvier confirment une hausse autour de 3 % sur les principaux réseaux autoroutiers, selon service-public.fr.

Olivier Rietmann souhaite prolonger jusqu’à Jussey et Culmont-Chalindrey le service ferroviaire TER

Le sénateurs et des élus du département de la Haute-Saône ont adressé une lettre à Marie Guite-Dufay, la présidente de la Région, le 12 février 2024 afin de lui exposer la "nécessité d’étudier, de manière approfondie", la faisabilité d’une relation ferroviaire TER quotidienne entre les bassins de Vesoul et des Hauts du Val de Saône, au titre des liaison domicile- études, domicile-travail mais aussi domicile-services (hospitaliers tout particulièrement).

Les prévisions de Bison futé pour ce premier week-end de vacances d’hiver

Ce week-end du 16 au 18 février 2024 marque le début des vacances scolaires pour la zone A et la deuxième semaine de la zone C. Il s’agit également du début des vacances d’hiver des zones Nord et Centre des Pays-Bas et la fin pour la zone Sud des Pays-Bas et du Luxembourg. Ainsi, la circulation sera dense entre les frontières du nord et les stations de sports d’hiver des Alpes.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 2.68
couvert
le 25/02 à 6h00
Vent
2.87 m/s
Pression
1008 hPa
Humidité
94 %