Transport : Flixbus prêt à s'intégrer au dispositif du billet à 9€ en Allemagne

Publié le 08/09/2022 - 14:59
Mis à jour le 08/09/2022 - 11:27

L’annonce a été faite ce jeudi 8 septembre par André Schwämmlein, co-fondateur et PDG de Flix SE : l’entreprise souhaite intégrer son service de bus longue distance national au dispositif qui succèdera au billet à 9 euros en Allemagne afin de combler l'écart entre transport régional et national.

 © Micha Spa
© Micha Spa

Des pourparlers avec des responsables politiques fédéraux et étatiques sont déjà en cours en Allemagne. L'inclusion des bus longue distance ajouterait le moyen de transport collectif le plus écologique d'Allemagne à la gamme de services déjà intégrés à l’offre et constituerait également une valeur ajoutée pour des millions d’habitants de zones rurales où les bus longue distance sont souvent la seule alternative à la voiture individuelle.

Pour André Schwämmlein, "les bus longue distance sont depuis des années le moyen de transport le plus abordable et le plus respectueux de l'environnement. Je pense donc que l'idée d'un ‘ticket climat’ est excellente. Cependant, le ticket à 9 euros, dans sa première version, était incomplet". 

Flix avait expliqué, au printemps dernier, aux responsables politiques, que les liaisons directes avec les grandes villes manquaient au dispositif, notamment pour les zones rurales. Ainsi, durant les trois mois d’été, les transports ont été surchargés et, dans le même temps, de nombreuses personnes ont été exclues de l'offre à 9 euros.

André Schwämmlein précise que "dans les zones rurales, les gens sont dépendants du bus longue distance s'ils veulent se passer de leur voiture. La condition sine qua non pour qu'un futur ‘ticket climat’ soit complet et accessible à tous est d’inclure les bus longue distance. Cela offrirait dee nouvelles solutions à des millions de personnes, pour un coût marginal, et permettrait dans le même temps de décongestionner fortement les routes".

"Une complémentarité réussie entre le train et le bus est fondamentale"

"Une complémentarité réussie entre le train et le bus est fondamentale si l’on veut que le ‘ticket climat’ motive les gens à utiliser des moyens de transport respectueux de l'environnement à long terme", nous explique-t-on. Les deux devraient "se compléter, générant plus de mobilité et une alternative crédible à l’usage de la voiture et de l’avion", selon André Schwämmlein, qui a déjà engagé des discussions sur la mise en œuvre et le financement d’une future offre avec les décideurs politiques au niveau national et fédéral.

Le directeur Régional de FlixBus , Yvan Lefranc-Morin, indique "la discussion autour de l’introduction du billet à 9€ cet été en Allemagne illustre bien que le secteur des transports entre dans une période charnière. En France, un été 2022 record pour tous les acteurs du transport a confirmé l’incroyable engouement des Français pour la mobilité et les voyages. Mais la rentrée nous rappelle aussi que certaines réalités économiques, sociales et écologiques doivent être traitées rapidement si l’on veut pouvoir continuer à proposer au plus grand nombre des solutions de transport durables, accessibles et fiables. Comme en Allemagne, une discussion franche doit s’ouvrir avec les pouvoirs publics afin de trouver des réponses à tous ces défis et permettre une transition vers des solutions de mobilité adaptées à la nouvelle donne de notre société".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

Bruit ferroviaire : la SNCF et l’État ont établi un vaste programme de résorption

Afin d’améliorer la situation des riverains concernés par le bruit ferroviaire, un vaste programme de résorption des points noirs a été engagé par SNCF Réseau et les services de l’État. Ensemble, ils ont recensé les actions à mener en Bourgogne-Franche-Comté et établi un programme d’opérations.

Grand Besançon : un manque de chauffeurs pour les transports périurbains

Face aux difficultés de recrutement de conducteurs et à la reprise de l’épidémie de Covid, les entreprises de transport qui assurent les services Ginko dans les communes périurbaines de Grand Besançon Métropole se trouvent aujourd’hui en difficulté pour réaliser certains circuits, ce qui impacte la qualité du service de transport, a-t-on appris ce vendredi 16 septembre.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.48
nuageux
le 30/09 à 21h00
Vent
1.74 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
93 %

Sondage