Travaux sur la passerelle Jean Abisse à Besançon : une partie de la Malate fermé à la circulation

Publié le 22/06/2022 - 10:14
Mis à jour le 23/06/2022 - 16:52

Grand Besançon Métropole entreprend des travaux de sondages sur les points d’appui de l’actuelle passerelle Jean Abisse, reliant le chemin de la Malate aux anciennes usines de "la Rhodia", dans le quartier des Prés de Vaux à Besançon.

Exceptionnellement, l’information n’a pas été communiquée au préalable aux riverains et aux communes concernées, comme il est d’usage. Grand Besançon Métropole "s'excuse" dans un communiqué du 21 juin. Une information aux riverains est prévue dès ce mercredi 22 juin, pour rectifier ce problème de communication. 

10 jours de travaux

Ces travaux se déroulent sur dix jours, du lundi 20 juin au mercredi 29 juin (conformément à l’arrêté de voirie VOI.22.00.A01379), et nécessiteront des adaptations de circulation : 

  • la circulation dans les deux sens des véhicules, cycles et piétons est interdite sur une distance de 50 mètres en amont et en aval de l’entrée de la passerelle, côté chemin de la Malate,
    des déviations seront mises en place pour permettre les déplacements de part et d’autre du chantier. Un renforcement de la signalisation est en cours d’installation.
  • Aucun accès des riverains à leur propriété ne sera directement impacté durant la durée des travaux. Pour accéder à leur propriété, les riverains devront suivre les déviations mises en place.
    En cas de contraintes techniques ou de conditions météorologiques défavorables, le chantier pourrait être reporté et les conditions de réalisation des travaux adaptées. 

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

Tarifs des péages d’autoroute en hausse : " La mobilité se transforme en luxe " pour " 40 millions d’automobilistes "

L’augmentation moyenne du tarif des péages d’autoroute à hauteur de 4,75 % entrera en vigueur à compter de ce mercredi 1er février 2023. Selon l’association 40 millions d’automobilistes, c’est "une hausse inadmissible qui s’ajoute au prix délirant des carburants et transforme la mobilité en luxe."

Ça y est, les bus électriques arrivent sur le réseau Ginko à Besançon…

Depuis ce début d’année 2023, deux véhicules 100 % électriques ont rejoint le parc des bus Ginko, a-t-on appris vendredi 27 janvier. Les usagers pourront les emprunter sur la ligne 10 (CHU Minjoz - Chaffanjon). Ils circuleront également sur la ligne Ginko Citadelle, dès sa réouverture en mars prochain. Grand Besançon Métropole a acquis ces deux nouveaux véhicules pour un coût de 1.077.000 €HT.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 1.35
couvert
le 31/01 à 3h00
Vent
1.12 m/s
Pression
1031 hPa
Humidité
94 %