Trois morts à Epeugney : « le coup de gueule » d’une habitante de Cléron

Publié le 30/04/2012 - 18:00
Mis à jour le 15/04/2019 - 10:13

A la suite du dramatique accident de la route qui a fait trois morts vendredi dernier près d’Epeugney, une jeune de 32 ans habitant à Cléron souhaite exprimer sa colère pour appeler les nombreux « chauffards » à respecter les autres et le code de la route.

accident_mortel_3_2.jpg
Image illustration ©archives carvy
PUBLICITÉ

Elle et son mari empruntent tous les jours cette route entre Cléron et Epeugney pour se rendre à Besançon où ils travaillent. « Nous avons une double expérience et il ne se passe pas une semaine sans que l’un ou l’autre ne soit confronté à des dépassements dangereux », constate la jeune femme.

« Ces accidents sont dus au comportement des gens qui ne respectent pas les autres et les règles de conduite. C’est très grave d’arriver à ce constat. Les gens sont inconscients », poursuit-elle en précisant que seuls les véhicules lents peuvent être dépassés sur cette route marquée par une ligne pointillée resserrée parce qu’elle est très sinueuse avec visibilité aléatoire. « En roulant à 90 km/h, on ne devrait donc pas se faire doubler… », estime la conductrice de Cléron.

Elle a encore froid dans le dos quand elle raconte comment elle a évité d’extrême justesse une voiture en train de doubler un camion. « Je ne comprends toujours pas comment on a pu passer les trois de front sur cette route. Tout le monde s’est serré et le camion a vraisemblablement mordu l’accotement ».

En tout cas, cette jeune femme aimerait que ses invités ne lui disent plus en arrivant chez elle : « C’est vraiment dangereux de venir chez vous ! ».

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

Les "Licra" (ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme) de Besançon et Dijon ont annoncé qu’elles accompagneraient la mère voilée dans ses démarches en estimant qu’elle ne méritait pas le bruit et la fureur alors qu’« elle accomplissait un paisible devoir civique » en accompagnant la classe de son fils au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté. 

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

La députée du Doubs Annie Genevard (LR), invitée du « petit déjeuner politique » de Sud Radio ce lundi 15 octobre 2019, a réagi à « l’incident du voile » du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté. Et a globalement suivi la ligne directrice des Républicains, avec son président Christian Jacob demandant l’interdiction du voile durant les sorties scolaires…

Fatima, la maman voilée s’exprime…

Fatima, la maman voilée s’exprime…

La mère voilée originaire de Belfort qui a déclenché malgré elle la sortie du RN  Julien Odoul au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté s'exprime dans un entretien au site islamophobie.net du collectif contre l'islamophobie en France. Elle souhaite que son fils "passe à autre chose" mais semble garder un goût amer de cette expérience... 

Femme voilée au conseil régional : 90 personnalités demandent à Macron de condamner une « agression »

Femme voilée au conseil régional : 90 personnalités demandent à Macron de condamner une « agression »

Ce mardi 15 octobre 2019, un collectif de 90 personnalités, dont l'acteur Omar Sy, demande "urgemment" à Emmanuel Macron de condamner "l'agression" dont a été victime la femme voilée prise à partie par un élu RN alors qu'elle accompagnait une sortie scolaire au conseil régional de Bourgogne-Franche Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.82
légère pluie
le 18/10 à 18h00
Vent
2.3 m/s
Pression
1013.21 hPa
Humidité
94 %

Sondage