Un couple attaqué à la hachette : vers la tentative d’homicide…

Publié le 24/01/2012 - 18:49
Mis à jour le 24/01/2012 - 18:52

Vendredi soir à Plancher-bas, un homme et son épouse, enceinte de sept,  mois ont été attaqués à la hachette. L’agresseur présumé de 43 ans était en comparution immédiate  mais les juges ont décidé de requalifier les faits de coups et blessures en tentative d’homicide. Une nouvelle information judiciaire va être ouverte.

Vendredi soir, un habitant du secteur de Plancher-Bas descend dans la rue car un quadragénaire se déchaine sur sa voiture. Le vandale sort alors une hachette lorsqu’un  deuxième individu de passage en voiture vient soutenir l’agresseur avec une batte de base-ball. Le résidant s’enfuit. Il est rattrapé et pour s’en sortir tente de calmer le jeu par le dialogue. Sa femme sort alors avec un club de golf pour que son conjoint puisse se défendre.

C’est alors que le quadragénaire menace de mort le couple et abat sa hache sur la femme enceinte de sept mois. Le coup sera dévié par le mari grâce au club de golf. Les agresseurs s’enfuient en laissant le couple légèrement blessé. Le mari est touché au bras et son épouse est légèrement blessée au ventre mais le bébé n’est heureusement pas touché.

Requalification des faits

L’agresseur originaire de Plancher-les-Mines et son acolyte seront interpellés le lendemain. En comparution immédiate ce mardi, l’homme qui compte déjà 34 condamnations à son actif n’a finalement pas été fixé sur son sort. Le procureur a requis 10 ans de prison mais les juges ont décidé de requalifier les faits en tentative d’homicide, avec un jugement devant des Assises, et non plus en « simples » coups et blessures. Le parquet de Vesoul va donc devoir ouvrir une nouvelle information judiciaire criminelle.

En attendant, le prévenu a été placé à nouveau en détention provisoire. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Le MRAP de Besançon dénonce des actes racistes commis à Dole ce dimanche

Ce mercredi 22 mai 2024, le comité local du Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP) de Besançon a tenu à apporter son soutien aux deux personnes qui ont arraché une banderole et deux pancartes sur lesquelles on pouvait lire : ''Violeurs étrangers dehors !'', durant une manifestations à Dole le dimanche 20 mai dernier.

Némésis : “Le racisme n’est pas une opinion mais un délit” rappelle le Parti communiste du Doubs

Suite à une nouvelle intrusion du groupe extrême-droite Némésis, dans un événement "familial et festif" dimanche dernier à Dole, le parti communiste du Doubs a annoncé tenir une conférence de presse ce mardi 21 mai 2024 pour "interpeller toutes les forces républicaines du territoire afin qu'elles se mobilisent pour le respect des lois et pour mettre en œuvre des mesures contre les appels à la haine".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.19
légère pluie
le 22/05 à 15h00
Vent
3.6 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
62 %