Un homme interpellé après un coup de feu dans un TGV Annecy-Paris

Publié le 13/07/2023 - 17:12
Mis à jour le 13/07/2023 - 16:09

Un homme, porteur d'un couteau, a été interpellé ce jeudi 13 juillet 2023 après un coup de feu dans un TGV Annecy-Paris à hauteur du Creusot, qui n'a pas fait de blessé, a-t-on appris auprès du parquet de Châlon-sur-Saône.

 © Léon Gama
© Léon Gama

L'homme, âgé d'une trentaine d'années, a été maîtrisé par un policier en civil avec lequel il s'est battu, a déclaré à l'AFP la vice-procureure Angélique Depetris, précisant qu'au cours de cette bagarre, "un coup de feu (était) parti".

Une femme présente dans le train, Stéphanie Debord, a expliqué à l'AFP que cet homme s'était emparé de l'arme du policier et avait tiré, faisant état de son côté de deux coups de feu.

Mme Depetris a annoncé qu'une information judiciaire avait été ouverte pour "tentative de meurtre sur personne dépositaire de l'autorité publique".

Interpellé par un policier en civil

L'attaque s'est produite près du Creusot. L'homme a été "placé en garde à vue à la brigade de recherche d'Autun", a indiqué la vice-procureure. "Après la gare de Mâcon, un individu, qui était à l'entrée du sas, est entré avec des mains pleines de sang. J'ai dit au passager derrière moi : ce type-là est bizarre. Je me suis aperçue qu'il avait cassé avec un marteau la vitre du train, qui était en marche. Il était complètement hagard, ailleurs", a raconté Mme Debord.

"Le monsieur s'est levé, il a essayé de le maîtriser, c'est parti en bagarre, coups de poings, coups de pieds. Là un policier en civil a été appelé (dans une autre voiture) par le contrôleur, il avait son arme sur lui. Il a essayé de le maîtriser; l'homme, un étranger, qui ne parlait pas français, était hors de lui. Il a pris l'arme et a tiré deux coups de feu", a-t-elle détaillé.  

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

Ligne des horologers : un hélicoptère pour sécuriser les falaises

Des travaux liés à la sécurisation des falaises situées le long de la voix ferrée sont programmés jeudi 20 juin à Besançon en contrebas de la Citadelle, côté Rivotte. Le site étant difficile d’accès par voie terrestre, un hélicoptère sera affrété afin de transporter le matériel nécessaire au chantier prévient Grand Besançon Métropole.

Bornes Battant : un compromis compliqué entre la Ville et les commerçants

Le compromis semble compliqué. D’un côté, plusieurs commerçants notent une perte sèche de leur chiffre d’affaires depuis l’installation en avril dernier des bornes dans le quartier Battant à Besançon et de l’autre, la maire qui ne semble pas vouloir déroger à ces dernières même si elle affirme rester ouverte à la discussion. On fait le point ce mois de juin 2024…

Passage de la flamme à Besançon : fermeture complète du pont Charles de Gaulle le 25 juin

La Ville de Besançon vient d’annoncer dans un communiqué que pour des raisons de sécurité, les services de l’État ont décidé de modifier le dispositif de circulation de la journée du passage de la flamme olympique le 25 juin 2024. Le pont Charles de Gaulle sera ainsi fermé à tous les usagers (voitures, bus, tramway, cyclistes, piétons) de 18h15 à 19h30.

Recharger son véhicule électrique en moins de 30 minutes, c’est possible dans la station de super-chargeurs Electra à côté de Peugeot Besançon

QUOI DE NEUF ? • Le Groupe Chopard a inauguré le 6 Juin 2024 la station de bornes de super-chargeurs Electra en contre-bas de la concession Peugeot de Besançon. La proximité du boulevard favorise la facilité de recharge.

Premier Forum Climat de SNCF Réseau à Besançon : ”Le ferroviaire n’est peut-être pas une solution unique, mais ça peut très fortement contribuer à réduire notre empreinte carbone”

Le premier Forum Climat de France porté par SNCF Réseau s’est tenu jeudi 13 juin 2024 à Besançon en présence de 150 élu(e)s régionaux et locaux, d’industriels, de représentants d’associations et d’experts en climat. Objectif : mobiliser la filière ferroviaire et partager une vision commune dans un monde où le train est une manière d’agir face au dérèglement climatique, tandis que le réseau ferroviaire est déjà impacté par le dérèglement climatique…

Circulation place Leclerc : c’est quoi cette pagaille ?

Cela fait quelques jours maintenant que la circulation au niveau de la place Leclerc à Besançon est devenue un enfer pour la plupart des conducteurs contraints d’emprunter cet axe aux heures de pointe. Alors quelles peuvent bien être les raisons d’une saturation aussi soudaine ? On a posé la question à Marie Zehaf, conseillère municipale de la Ville de Besançon déléguée à la voirie.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 12.12
partiellement nuageux
le 23/06 à 0h00
Vent
1.5 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
95 %