Un jeune doubiste reçoit un chien-guide

Publié le 19/11/2014 - 16:09
Mis à jour le 17/04/2019 - 10:29

La Fondation Mira-Europe a remis un chien-guide cet été à Louis Ducrot, tout juste âgé de 13 ans. Ce jeune habitant de Buffard, dans le Doubs, fait partie des neuf bénéficiaires de cette année.

Des compagnons de vie

Louis a fait sa rentrée avec Hudson au collège Lumière à Besançon il y a trois mois, et tout s’est bien passé. L'un et l'autre se sont mutuellement adoptés et depuis, leur complicité va grandissante. Pour ce jeune franc-comtois, ce chien est devenu à la fois un compagnon de vie qui l'aide dans ses déplacements quotidiens, mais aussi un ami.

Contrairement à sa canne dont il se servait jusqu'ici, Hudson lui apporte un contact humain et facilite la socialisation. "C’est plus pratique et on se sent plus libre", confie l’adolescent.  "Je peux lui parler, lui faire des câlins…"

C'est un travail d'équipe

Il est le cinquième jeune non voyant en Franche-Comté à en bénéficier depuis 2007 grâce à la Fondation Mira-Europe. C'est elle qui a créé le première école en France et en Europe capable de former et de remettre des chiens-guides à de jeunes enfants âgés de 12 à 18 ans. Les autres associations françaises n'y étant pas favorables avant l'âge de 18 ans.

Celle-ci se trouve à l’Isle sur Sorgue, dans le Vaucluse. Trois éducateurs spécialisés y forment les chiens et leurs bénéficiaires. Car il s'agit avant tout "d'un travail d'équipe" comme le souligne Océanie de Besançon, qui vit également avec un chien guide, baptisé Phlox, depuis 2008. "Ce n’est pas une machine. Le chien est comme nous, il apprend à contourner les obstacles ou à s’arrêter devant, et nous devons apprendre à le comprendre."

38 chiens déjà remis à des jeunes en France

Trois stages sont ainsi organisés pour voir s'il s'agit bien de  la solution appropriée au jeune bénéficiaire. Il y a un premier week-end de rencontre, suivie d'une semaine "de locomotion" et un mois, au sein même de l'école, à l'issue duquel le jeune repart avec son chien. Un éducateur viendra ensuite les voir à la maison.

Le chien guide, alors âgé de deux ans, devient ainsi un compagnon de vie jusqu'à ses 10 ans en moyenne. Après quoi il prend sa retraite, généralement dans la même famille. C'est la fondation qui prend en charge la totalité de son coût de revient (qui comprend son éducation, son placement en famille d'accueil...), équivalente à 25.000 euros. "Jusqu’à présent, 38 chiens ont été remis dans toute la France", se félicite son vice-président, Vincent Pointurier, également président de la délégation franc-comtoise.

Pour obtenir plus d'informations ou faire un don : miraeurope.besancon@orange.fr

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Vie locale

Mauvais goût de l’eau au centre ville de Besançon : des analyses “temporairement renforcées”

Suite à un incident technique survenu lundi soir sur la station de production d’eau de Chenecey Buillon, les équipes d’astreinte du service de l’eau ont dû modifier les conditions de production et distribution de l’eau alimentant le centre-ville de Besançon

Nouvelle association “Cabordes en héritage” dans le Grand Besançon : un parcours pédestre le 23 juin

L’idée de la création de la toute nouvelle association "Cabordes en héritage" vient d’un constat : le patrimoine attaché aux collines de Besançon fait l’objet de bien des attentions de la part de plusieurs associations qui le préservent et le font vivre, qu’il soit viticole ou agricole. Il est cependant apparu à un certain nombre d’amateurs de ce patrimoine que les cabordes ne bénéficiaient pas, faute d’une structure spécifique et disponible, de mesures adaptées à la nécessité de plus en plus pressante de les sauvegarder.

Fête de la musique 2024 : le programme des festivités à Besançon

Cette année encore, le 21 juin 2024 les rues et places de Besançon accueilleront musiciens et visiteurs à l’occasion de la fête de la musique. Concerts sur scène, ou dans les rues, les conséquences sur la circulation au centre-ville, voici tout ce qu’il faut savoir sur cette Fête de la musique 2024 à Besançon !

La Flamme olympique accueillie le 25 juin 2024 dans le Doubs

PUBLI-INFO • Avec l’accueil du relais de la flamme le 25 juin 2024, le Département du Doubs s’inscrit dans une double ambition : mettre en avant les atouts et richesses patrimoniales de ses territoires, et partager les énergies fondatrices des Jeux olympiques et paralympiques. 

Travaux rue Proudhon à Besançon : des bouchons, des bus en retard, des contre-sens et peu de patience…

En raison de la fermeture pour travaux d’une partie de la rue Proudhon du côté rue Courbet/Cusenier depuis lundi 27 mai 2024, les automobilistes et autres transports collectifs rencontrent de grandes difficultés à s’extirper du centre-ville en heure de pointe de fin de journée.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 21.27
couvert
le 17/06 à 18h00
Vent
1.42 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
82 %