Un Mirage III des années 60 vendu aux enchères à Serge Dassault lui-même

Publié le 28/03/2016 - 10:23
Mis à jour le 28/03/2016 - 10:23

Un ancien avion Mirage III a été adjugé dimanche 27 mars 2016 à Cannes 106.675 euros, non pas à un collectionneur ou à un quidam fan d'histoire militaire, mais à Serge Dassault lui même, PDG du groupe qui construisait l'engin.

Insolite

PUBLICITÉ

Estimé entre 30.000 et 50.000 euros, le Mirage, vendu sans réacteur ni armes, a été acheté par l’industriel, a rapporté la maison de vente cannoise Besch. La carlingue et les ailes de l’avion ont été démontées. L’appareil avait terminé sa carrière militaire en 1995 dans l’escadrille des Ardennes, avant d’être cédé 10 ans plus tard par l’armée pour un euro symbolique.

L’acheteur, un passionné d’objets de guerre, avait organisé son convoi jusque sur la Côte d’Azur et avait entreposé l’avion dans un hangar à bateaux de Mandelieu-la-Napoule (Alpes-Maritimes).

 La maison de ventes avait indiqué avant les enchères qu’une quinzaine de personnes avait manifesté un intérêt pour l’engin. Parmi eux, un groupement de pilotes passionnés par l’armée, un collectionneur qui voulait l’installer dans son parc du sud de la France, des artistes qui souhaitaient détourner l’objet à travers des créations.

Il s’agit précisément d’un Mirage III, version E, d’une envergure de 8,22 mètres, une longueur de 15 mètres et une hauteur de 4,45 mètres. Selon le site de Dassault Aviation, l’armée de l’air française s’est fait livrer au total 183 Mirage III E, conçus pour l’attaque d’objectifs au sol à basse attitude et qui pouvaient recevoir des armes nucléaires tactiques.

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Vous partez en rando ? GendLoc, la WebApp qui « peut vous sauver la vie »…

Vous partez en rando ? GendLoc, la WebApp qui « peut vous sauver la vie »…

La gendarmerie du Jura rappelle, cet été 2019, l'existence de l'application "Gendloc" qui permet au secours de retrouver plus facilement les personnes égarées dans les milieux montagneux. Des conseils qui prennent encore plus de sens à la suite du décès du randonneur français Simon Gautier en Italie et dont le corps a été retrouvé neuf jours après son appel reçu par les secours... 

Rhodiacéta : avant sa destruction, quel souvenir en garder ?

Rhodiacéta : avant sa destruction, quel souvenir en garder ?

La démolition de la Rhodiacéta est en cours depuis mai 2018. Et si aujourd'hui ses murs tombent pour laisser place à un parc outdoor, ils n'en sont pas moins chargés d'histoire et d'aventures - parfois tragiques. Un photographe bisontin a su les immortaliser, témoignant des nombreux passages d'artistes illégaux et d'aventuriers d'un jour qui s'y sont risqués...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.58
partiellement nuageux
le 21/08 à 0h00
Vent
2.03 m/s
Pression
1028.17 hPa
Humidité
94 %

Sondage