Un nouveau toit pour la "maison du pardessus" de la Grande Saline

Publié le 03/02/2016 - 15:40
Mis à jour le 16/04/2019 - 16:50

Depuis l’incendie de 2007 qui avait détruit sa toiture, la maison du Grand Puits dite « maison du pardessus » attendait d’être restaurée. L’inauguration du nouveau toit du bâtiment se tiendra le lundi 8 février 2016. 

 ©
©

Un bâtiment chargé d’Histoire

La "maison du pardessus", comme elle est souvent nommée, est en réalité la "maison du Grand Puits". Construite au-dessus du grand puits de la Grande Saline, elle servait à abriter les norias nécessaires à la remontée de l’eau salée des souterrains. Reconstruite en pierre par les ducs de Bourgogne au XVe siècle, cette bâtisse est aujourd’hui l’un des rares témoignages de l’architecture industrielle de cette époque. Suite à l’incendie du Casino qu’il abritait depuis les années 50, ce bâtiment classé Monument Historique, deviendra un musée après sa restauration complète. A terme, les collections des deux "Musées de France" de la ville s’y déploieront, le Musée du Sel et le Musée Max Claudet, pour raconter l’histoire de Salins-les-Bains.

Première étape de la restauration

Depuis 2012, l’atelier Cairn, mené par l’architecte en chef des Monuments Historiques Paul Barnoud assisté de Florie Prokl-Bellet qui suit le chantier, travaille à la réfection de ce bâtiment. Le parti pris proposé et retenu est de restituer la toiture d’après des vues des années 1920, avec clocheton et cheminées.

Les travaux ont commencé par la reprise des maçonneries en partie haute (47m3 de reprise, 10m3 de pierres de taille neuve), la reconstruction de 4 cheminées (70 m2 de briques à monter), la consolidation des structures. Puis, la charpente a été assemblée soit 141m3 de bois de charpente pour plus de 116 tonnes dont 84m3 de chêne uniquement pour la charpente principale.

Après 15 mois de travaux c’est la pose des épis de faitage, qui culmineront à près de 24m de haut, qui vient clôturer la première phase de ce chantier exceptionnel. L’inauguration du nouveau toit se tiendra ce lundi 8 février à 11h.

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Vie locale

Au régal de chouchou, nouveau salon de thé bisontin

Christine Demange habite Pouilley les Vignes et vient d’ouvrir un nouveau salon de thé, Au régal de Chouchou situé au 128 grande rue à Besançon. Issue de la finance, cette mère de famille de quatre enfants a décidé de changer de voie professionnelle durant le confinement et a désormais troqué son tailleur pour un tablier… sans regrets !

Qu’est-ce que l’arÊTE, manufacture de proximité à Besançon ?

L’arÊTE est une structure de création artistique et de diffusion culturelle bisontine, dont l’intention est "de rendre lisible et visible une certaine pratique de l’art, de médiatiser la création et d’apporter des outils à des artistes". Elle œuvre au sein d’un tiers-lieu culturel initié par le café des pratiques en 2011, dans le quartier des Chaprais à Besançon.

Extinction de l’éclairage public : Besançon Maintenant craint une recrudescence de faits divers…

À partir du 30 novembre, plusieurs quartiers de Besançon vont voit leur éclairage s’éteindre à certains horaires pour permettre à la Ville de Besançon de faire des économies d’énergie. Pour le groupe de la droite et du centre au conseil municipal Besançon maintenant, cette mesure pourrait « renforcer le sentiment d’insécurité » chez les habitants et créer un regain de faits divers nocturnes.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.6
couvert
le 30/11 à 15h00
Vent
3.15 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
81 %