Un pic vert s'attaque à un poteau électrique d'Enedis…

Publié le 27/11/2019 - 16:35
Mis à jour le 27/11/2019 - 16:48

insolite • Gérard Quété, maire de Vuillafans, a contacté ce 27 novembre 2019 les services de Enedis, ex ERDF en charge du réseau d'électricité, suite à de gros trous présents sur un poteau électrique en bois de sa commune…

PUBLICITÉ

La scène est plutôt insolite. "L'oiseau a eu bon appétit", explique le maire de Vuillafans mi-amusé et mi-inquiet ce mercredi. "C'est anecdotique et en même temps particulier. C'est préoccupant jusqu'au moment ou tout le monde est prévu", poursuit-il.

Pour l'instant pas réellement menacé, le poteau a toutefois été bien entaillé :

un pic vert attaque un poteau© G.Q

Concernant de potentielles autres cibles, le pic vert tombera sur un os… les autres poteaux étant en béton…

Le maire de la commune attend une réponse de la part d'Enedis. "Je sais que les agents vont vite intervenir", lance-t-il.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Citadelle : « le bien-être animal, une préoccupation quotidienne des équipes du Muséum » (JL Fousseret)

Suite à la polémique sur le bien-être animal à la Citadelle de Besançon lancée par une pétition de Humanimo, le maire actuel Jean-Louis Fousseret réagit dans un communiqué du 23 janvier 2020. Il y évoque notamment une réflexion engagée en vue de la création d'un "master plan" pour définir "un nouveau jardin zoologique".

Incendie à la fourrière de Besançon : un fonds d’aide aux victimes soumis au vote au conseil municipal ce soir

Si une voiture à la fourrière était la cible des malfaiteurs le 31 décembre dernier, le parking Cassin et les véhicules stationnés ont également été fortement impactés par l'incendie. Ce jeudi 23 janvier, une soixantaine de véhicules sont encore stationnés. Un fonds d'aide entre 200 et 300€ sera soumis au vote du conseil municipal ce soir.

Incidents à Besançon : les habitants de Planoise veulent se réapproprier « leur quartier »

La salle du centre Nelson Mandela était pleine à craquer mercredi 15 janvier 2020 en fin de journée pour la réunion publique de la Ville de Besançon et de la préfecture du Doubs suite à l'incendie de la fourrière municipale et aux tirs en série dans le quartier Planoise. En début d'après-midi, près de 200 habitants du quartier s'étaient rassemblés pour se "réapproprier (leur) quartier". Les habitants ont réaffirmé qu'il souhaitaient un véritable retour à la tranquillité et qu'ils attendaient des solutions concrètes émanant des pouvoirs publics.

Planoise : 200 personnes rassemblées cet après-midi, près de 400 à la réunion publique

Après l'incendie de la fourrière municipale le 31 décembre 2019 et les tirs en série dans le quartier Planoise, 200 habitants se sont rassemblés dans le calme à partir de 14 heures mercredi 15 janvier 2020 place Cassin à Besançon pour soutenir les commerçants du secteur et dénoncer les violences. Un rassemblement avant la réunion publique réunissant près de 400 habitants au centre Mandela ce soir depuis 17 heures.

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.99
pluie modérée
le 28/01 à 0h00
Vent
8.43 m/s
Pression
1008 hPa
Humidité
89 %

Sondage