Un timbre à l'effigie de Pasteur

Publié le 26/01/2022 - 08:20
Mis à jour le 27/01/2022 - 16:05

La vaccination n’a jamais été autant d’actualité en 2022. Pour le bicentenaire de la naissance de Louis Pasteur, un des pères de la vaccination, la Poste a décidé d’émettre un timbre à son effigie à partir du 15 février.

Ce timbre à l’effigie de Louis Pasteur qui sera tiré à 705.000 exemplaires

Le timbre "Pasteur"

  • Création : Patrick DÉRIBLE
  • Présentation : 12 timbres à la feuille
  • Valeur faciale : 1,16 € Lettre Verte
  • Gravure : Pierre BARA
  • Format du timbre : 40,85 x 40,85 mm

© cre?ation de Patrick De?rible, d'apre?s photo Institut Pasteur/Muse?e Pasteur - photo Atelier Nadar /gravure de Pierre Bara

Le souvenir

  • Tirage : 30 000 exemplaires
  • Prix de vente : 4,50 €
  • 1 feuillet de 1 timbre

Le souvenir © La Poste

Le timbre et le souvenir seront vendus en avant-première du vendredi 4 au dimanche 6 février 2022

DOLE (39)

  • Musée Pasteur, maison natale de Pasteur, salle Touzet, le vendredi 4 février de 9H à 18H, le samedi 5 février de 9H à 12H et de 14H à 18H et le dimanche 6 février de 10H à 12H et de 14H à 17H, 39 rue Pasteur, 39100 DOLE.
  • Pierre Bara animera une séance de dédicaces  salle Touzet
    • vendredi 4 février de 9h à 18h (sauf entre 10h45 -12h)
    • samedi 5 février de 10h à 12h puis de 14h à 18h

PARIS (75)

  • Le Carré d’Encre, de 10H à 17H, 13 bis rue des Mathurins, 75009 PARIS (sauf le dimanche 6 février).
  • Retrouvez ces informations et leur actualisation au regard du contexte sanitaire sur : www.lecarredencre.fr

À partir du 7 février 2022,

  • dans certains bureaux de Poste
  • par correspondance à
    • Philaposte Service Clients Commercial
    • Z.I Avenue Benoît Frachon, BP 10106 Boulazac, 24051 PÉRIGUEUX CEDEX 09,
  • sur réservation auprès de votre buraliste (hors souvenir)
  • par téléphone
    • 05 53 03 19 26
  • par mail
    • sav-phila.philaposte@laposte.fr
  • sur le site Internet : www.laposte.fr

Info + : un peu d'histoire

Né en 1822 à Dole, Louis Pasteur, reçu à l’École normale supérieure de Paris (1843),

s’intéresse d’abord à la cristallographie. Ses travaux sur la dissymétrie moléculaire, consacrés par l’Académie des sciences (1853), démontrent qu’il existe une ligne de démarcation entre le monde organique et le monde minéral. Une découverte fondatrice de son œuvre future.

En 1865, il dépose le brevet de son procédé de conservation des vins par chauffage à l’abri de l’air sous le nom de «pasteurisation», une invention appliquée aujourd’hui à tous les aliments dans le monde entier.

Pionnier de la microbiologie, Pasteur prouve que les microbes, parfois porteurs de maladies, se diffusent partout dans l’eau, l’air, sur les objets, la peau. Il recommande des mesures de prévention (asepsie), dont la propreté des mains, pour faire rempart à la contagion.

Pasteur a l’idée d’utiliser des agents infectieux pour obtenir l’immunisation de maladies, comme le choléra des poules ou le charbon des moutons, et met au point des vaccins. Après nombre de difficultés, il teste sur l’homme, avec succès, son vaccin contre la rage (en 1885. Cette découverte lui vaut une consécration mondiale. Jusqu’à sa mort en 1895, il dirigera l’Institut qui porte à jamais son nom.

© Fabien Azire – La poste

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Vie locale

Lutte contre les ilots de chaleur : la végétalisation des arrêts de bus et tram’ a commencé à Besançon

Afin d’améliorer le confort des usagers des bus et des tramways à Besançon, notamment en cas de fortes chaleurs, la Ville de Besançon et Grand Besançon Métropole a décidé de planter des arbres à proximité des arrêts les plus exposés. Le premier arbre a été planté à la station Léo Lagrange vendredi 23 février 2024 en fin de matinée par Anne Vignot, maire de Besançon et présidente de Grand Besançon Métropole, et Fabienne Brauchli, adjointe à la maire, déléguée à la Transition écologique, aux Espaces verts et à la Biodiversité.

À Besançon, la place de la Révolution se transforme…

La Ville de Besançon a initié un projet de revégétalisation de la place de la Révolution afin de s’inscrire dans un processus de transition écologique et ainsi lui rendre sa verdure et sa fraîcheur. Lancés en septembre 2023, les travaux de cette “révolution végétale” ne cessent de faire évoluer la place. En ce mercredi 14 février 2024, où en sont ces transformations ?

Planoise : “le traitement de la situation place de l’Europe est une priorité” (préfet du Doubs)

Le collectif de co-propriétaires de l’immeuble "Le Molière" s’est installé depuis dimanche 11 février 2024 dans le hall du bâtiment, situé 5 place de l’Europe à Planoise pour s’opposer aux dealers. Interpellé lors de sa venue sur le sujet, Gérald Darmanin assurait que le préfet du Doubs allait se rendre sur place. C’est chose faite.

Bottière nouvellement installée à Besançon, Marine Fay partage ses astuces bichonnage

Arrivée de Paris, Marine Fay est une jeune bottière qui dispose depuis cet été d’un atelier dans les locaux du collectif Hop hop hop place Saint-Jacques à Besançon. Elle propose depuis le début d'année des ateliers de "bichonnage" pour chaussures en cuir tous les premiers samedis du mois de 15h à 16h15 à Besançon. 

Développement international, éducation, citoyenneté, solidarité… L’appel à projets 2024 de la Ville de Besançon est ouvert aux associations

La Ville de Besançon soutient les associations bisontines engagées dans un projet de solidarité internationale ou d’éducation à la citoyenneté mondiale, en leur apportant une aide financière d’un montant total de 15.000 euros répartis entre les différents projets retenus, par le biais d’un appel à projets. Les associations peuvent candidater avant le 1er avril 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.21
légère pluie
le 24/02 à 15h00
Vent
3.64 m/s
Pression
1006 hPa
Humidité
70 %